Terme(s) recherché(s) :


Selon un religieux belge, il ne faut pas exagérer les différences entre l’Eglise « ouverte » et l’Eglise souterraine

18 mars 2010
Religieux scheutiste, le P. Frans De Ridder, qui a déjà effectué six voyages en Chine continentale au cours des cinq dernières années, a animé pendant le mois d’octobre 1998, une session de formation de directeurs spirituels de séminaire à Wuhan, dans la province de Hubei. A son retour de Chine, de passage à Singapour, le prêtre a rendu compte de son expérience à la maison franciscaine de la prière et de la formation, devant un public de religieux et de laïcs.


Tibet : au début de l’année, les autorités chinoises ont lancé une campagne d’éradication de la religion bouddhiste


Selon des informations diffusées par l’agence « Tibet Information Network », le 23 janvier, la Chine vient de lancer une campagne de propagande destinée à éradiquer la religion au Tibet et à mettre un terme au soutien apporté par la population au Dalai Lama, aujourd’hui en exil. Son objectif essentiel est la promotion de l’athéisme comme la seule voie capable d’assurer le développement économique et la stabilité de la région. Le lancement officiel de cette campagne qui devrait durer trois ans a eu lieu le 8 janvier à Lhassa. Deux jours plus tard, elle a fait son apparition à la télévision du Tibet où on a pu entendre : « Celle-ci (la campagne) est une importante disposition qui renforcera la lutte contre les séparatistes, permettra de résister à l’infiltration de la clique réactionnaire du Dalai Lama et aidera paysans et éleveurs à se libérer de l’influence négative de la religion


Henan : 45 chrétiens protestants ont été arrêtés alors qu’ils étaient réunis pour le culte


Alors qu’ils étaient réunis pour le culte dominical dans leur village de Beiyangzhuang, municipalité de Guangdian, district de Fangcheng, dans la province du Henan, quarante-cinq chrétiens protestants appartenant à une Eglise « domestique » ont été arrêtés au cours du mois de janvier 1999. L’information a été diffusée par le centre pour les droits de l’homme et la démocratie dont le siège se trouve à Hongkong.


Hongkong : les responsables religieux célèbrent vingt ans de coopération et de bonne entente


Coopération, bonne entente et amitié entre les religions ont été les leitmotivs de la célébration, le 26 novembre, du vingtième anniversaire du Forum qui réunit les six religions les plus importantes de Hongkong.


Shaanxi : l’évêque de X’ian exhorte ses diocésains au repentir et à la réconciliation


Pour préparer le jubilé de l’an 2000, l’évêque de X’ian, dans la province du Shaanxi, exhorte ses diocésains au repentir et à la réconciliation durant cette année 1999 consacrée à Dieu le Père. Officiellement reconnu par le gouvernement comme par le Saint-Siège, Mgr Antoine Li Du’an, évêque de X’ian, au nord-ouest de la Chine, a publié, le 29 novembre, une lettre pastorale à l’occasion du premier dimanche de l’Avent, intitulée: « 1999 – l’année consacrée à Dieu le Père. Se souvenir de son amour de Père, réfléchir sur soi-même, se repentir et se renouveler pour accueillir le grand jubilé de l’an 2000


Pour la première fois depuis quarante ans, l’Armée du Salut a pu organiser une célébration de Noël à Pékin


Des milliers de citoyens chinois ont participé, le 25 décembre, aux célébrations organisées successivement dans plusieurs églises protestantes de Pékin par une fanfare de trente-six membres de l’Armée du Salut, en provenance de Hongkong. C’est la première fois depuis quarante ans que l’Armée du Salut obtient la permission d’organiser une célébration officielle en Chine continentale.


Le Vatican espère que des catholiques chinois pourront participer aux célébrations du Jubilé de l’an 2000 à Rome


Selon le maire de Rome, Francesco Rutelli, le Vatican aimerait que les autorités chinoises accordent aux catholiques de Chine la possibilité de prendre part aux fêtes de l’année prochaine destinées à marquer le début du nouveau millénaire : « Ma ville et le Saint-Siège apprécieraient beaucoup la présence à ces fêtes de quelques membres de la communauté catholique de Chine. Ce serait un signe très positif en direction d’un nouveau dialogue et d’une compréhension nouvelle entre les deux parties ».


La Chine accuse les Etats-Unis de se servir de la question religieuse pour intervenir dans les affaires religieuses internes de pays tiers


Selon l’agence « Chine Nouvelle », le directeur de l’Administration d’Etat des Affaires religieuses de Chine, Ye Xiaowen, au cours d’une entretien avec Robert Seiple, représentant spécial du Secrétaire d’Etat américain, le 10 janvier 1999, a fait savoir à celui-ci que les Etats-Unis ne devaient pas se servir des questions religieuses comme prétexte pour intervenir dans les affaires intérieures des autres pays. Auparavant, il avait déclaré: « Le côté chinois est disposé à accroître ses échanges avec les autres pays dans le domaine de la religion sur la base de l’égalité et du respect mutuel ».


Les commissions épiscopales de l’Eglise catholique « officielle » ont indiqué leurs priorités pour 1999


En 1999, l’Eglise catholique reconnue par le gouvernement chinois concentrera ses énergies à améliorer l’administration de l’Eglise, à mieux former les prêtres, à uniformiser la liturgie et à renforcer les contacts avec l’étranger. Ces priorités ont été exposées à Pékin, durant les rencontres du 18 et du 19 décembre, qui se sont tenues séparément pour chacune des commissions: la commission liturgique, la commission des affaires ecclésiastiques et la commission des relations avec l’étranger. Ces trois instances sont placées sous l’autorité de la Conférence épiscopale de l’Eglise catholique « officielle » de Chine.


Henan : plusieurs dizaines de chrétiens, appartenant au mouvement des Eglises « domestiques » ont été arrêtés en octobre et novembre


Plus de 140 chrétiens appartenant au mouvement protestant des Eglises « domestiques », qui refuse l’autorité du Mouvement des trois autonomies et du Conseil chrétien de Chine, ont été arrêtés dans la province du Henan au cours de deux opérations de police intervenues le 26 octobre et le 5 novembre. Dans une lettre parvenue aux Etats-Unis au cours de la deuxième semaine de novembre et destinée à plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ainsi qu’au gouvernement des Etats-Unis et aux Nations Unies, David Zhang, qui se présente comme porte-parole des Eglises « domestiques » de Chine, affirme que, le 26 octobre 1998, 40 chrétiens ont été arrêtés dans le village de Liuwan, province du Henan. Ces quarante militants chrétiens seraient, selon la lettre, des dirigeants d’Eglises « domestiques » venus de toute la Chine. Le lendemain, onze d’entre eux auraient été transportés à la prison du district de Fangzhen où ils auraient été torturés. La lettre de David Zhang indique les noms de ces onze personnes : Han Rongqin, Cheng Meiying, Song Jianxuan, Wang Haiqu, Quan Ailing, Zhang Qingyun, Liu Xiang, Li Ping, Liu Yuanpo, Ma Yunhai, Li Xiaona.