Inauguration de l’exposition Vietnam

Publié le 26/11/2018




Le samedi 24 novembre dernier a eu lieu l’inauguration de l’exposition sur le Vietnam par Fréderic Mounier et Jean-Marie Dufour.

Le commissaire d’exposition – Frédéric Mounier

Spécialiste de l’information religieuse, il a dirigé le service « Religions » du quotidien « La Croix »dont il a été le correspondant permanent à Rome de 2009 à 2013.

Le photographe – Jean-Marie Dufour

Ancien volontaire des Missions Etrangères au Vietnam, est photographe indépendant. Il retourne régulièrement au Vietnam pour des projets photographiques.

 

page6image15960368page6image15959136

 

Vietnam : Une fille aînée de l’Eglise en Asie

Vue de loin, l’Eglise du Vietnam porte toujours l’image de communautés persécutées, d’églises fermées et ruinées, de vocations empêchées. Une Eglise de catacombes, marquée par plusieurs générations de guerre et de révolution communiste.

Vue de près, après avoir rencontré, du Nord au Sud, des dizaines d’acteurs, on ne peut qu’être frappé par l’extraordinaire vitalité, aujourd’hui, de ces communautés, qui forment peut-être le visage d’une «fille aînée asiatique» de l’Eglise universelle.

A toute heure, les foules de fidèles sont présentes, participatives, entreprenantes. Les prêtres sont très nombreux, bien formés, animateurs respectés de communautés créatives qui les portent autant qu’ils les portent. Et les vocations restent, pour quelque temps encore, innombrables et de qualité. Sans parler des milliers de religieuses, intimement liées à la vie de l’Eglise. Du Nord au Sud, des églises se construisent, s’autofinancent, des œuvres de charité s’étendent.

Dans ce nouveau Vietnam, plus de la moitié de la population, née après 1975, n’a connu ni la guerre française, ni la guerre américaine, ni la dou- loureuse réunification communiste. Dans cette nouvelle Asie qui explose économiquement, le Vietnam construit un «capitalisme rouge» dont le mot d’ordre, aussi en matière de liberté religieuse, est le pragmatisme.

Si les interdictions sont nombreuses, les zones d’action possibles le sont encore plus. Engagés dans une négociation permanente avec les autorités civiles, les évêques, recteurs de séminaires, curés de paroisse, les religieuses rivalisent d’ingéniosité et d’esprit d’entreprise, à l’image de la nouvelle société vietnamienne, pour se faire l’écho de la Bonne Nouvelle.

Présent au Vietnam, grâce aux Missions Etrangères de Paris et à leurs multitudes d’héritiers vietnamiens, depuis quatre siècles, l’Evangile, qui fut un temps rougi du sang des saints martyrs, n’en finit pas de résonner, d’Hanoï à Hô Chi Minh Ville.

Frédéric Mounier Commissaire de l’exposition

This slideshow requires JavaScript.