Terme(s) recherché(s) :


Une clinique catholique auprès des victimes du tsunami

15 janvier 2019
Plus de trois semaines après le passage du tsunami de détroit de la Sonde, qui a frappé les côtes indonésiennes le 22 décembre, de nombreuses victimes ont toujours besoin d’une aide d’urgence. Une clinique temporaire, parrainée par l’Église, s’est installée au village de pêche de Panimbang Jaya, dans la province de Banten à 140 kilomètres de Jakarta, afin de permettre à des milliers de personnes de recevoir des soins et de pouvoir se reloger en lieu sûr. La catastrophe a provoqué 437 morts, 14 000 blessés et 34 000 déplacés. Au 2 janvier, 14 personnes étaient toujours portées disparues.


Une trêve de Noël pour les déplacés internes au Kachin


Malgré la poursuite des combats dans les États Kachin et Shan, dans le nord du pays, entre l’armée birmane et les milices armées dont l’Armée pour l’indépendance Kachin (KIA), les militaires ont annoncé, le 21 décembre, un cessez-le-feu de quatre mois. L’accalmie ne concerne pas, pourtant, les combats qui se poursuivent dans l’État d’Arakan (Rakhine) contre l’Armée d’Arakan. Les chrétiens, qui sont majoritaires au Kachin, ont pu célébrer des fêtes sans violences ni troubles majeurs cette année. Mgr Raymond Sumlut Gam, évêque de Banmaw, s’en réjouit et encourage la population à rester confiants.


« La grâce de Dieu s’est manifestée » (Mgr Olivier Schmitthaeusler, Phnom Penh)

12 janvier 2019
Le 6 janvier, à l’occasion de la fête de l’Épiphanie, Mgr Olivier Schmitthaeusler, Mep et vicaire apostolique de Phnom Penh, a envoyé une lettre pastorale afin de partager quelques nouvelles de la vie de l’Église au Cambodge.


De nombreux convertis parmi les réfugiés Hmong de Lai Chau


Suite aux inondations qui ont frappé la province montagneuse de Lai Chau cet été, dans le nord-ouest du pays, de nombreuses familles de la minorité Hmong vivant dans la région ont dû fuir, après avoir perdu une grande partie de leurs biens. Près de cinquante foyers ont ainsi été détruits. Face à cette situation, la communauté catholique locale, à l’aide de Caritas Vietnam et d’autres bienfaiteurs, a pu venir en aide aux populations les plus reculées. Une mission qui s’est révélée particulièrement évangélisatrice par ses fruits, avec près de soixante baptêmes à Noël.


Le Parlement approuve un quota pour les « castes supérieures pauvres »

11 janvier 2019
Un projet de loi, adopté par la Chambre basse (Lok Sabha) du Parlement indien le 9 janvier, était présenté à la Chambre haute (Rajva Sabha) le 10 janvier, afin de réserver un quota de 10 % d’emplois publics aux sections « économiquement plus faibles » des castes supérieures. Pour le père Devasagayaraj, du bureau des Dalits et des castes défavorisées pour la Conférence épiscopale indienne, les chrétiens dalits sont toujours marginalisés dans le pays.


L’État Shan, nouvelle plaque tournante du trafic de méthamphétamine


Dans l’État Shan, les trafics de drogue et les conflits ethniques sont étroitement liés depuis les années 1950. Les rebelles séparatistes et les groupes ethniques armés dépendent directement des bénéfices engendrés par les trafics de drogue. Afin de protéger ses investissements et ses intérêts géopolitiques, Pékin entretient des relations « pragmatiques » avec les principaux acteurs du trafic.


Des jeunes chrétiens au secours des réfugiés papouasiens


La Papouasie est troublée par les violences entre les séparatistes et l’armée depuis que l’ancienne colonie néerlandaise a été rattachée à l’Indonésie en 1969, lors d’un référendum controversé défendu par l’ONU. Le 2 décembre, la mort de 20 travailleurs papouasiens a ainsi été revendiquée par la branche armée de l’Organisation pour une Papouasie libre. À l’arrivée de l’armée et de la police, de nombreux habitants des villages du district de Nduga ont dû fuir. Un groupe de jeunes chrétiens a ouvert, le 5 janvier, un poste de secours pour leur venir en aide.


Phnom Penh marque le 40e anniversaire de la chute des Khmers Rouges

10 janvier 2019
Durant le règne de terreur du régime Khmer Rouge, il y a quarante ans, la famine, les travaux forcés, la torture et les exécutions ont entraîné plus de deux millions de morts. Le 7 janvier, le premier ministre cambodgien Hun Sen a célébré le 40e anniversaire de la chute du régime en présence de plus de 60 000 Cambodgiens, au stade olympique de Phnom Penh.


La procession du Nazaréen Noir attire toujours plus de pèlerins


Le 9 janvier, comme chaque année, l’archidiocèse de Manille a célébré la « traslacion », le transfert de la statue du Nazaréen Noir, depuis une chapelle de la vieille ville fortifiée jusqu’à la basilique mineure du district de Quiapo. La célèbre statue du Christ en bois sombre est transportée chaque année en procession, rassemblant plusieurs millions de Philippins. Les autorités attendaient près de cinq millions de pèlerins cette année.


Plus de 500 musulmans pakistanais rassemblés contre le radicalisme

9 janvier 2019
Plus de 500 responsables musulmans ont publié ensemble, le 6 janvier à Islamabad, une déclaration condamnant le radicalisme et le terrorisme qui menacent la diversité ethnique et religieuse du pays au nom de la religion. Les musulmans évoquent notamment le sort d’Asia Bibi, dont l’acquittement le 30 octobre 2018 a provoqué de nombreuses émeutes à travers le pays et les protestations du groupe extrémiste Tehreek-i-Labbaik Pakistan. Le père dominicain James Channan, directeur du Centre pour la paix à Lahore, se réjouit de l’initiative.