Terme(s) recherché(s) :


Colombo : un prêtre sri-lankais construit des maisons pour les familles défavorisées

26 septembre 2020
Le 21 septembre, Madasami Selvaraj, un ouvrier hindou, a inauguré une nouvelle maison construite pour sa famille, après avoir longtemps vécu dans une hutte en chaume. « Les jours de pluie, toute la maison devient boueuse. Nous avons rencontré tous les responsables politiques du quartier pour demande de l’aide, mais personne n’a répondu », explique-t-il. Finalement, un moine bouddhiste de son village l’a orienté vers le père Dilan Perera, qui a lancé un programme d’aide au logement il y a 14 ans pour les familles dans le besoin. En tout, le prêtre a construit plus de 200 maisons pour des bouddhistes, des hindous, des musulmans et des chrétiens démunis.


Les envois de fonds des travailleurs migrants philippins depuis l’étranger diminuent avec la crise


Le 20 septembre, à l’occasion du dimanche des Migrants célébré aux Philippines, Mgr Narciso Abellana, évêque de Romblon dans la région des Visayas, s’est inquiété de la situation de nombreux travailleurs migrants philippins. « Beaucoup d’entre eux sont rentrés au pays, mais sans aucune sécurité financière ni perspective d’avenir », a-t-il souligné. « Plusieurs millions de Philippins ont déjà été affectés par le coronavirus. Beaucoup d’entre eux ont été renvoyés chez eux, et d’autres ont subi des baisses de salaires qui affectent les sommes qu’ils peuvent envoyer », a reconnu le département du Travail, le 24 septembre dans un communiqué.


La crise sanitaire et économique expose de nombreux Thaïlandais démunis à la famine

25 septembre 2020
Après plusieurs mois sans travail ni revenus, de nombreux habitants de l’île touristique de Phuket se retrouvent au bord du gouffre alors que les frontières du pays restent fermées au tourisme de masse. À travers le pays, plusieurs millions de Thaïlandais et de travailleurs migrants sont exposés au manque de nourriture, frappés par la crise économique provoquée par les conséquences du Covid-19. L’économie thaïlandaise a fortement chuté cette année, et des secteurs clés comme les exportations, la production industrielle, le tourisme et les services sont particulièrement affectés.


Hong-Kong : le cardinal John Tong Hon appelle les catholiques à l’unité


Le 21 septembre, le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse de Hong-Kong, a publié une nouvelle lettre pastorale intitulée « En communion avec l’Église ». Dans sa lettre, le cardinal Tong a évoqué les tensions sociales et politiques qui ont secoué Hong-Kong au cours de l’année passée, et qui ont également affecté la communauté catholique. Le cardinal hongkongais, tout en reconnaissant que les fidèles « ont raison de s’attendre à ce que le gouvernement local agisse selon leurs aspirations pour la justice et la démocratie », a appelé les catholiques à l’unité : « J’appelle les catholiques à placer toute leur espérance en Jésus Christ. »


Le cardinal Alencherry appelle à protéger les paysans après le vote de deux projets de loi agricoles

24 septembre 2020
Le 20 septembre, le Parlement indien a approuvé deux nouveaux projets de loi libéralisant le marché agricole indien, suscitant les vives inquiétudes de nombreux petits producteurs à travers le pays. Sur 1,3 milliard d’habitants, plus de 70 % de la population indienne dépend directement ou indirectement de l’agriculture. Plus de 80 % de ces derniers – soit plus de 700 millions de personnes – sont des fermiers marginaux qui possèdent moins de deux hectares de terrain. Le cardinal George Alencherry, archevêque majeur de l’Église syro-malabare, a appelé à « protéger les droits des fermiers » après le vote des nouvelles lois.


Barisal : Caritas Bangladesh soutien les techniques agricoles adaptées aux changements climatiques


Entre 2018 et 2020, l’agence locale de Caritas Barisal, dans le sud du Bangladesh, dans une région côtière située au bord du delta du Gange, a lancé un programme de financement afin d’aider près de 3 000 villageois à se former et adopter la technique agricole des jardins flottants. « Les jardins flottants sont très utiles pour les villageois de Barisal, quand les terres deviennent inondées durant la saison des pluies. C’est un moyen efficace d’améliorer les revenus d’un foyer modeste », confie Francis Bepari, directeur régional de Caritas Barisal. L’organisation catholique favorise d’autres techniques adaptées à travers le pays telles que la culture en sac.


Les chrétiens pakistanais prient pour le Pakistan à l’occasion de la Journée internationale de la paix


Le 21 septembre, à l’occasion de la Journée internationale de la paix, la Commission nationale pour la Justice et la paix de l’archidiocèse de Karachi a organisé un séminaire et une marche pour la paix afin de prier pour le Pakistan et pour le monde. L’événement a rassemblé plusieurs groupes humanitaires, congrégations religieuses, étudiants, juristes et avocats, dans le but de sensibiliser les participants sur leur rôle au service de la paix dans le pays et dans la société. « Les nôtres ont beaucoup souffert à cause du Covid-19, des fortes pluies et des vagues de chaleur, mais ce qui est fort, c’est que nous sommes restés unis », a confié Zahid Farooq, un avocat chrétien.


La publication d’un récit biblique déformé suscite la consternation des catholiques chinois

23 septembre 2020
Un manuel scolaire destiné à l’enseignement professionnel dans le secondaire, publié par le service d’édition de l’Université des sciences et technologies électroniques de Chine, qui dépend du gouvernement, a suscité la consternation parmi les catholiques de Chine continentale. Le texte, publié afin d’enseigner « l’éthique professionnelle et le respect de la loi » aux élèves, cite un passage du récit évangélique de la femme adultère pardonnée, mais déformé et détourné à des fins politiques. « Comment enseigner l’éthique professionnelle avec un tel manuel ? », demande un prêtre, qui souhaite rester anonyme.


Province de Leyte : une paroisse du diocèse de Maasin se réjouit du retour d’une statue dérobée


Le 22 septembre, Francis Ong, un collectionneur d’antiquités, a rendu une statue multiséculaire dérobée en 1988 au diocèse de Maasin (province de Leyte). La statue de l’Enfant Jésus aurait été sculptée en 1720 à l’image du « Santo Niño » de Cebu, offert à l’épouse du roi de Cebu par l’explorateur Fernand de Magellan. Le collectionneur catholique a contacté le diocèse après avoir vérifié l’origine de la statue. « Nous nous préparons au retour de la statue après plus de trente ans. C’est la meilleure chose qui nous soit arrivée depuis le début de la pandémie », confie Mgr Precioso Cantillas, évêque de Maasin.


L’Église bangladaise rend hommage au père Richard Timm après 66 ans de mission


Le 16 septembre, près de 500 personnes, dont une majorité de catholiques ont participé à une messe célébrée dans la cathédrale Sainte-Marie de Dacca, en mémoire du père Richard William Timm, missionnaire américain, décédé le 11 septembre aux États-Unis dans l’État de l’Indiana. Le prêtre, membre de la congrégation de la Sainte-Croix, a vécu comme missionnaire au Bangladesh durant 66 ans, avant de rentrer aux États-Unis en 2016 pour raisons de santé. Le cardinal Patrick D’Rozario, archevêque de Dacca, qui présidait la célébration, a salué le prêtre comme « un grand missionnaire et un ami du Bangladesh ».