Terme(s) recherché(s) :


Le Vatican décore quatre prêtres et une religieuse au Timor Leste

22 mars 2019
La croix « Pro Ecclesia et Pontifice » (Pour l’Église et pour le Pape) a été remise à quatre prêtres et une religieuse engagés au Timor Leste, afin de récompenser leurs services pour l’Église catholique locale. La célébration était célébrée le 19 mars dans la cathédrale de Dili, la capitale, en présence de Mgr Marco Sprizzi, représentant du Vatican, et de Mgr Virgilio do Carmo da Silva, évêque de Dili. Les missionnaires ainsi décorés sont les pères Francisco dos Santos Fatima Barreto et Francisco Tavares, Timorais, le père Eligio Locatelli, italien, le père Jose Alves Martins, jésuite portugais, et enfin sœur Maria Chioda, religieuse canossienne. Mgr Sprizzi a expliqué que ces missionnaires ont donné à leur vie à l’Église locale depuis plusieurs décennies.


En visite d’État à Rome, le président Xi Jinping pourrait rencontrer le pape


Officiellement, une visite au Vatican et une rencontre du pape François n’étaient pas prévues dans le programme officiel du président chinois Xi Jinping, durant sa visite d’État en Italie, à Monaco puis en France, prévue du 21 au 26 mars. Xi Jinping, en visite à Rome jusqu’au 23 mars, pourrait, selon plusieurs sources, rencontrer le pape en dernière minute. Une telle rencontre entre un dirigeant chinois et un pape serait une première historique. Sans forcément aboutir à de véritables avancées, ce serait un geste d’une forte portée symbolique. De son côté, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères n’a pas confirmé les rumeurs, tout en assurant de la sincérité du gouvernement chinois en faveur de l’amélioration des relations entre Pékin et le Saint-Siège.


L’échec de la justice bangladaise face au fléau de la traite des personnes


Quatre ans après la crise des « boat people asiatiques », le Bangladesh poursuit toujours sa lutte contre le fléau de la traite des personnes. En 2015, plusieurs charniers de victimes étaient découverts sur la frontière entre la Thaïlande et la Malaisie, provoquant l’indignation internationale. Depuis, les deux pays ont réagi, tout comme le Bangladesh également concerné dans la région de Chittagong. Mais malgré les lois renforcées et le soutien d’organisations comme Caritas, le problème est toujours loin d’être résolu. Aujourd’hui, un « Plan d’action national pour la prévention et la répression de la traite de personnes 2018-2022 » projette notamment de lancer une campagne de sensibilisation auprès des communautés les plus exposées.


Philippines – Dans l’île


Plongez dans la mission de Cyrille, envoyé un an aux Philippines, sur l’île de Sapamg, dans le foyer de Bukid. « Dans l’île » est le premier d’une série de documentaires sur les Missions des volontaires MEP, envoyés au service des plus fragiles et de l’Eglise, en Asie et dans l’océan Indien, réalisé par Maxence Favreul. volontairemep.com […]


Les « Nouvelles routes de la soie » chinoises et le piège de la dette


Alors que beaucoup de projets majeurs d’infrastructures sont cofinancés par les investisseurs chinois, de nombreux experts vietnamiens alertent sur les failles du modèle chinois et sur les risques du piège de la dette. Ainsi, le Dr Lê, un économiste vietnamien reconnu, a appelé le gouvernement à réviser la législation sur les investissements et sur les appels d’offres. De plus en plus de dirigeants asiatiques se méfient du modèle chinois qui poursuit la mise en place des « Nouvelles routes de la soie » (Belt and road initative), de plus en plus convaincus que ces investissements risquent de menacer leurs intérêts nationaux.


Le festival de Kachchathivu, un lieu d’unité pour les pêcheurs indiens et sri-lankais


Les 15 et 16 mars, plus de 6 500 Sri-Lankais et 2 100 Indiens ont participé au festival annuel du sanctuaire Saint-Antoine de Padoue de l’île de Kachchathivu, dans le détroit de Palk. La petite île, autrefois utilisée par les pêcheurs indiens pour sécher leurs filets, est située sur la frontière maritime entre l’Inde et le Sri Lanka. Pour les pêcheurs des deux pays et pour les communautés cingalaises et tamoules, c’est une occasion rare de se retrouver et de prier ensemble, malgré les tensions qui persistent depuis la guerre civile qui a pris fin en 2009. L’île de Kachchathivu a été cédée par l’Inde au Sri Lanka en 1974 lors d’un accord maritime.


La fraternité humaine, est-ce possible ? Quels enjeux ?

21 mars 2019
Nous vous invitons avec plaisir à notre prochaine conférence-débat. L’invité sera Adrien Candiard, prêtre dominicain habitant au Caire. Il est auteur du livre « Comprendre l’islam (ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien) ». Avec lui, nous creuserons la question de la fraternité humaine et quels sont les enjeux du dialogue islamo-chrétien. Vous trouverez […]


Nucléaire : les Sud-Coréens favorables au rôle de médiateur joué par Séoul selon deux études


Deux études récentes, menées par le Conseil consultatif de l’unification nationale et l’Institut coréen pour l’unification nationale, ont interrogé un échantillon de Sud-Coréen à propos du processus de paix et de dénucléarisation dans la péninsule coréenne. Ainsi, près de 62,4 % des répondants sont favorables à la relance du parc industriel de Kaesong et du complexe hôtelier de Mount Kumgang, des projets intercoréens en Corée du Nord qui avaient été fermés respectivement en 2016 et en 2008. En revanche, les plus jeunes apparaissent plus indifférents ou plus négatifs envers le processus de réunification. Par ailleurs, 63,9 % des interrogés approuvent le rôle de médiateur joué par Séoul entre Washington et Pyongyang.


Une enquête pour corruption expose le ministère des Affaires religieuses


Le 18 mars, la Commission indonésienne pour l’éradication de la corruption est intervenue au ministère des Affaires religieuses suite à une affaire de corruption, alors que les élections présidentielles du 18 avril approchent. La perquisition était liée à l’arrestation, la semaine dernière, du président du PPP (Parti pour l’unité et le développement), Muhammad Romahurmuziy, un allié du président Joko Widodo, et de deux fonctionnaires du ministère. Selon Lucius Karus, un analyste politique catholique, le manque de transparence et la tradition oligarchique des partis indonésiens les exposent trop souvent à la corruption. Malgré tout, les observateurs affirment que Joko Widodo est connu pour sa position contre la corruption et que sa campagne ne devrait pas être affectée.


Un fort taux de participation annoncé aux élections générales thaïlandaises


Le 24 mars, les élections parlementaires thaïlandaises pourraient marquer le retour à un régime démocratique, après des années de régime militaire. Les principaux partis en lice sont le Phak Phuea Thai, fidèle à la famille Shinawatra toujours influente, le Palang Pracharat, dont le candidat principal est le Premier ministre en exercice, le général Prayuth Chan-ocha de la junte au pouvoir, et enfin les démocrates du parti Prachathipat. Malgré quelques irrégularités déjà enregistrées dans le cadre des élections anticipées, celles-ci ont enregistré un taux de participation record de 86 % sur les 2,6 millions d’électeurs éligibles. Les observateurs s’attendent à des résultats similaires lors des élections générales.