Terme(s) recherché(s) :


Kim Jong-un à Pékin avant un second sommet avec Washington

9 janvier 2019
La visite du leader nord-coréen Kim Jong-un à Pékin, depuis le matin du 8 janvier, pour un échange avec le président chinois Xi Jinping, suggère la préparation d’un second sommet avec le président américain Donald Trump, qui pourrait avoir lieu prochainement. Selon de nombreux observateurs, la Corée du Nord et Pékin recherchent une stratégie commune.


Les Philippins s’apprêtent à célébrer les JMJ


Un groupe de soixante-dix jeunes Philippins sont déjà inscrits aux JMJ de Panama, du 22 au 27 janvier. Près de 250 pèlerins philippins sont attendus au sein de la délégation, en compagnie de quelques prêtres et évêques philippins, dont Mgr Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille.


La crise démographique, la plus grande menace de l’économie chinoise

8 janvier 2019
Entre 2000 et 2016, le taux de fécondité en Chine était en moyenne d’1,18 enfant par femme, classant le pays parmi les taux de fécondité les plus bas au monde. La situation de la Chine est similaire à celle du Japon dans les années 1990, lorsque la crise avait basculé d’une crise démographique à une crise économique. Avec l’augmentation du nombre de personnes âgées et face au manque d’aides sociales, une « catastrophe humanitaire » est à craindre.


La tombe d’un martyr, symbole de paix à Flores


L’inauguration de la tombe reconstruite du père dominicain Hieronimo Mascarenhas, mort en martyr au village de Tonggo (Flores), au début du XVIIe siècle, est devenue le symbole de la fraternité interreligieuse dans la région. Le 26 décembre, Mgr Vinsentius Sensi Potokota, archevêque d’Ende, est venu inaugurer le site sacré tout en soulignant son aspect touristique pouvant bénéficier à toute la population locale. Alors que le village de Tonggo est le foyer d’une majorité de pêcheurs musulmans, les autorités catholiques et musulmanes veulent saisir l’occasion de promouvoir la paix interreligieuse dans la région contre la montée du radicalisme.


Tempête Usman : Mgr Tirona appelle à porter secours aux victimes


Suite à la tempête tropicale qui a frappé les Philippines la semaine dernière, l’agence nationale de lutte contre les catastrophes a déclaré, le 7 janvier, que le nombre de victimes s’élève à 126 morts. On compte également 60 blessés et 26 personnes toujours portées disparues. Mgr Rolando Tria Tirona, archevêque de Caceres, déclare que le gouvernement a été pris de court par l’alerte trop tardive de la catastrophe, et rappelle l’urgence de l’aide aux victimes et aux personnes affectées par les intempéries.


Epiphanie 2019

7 janvier 2019
Fête de l’Epiphanie aux Missions Etrangères de Paris


Une veuve est-timoraise revit grâce à un projet scolaire

5 janvier 2019
Isabel Maria Trindade fait partie des 17 personnes qui ont pu bénéficier du programme d’aide lancé par l’école de l’Immaculée Conception d’Ermera, à l’initiative du père Deolindo, président de l’école. Les élèves ayant de mauvais résultats scolaires ou qui enfreignent les règles de l’école reçoivent ainsi la tâche de collecter des canettes usagées. Celles-ci sont revendues afin de collecter des fonds – près de 800 dollars ont ainsi été rassemblés en seulement deux mois. Isabel Maria, une veuve de 56 ans, a ainsi pu recevoir un nouveau logement pour remplacer sa cabane de bambous dans laquelle elle survivait depuis 2006.


Le gouvernement malaisien dénoncé pour ses lois répressives


Le ministre malaisien de l’intérieur, Muhyddin Yassin, a annoncé le 30 décembre la décision du gouvernement d’amender, plutôt qu’abroger, la loi de 1959 sur la prévention de la criminalité et la loi de 2012 sur les atteintes à la sécurité (mesures spéciales), qui permettent les détentions sans procès. L’organisation Human Rights Watch a demandé au gouvernement de respecter son programme de réformes et d’abolir les lois sur les emprisonnements sans procès. L’ONG dénonce le fait que les gouvernements successifs ont tous promis d’abroger ces lois répressives avant de revenir sur leur décision sous la pression des forces de l’ordre.


Un rapport critique le laxisme du gouvernement contre les violences religieuses


Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi n’agit pas de manière efficace contre les violences religieuses, affirme un rapport publié par le parlement britannique le 31 décembre, intitulé « Commentaire sur l’état actuel de la liberté de religion ou de croyance ». Quelques mois avant les élections nationales qui auront lieu en avril 2019, les militants pour les droits de minorités religieuses appellent à les défendre contre les violences. Le pays compte, sur une population d’1,2 milliards d’Indiens, 170 millions de musulmans et 28 millions de chrétiens.


L’Epiphanie

4 janvier 2019
Gaspard, Melchior, et Balthazar. Ils étaient trois, accompagnés au moins d’un chameau, au plus d’un cortège digne des rois qu’ils étaient peut-être. Ils étaient des mages qui savaient reconnaître les signes dans les étoiles, jusqu’à y lire la naissance d’un sauveur. Ils venaient d’Orient, peut-être même de plusieurs continents. Leurs reliques sont à Cologne et ils furent les premiers missionnaires. Ils apportent encore peut-être leurs cadeaux « de Noël » aux enfants d’Espagne, et ont certainement même quelque chose à voir avec la galette…