Terme(s) recherché(s) :


Les hindous malaisiens marquent le festival de Thaipusam avec des festivités réduites

18 janvier 2022
Les 17 et 18 janvier, les quelque 2 millions d’hindous malaisiens ont célébré le festival de Thaipusam malgré le contexte sanitaire. Les autorités locales ont limité l’accès au site des grottes de Batu, situé à près de 10 kilomètres de Kuala Lumpur, à seulement quelques milliers de personnes. Habituellement, plusieurs millions de personnes se rendent sur le site, le principal sanctuaire hindou en dehors de l’Inde. « Beaucoup de gens ont peur de venir. Mes propres enfants ne sont pas venus, ils sont tous à la maison », explique un pèlerin hindou venu avant l’aube.


Lahore : des manifestants chrétiens demandent une réforme électorale au Pakistan


Le 14 janvier, près de 300 chrétiens de Lahore ont manifesté devant l’Assemblée du Pendjab afin de demander le vote direct de leurs représentants au sein du parlement. Ils ont également appelé à réserver des circonscriptions aux minorités. D’autres représentants des minorités, dont Peter Jacobs, directeur du Centre pour la justice sociale, dirigé par l’Église catholique locale, soutiennent le système électoral actuel. Aujourd’hui, les minorités comptent 3,63 millions d’électeurs, soit 3,5 % des 118 millions d’électeurs inscrits sur les listes pakistanaises.


Mgr David, président de la Conférence épiscopale philippine, contre les partisans de Marcos


Le 15 janvier lors d’un forum en ligne, Mgr Pablo Virgilio David, évêque de Kalookan et président de la Conférence épiscopale philippine, a réagi à une campagne en ligne soutenant la candidature présidentielle de Ferdinand « Bongong » Marcos Jr, le fils de l’ancien dictateur philippin Ferdinand Marcos. « Nous ne pouvons pas nous permettre de rester silencieux quand des candidats affirment que le meilleur gouvernement que nous ayons jamais eu était sous la dictature de Marcos », a-t-il protesté, en invitant les catholiques à défendre la vérité.


Site internet de l’IRFA

17 janvier 2022
Découverte du nouveau site de l’Institut de Recherche France-Asie « IRFA » à l’adresse irfa.paris. Ce site s’adresse à tous les curieux qui voudront en savoir plus sur l’histoire des Missions Étrangères de Paris (MEP) et sur les ressources disponibles pour l’écrire. Bilingue français-anglais, il a été pensé comme une boîte à outils permettant de […]


Une quatrième année de sécheresse pour le fleuve Mékong

15 janvier 2022
Selon un nouveau rapport de la commission MRC (Mekong River Commission), dont font partie les six pays traversés par le Mékong (Chine, Cambodge, Laos, Birmanie, Thaïlande et Vietnam), le fleuve est entré dans sa 4e année de sécheresse. Selon le rapport, les faibles précipitations enregistrées ces dernières années sur le bassin, les barrages hydroélectriques et les changements climatiques menacent les activités agricoles et la pêche dont dépendent près de 65 millions d’habitants dans la région. An Pich Hatda, du MRC, suggère une action collective immédiate pour atténuer cette crise.


Les victimes du typhon Rai se reconstruisent dans le centre de l’archipel philippin


Près d’un mois après le passage du typhon Rai, le bilan s’élève à 407 victimes et 1 140 blessés, ainsi que plusieurs milliers d’habitations emportées ou détruites dans les îles de Cebu, Siargao, Surigao et ailleurs, dans le centre des Philippines. L’estimation des dégâts s’élève à environ 28 milliards de pesos philippins (476 millions d’euros). La Caritas philippine et la fondation jésuite Tangin Yaman, qui a opéré depuis l’université Ateneo de Manille, sont intervenues dans les régions affectées, dont l’archidiocèse de Cagayan de Oro, le vicariat apostolique de Puerto Prinsesa et le diocèse de Dumaguete.


Les chrétiens, cibles croissantes du radicalisme hindou en Inde


Le 25 décembre dernier, l’annonce d’un blocage des financements étrangers en faveur des Missionnaires de la charité a choqué les esprits et a été rapidement relayée par la presse internationale. Présente en Inde depuis 1950, la congrégation avait par ailleurs été récemment visée par des accusations de « conversions forcées » au Gujarat. Finalement, le refus des autorités a été levé le 8 janvier. Mais l’incident envoie un message clair à la minorité chrétienne et incarne la perception d’une discrimination croissante envers les chrétiens sous le gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi.


Une école salésienne construit une maison pour une famille démunie du Kerala

14 janvier 2022
Dans le cadre d’un programme national lancé par les salésiens de Don Bosco, des étudiants d’une école supérieure de Kannur, au Kerala, ont construit une maison pour une famille défavorisée de la région. Mgr Alex Vadakumthala, évêque de Kannur, a salué l’initiative, d’autant plus remarquable face au contexte pandémique et ses conséquences sur l’économie. « Je suis fier de ce qu’ont fait ces jeunes. Étudier, ce n’est seulement acquérir un diplôme, mais c’est aussi s’ouvrir aux souffrances d’autrui », a-t-il souligné.


Les chrétiens pakistanais prudents face à un recensement national numérique


Le 8 janvier à Lahore, lors d’un congrès organisé au Centre pour la justice sociale, Albert David, membre de la Commission nationale pour les minorités, a demandé au gouvernement fédéral pakistanais de s’assurer de l’exactitude du prochain recensement national, prévu en août prochain, et pour lequel l’Église locale hésite à partager et numériser ses archives. Le dernier recensement officiel de 2017 avait constaté un déclin de 0,18 % des minorités religieuses par rapport au recensement précédent de 1998.


Les évêques birmans lancent des prières spéciales pour la paix dans le pays


À Mandalay, Mgr Marco Tin Win a appelé les catholiques birmans à prier spécialement pour la paix dans le pays, avec une adoration hebdomadaire et une messe tous les premiers dimanches du mois. L’évêque birman a demandé aux fidèles de prier pour la Birmanie face « au Covid-19, à la faim, à la guerre civile et à la torture ». Selon un rapport des Nations unies publié le 11 janvier, l’aide humanitaire est freinée en raison des difficultés sécuritaires, des contrôles militaires et du manque d’autorisations d’accès.