Terme(s) recherché(s) :


Les Papouasiens en deuil suite au décès du père Tebay, reconnu pour son action pour la paix

16 avril 2019
De nombreux habitants de la province indonésienne de Papouasie, ont rendu hommage au père Neles Kebadabi Tebay, décédé le 14 avril à Jakarta à l’âge de 54 ans, des suites d’un cancer du sang. Le président Joko Widodo lui-même, ainsi que le chef de la police indonésienne, Tito Karnavian, se sont également joints aux messages de condoléances. Le père Neles Tebay était célèbre dans le pays pour son engagement pour la fin des violences en Papouasie. En 2010, il a fondé le Réseau pour la paix en Papouasie (Papua Peace Network), un groupe qui milite pour la résolution pacifique des violences dans la région, frappée par les conflits depuis l’annexion de la région par l’Indonésie en 1969.


Indignations suite aux propos d’Amit Shah, président du BJP, qui promet « d’expulser les infiltrés »


« Nous éliminerons tous les infiltrés du pays, à l’exception des bouddhistes, des hindous et des sikhs », a déclaré Amit Shah, le président du parti nationaliste hindou au pouvoir, le Bharatiya Janata Party (BJP). Ami et fidèle lieutenant du Premier ministre Narendra Modi, Amit Shah s’exprimait ce jeudi, alors qu’il était en campagne à Darjeeling et à Raiganj, dans l’Etat du Bengale Occidental. Ses propos visent notamment, à l’échelle du pays, les immigrés musulmans et chrétiens. Cette déclaration controversée a été proférée au premier jour du grand scrutin législatif qui se tient actuellement en Inde et qui s’échelonne sur sept phases jusqu’au 19 mai 2019. 900 millions d’Indiens sont ainsi appelés à voter pour renouveler la Chambre basse du Parlement. Les propos d’Amit Shah ont provoqué l’indignation de certains représentants des minorités chrétiennes et musulmanes ainsi que des partis d’opposition.


Le Père Gilles Reithinger a visité les Pères MEP en Birmanie

15 avril 2019
        Le Père Gilles Reithinger a visité les Pères MEP en Birmanie début avril.


Nouvel an bangladais : le festival du « Pahela Baishakh » célèbre l’unité du pays

12 avril 2019
Le 14 avril, jour férié au Bangladesh, la population célèbre le festival « Pahela Baishakh », le nouvel an bangladais selon le calendrier bangladais. Les 160 millions d’habitants du pays s’apprêtent à fêter le plus grand festival culturel non religieux du pays. Une occasion, pour toute la population, de mettre de côté les différences ethniques et religieuses. Le nouvel an bangladais célèbre l’héritage culturel et les traditions du peuple bengali de l’ancien Bengale, qui comprend aujourd’hui le Bangladesh et l’État indien du Bengale occidental. D’abord une tradition rurale, le festival est devenu populaire quand les populations rurales ont migré vers les villes en recherche d’éducation et d’emplois.


154 nouveaux baptisés annoncés à Phnom Penh dans la nuit de Pâques


Mardi 9 avril, Mgr Olivier Schmitthaeusler, MEP, vicaire apostolique de Phnom Penh, a présidé la messe chrismale en présence de près de 80 prêtres. Alors que le Cambodge fête la nouvelle année ce 13 avril, l’Église locale s’apprête à baptiser, durant la nuit de Pâques, 154 nouveaux chrétiens, à Battambang et à Kompong Cham. Mgr Schmitthaeusler a notamment appelé les fidèles présents à vivre leur mission de baptisés et d’envoyés, selon le thème du prochain mois extraordinaire de la mission : « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde. » Extrait de l’homélie de Mgr Olivier Schmitthaeusler.


DÉPARTS II


La photographie fait son apparition aux Missions Etrangères en1850. À partir de cette date, les partants sont systématiquement photographiés avant de quitter le séminaire, soit en portrait individuels soit par groupe de départs, les « bateaux ». Mais qu’en est-il de ceux qui sont partis avant ? Quel souvenir garde-t-on d’eux, quelle image peut-on en proposer? Pour […]


Le marathon électoral indien débute : premiers incidents et appel de l’Église


Le 11 avril à 7 heures du matin (heure locale), débutaient les élections générales indiennes, qui vont durer 39 jours, jusqu’au 19 mai. Les chiffres, particulièrement parlants, rappellent qu’il s’agit d’une des élections les plus vastes de l’histoire. Près de 900 millions d’électeurs vont se rendre dans les bureaux de vote à travers le pays. Plusieurs milliers de sièges parlementaires régionaux sont en jeu, et près de 10 000 candidats représentant plus de 500 partis politiques visent les 543 sièges de la Lok Sabha, la chambre basse du parlement indien. Le parti rassemblant plus de 272 sièges au parlement remportera les élections. L’Église a appelé à soutenir les candidats qui défendent les institutions démocratiques et la laïcité de l’État, et qui travaillent au service des Dalits et des populations indigènes.


Le pape François appelle Radio Veritas Asia à être « la voix des pauvres » en Asie


La radio catholique internationale Radio Veritas Asia (RVA) a fêté ses cinquante ans le 11 avril, à Manille, ouvrant une semaine de célébrations à l’université Santo Tomas de la capitale philippine. Mgr Gabriele Caccia, nonce apostolique aux Philippines, a lu le message du pape François à l’occasion du jubilé de la radio asiatique, confiant son espérance que RVA poursuive sa mission d’annonce de l’Évangile auprès des Asiatiques « en étant la voix des pauvres ». Diffusée pour la première fois le 11 avril 1969, la radio a abandonné les ondes courtes en 2018 pour une diffusion sur le web et sur les réseaux sociaux. Ses programmes sont aujourd’hui diffusés en 22 langues à travers l’Asie.


« Banh Mi Bac Ai » (Pain de charité) : l’initiative d’une paroisse de Hué auprès des pauvres


Depuis l’an dernier, la paroisse de Phu Hau, dans l’archidiocèse de Hué dans le centre du pays, a lancé une initiative appelée « Banh Mi Bac Ai » (Pain de charité). À l’aide d’une boulangerie gérée par l’église locale et grâce à la participation des volontaires, les catholiques distribuent chaque matin des « banh mi », des sandwichs vietnamiens à base de baguettes, de rôti de porc et de crudités marinées, auprès des pauvres et des patients des hôpitaux locaux. L’archidiocèse de Hué compte environ 72 000 catholiques et 150 prêtres, sur une population de 2,1 millions de personnes habitant dans les deux provinces centrales de Thua Thien Hue et de Quang Tri.


Des ruches dans le jardin des MEP

11 avril 2019
Dans le cadre de l’association SCAMEP (Sensibiliser et Comprendre l’Apiculture chez les Migrants et Exilés à Paris) quatre ruches (80000 abeilles) ont été installées dans le jardin des MEP. Le travail apicole sera réalisé par des réfugiés dans le cadre d’un projet d’insertion durable et de reconstruction sociale. #laudatosi