Terme(s) recherché(s) :


Trois ans après le coup d’État militaire, la révolution de printemps entre résilience et espoir

5 février 2024
Il y a déjà trois longues et éreintantes années, le 1er février 2021, au pays de la Dame de Rangoun*, des généraux sans état d’âme et de la démocratie contrariée, les hommes en uniforme revenaient au pouvoir contre la volonté des 54 millions de Birmans en perpétuant un nouveau coup d’État militaire**, foulant aux pieds les appétences démocratiques de la population, tournant le dos à l’Histoire, faisant fi des critiques d’un concert des nations – des démocraties occidentales surtout – aussi prompt à dénoncer ce coup de force condamnable qu’impuissant à le prévenir, plus encore à l’effacer.


« J’aime profondément la Birmanie. Je veux y retourner, et voir mes amis – en liberté »


Ce jeudi 1er février marquait le troisième anniversaire du coup d’État militaire de 2021 en Birmanie. Benedict Rogers, un auteur et militant catholique basé à Londres, qui a visité la Birmanie et ses frontières à plus de cinquante reprises, réagit à ces trois ans de crises multiples et à l’évolution récente de la situation. Il espère que ce 1er février soit le dernier jour qui marque cet anniversaire, et que cette année 2024 amène une nouvelle ouverture du pays. « Ils ont besoin de notre soutien, ils ont besoin que l’Asean soit plus ferme, et ils ont besoin de la prière du pape François et de la nôtre », écrit-il.


FEVRIER 2024 – THAÏLANDE – NUMERO 600

2 février 2024
THAÏLANDE – FEVRIER 2024 Lire plus de publications sur Calaméo


La revue de presse de la semaine


Dans l’actualité de la semaine en Asie : trois évêques chinois ont été ordonnés entre le 25 et le 31 janvier, avec l’accord du Saint-Siège ; le Pakistan fait face à une hausse des violences avant les élections législatives et provinciales du 8 février ; la Malaisie a investi un nouveau roi, un sultan milliardaire influent originaire de l’État de Johor ; le gouvernement hongkongais a présenté de nouveaux détails sur la Loi sur la sécurité nationale ; les ministres des Affaires étrangères de l’Asean ont une nouvelle fois appelé à mettre fin au conflit en Birmanie ; un mois après le séisme du 1er janvier au Japon, plus de 14 000 personnes sont toujours déplacées.


Mgr Paglia aux évêques indiens : l’utilisation de l’intelligence artificielle est possible, mais pas sans limites

1 février 2024
Le 30 janvier à New Delhi, le président de l’Académie pontificale pour la vie, Mgr Vincenzo Paglia, est intervenu durant une rencontre dans la capitale indienne avant sa participation à la 36e session plénière bisannuelle de la Conférence épiscopale indienne (CBCI), organisée depuis le 31 janvier durant sept jours dans la ville de Bengalore, dans le sud de l’Inde. La session a lieu sur le thème central de « la réponse de l’Église à la situation sociopolitique actuelle dans le pays et les avantages et défis de l’intelligence artificielle ».


Mgr Marek Zalewski, premier représentant pontifical résident au Vietnam, installé cette semaine à Hanoï

31 janvier 2024
Le premier représentant pontifical résidant au Vietnam doit arriver à Hanoï ce mercredi 31 janvier. Selon une annonce du président de la Conférence épiscopale vietnamienne, Mgr Marek Zalewski résidera temporairement dans un hôtel de la capitale en attendant l’ouverture d’un bureau officiel. Neuf délégués apostoliques ont été nommés au Vietnam durant une période de 50 ans, jusqu’en 1975. Le Saint-Siège et le Vietnam ont signé un accord en juillet 2023 au Vatican, presque 50 ans après la rupture des relations mutuelles.


Nouveau diocèse érigé en Chine : le deuxième évêque ordonné avec l’accord du Vatican en une semaine

30 janvier 2024
Le 29 janvier, le Bureau de presse du Saint-Siège a annoncé la consécration épiscopale de Mgr Antoine Sun Venjun, qui devient le premier évêque du diocèse de Weifang. Cette annonce survient quelques jours après l’ordination de Mgr Thaddeus Wang Yuesheng, nouvel évêque de Zhengzhou. Avec les ordinations de Mgr Venjun et Mgr Yuesheng, on compte un total de huit nominations épiscopales liées à l’accord provisoire de 2018. Une évolution qui semble marquer un signe d’amélioration des relations Chine-Vatican.


S’inspirer du drame d’halloween 2022 pour que les JMJ de Séoul « puissent accueillir la jeunesse du monde »

29 janvier 2024
Le mercredi 24 janvier, Mgr Pierre Chung Soon-taick, archevêque de Séoul, a rencontré dix membres de l’Association des familles des victimes d’Itaewon – en référence à la bousculade meurtrière qui a fait 159 morts, le 29 octobre 2022 durant une fête d’halloween dans le quartier d’Itaewon, à Séoul. Selon des proches de victimes d’Itaewon, les JMJ de 2027 ne peuvent avoir lieu sans l’aide du gouvernement, et sans apprendre de l’échec du mouvement de foule de 2022.


Unité chrétienne : une rue historique d’Incheon attire des pèlerins de toutes confessions

27 janvier 2024
Du 18 au 25 janvier durant la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, de nombreux pèlerins ont parcouru les rues de Gaehangjang, dans l’ouest d’Incheon (une ville portuaire située à l’ouest de Séoul, la capitale), afin de visiter une série de sites historiques liés aux premiers temps du christianisme en Corée. On y trouve notamment la cathédrale de Dapdong, la première cathédrale catholique d’Incheon (construite en 1889 par le P. Wilhelm, MEP), ainsi que la première cathédrale anglicane et la première église méthodiste de Corée.


« L’unité est notre plus grand besoin. L’objectif, pour 2024, doit être de collaborer »


Le 25 janvier, le pape François a conclu la 56e Semaine de prière pour l’unité des chrétiens en insistant sur la « centralité de la prière », essentielle pour « rendre intime et facile la fraternité mutuelle ». De nombreuses initiatives ont lieu dans ce sens dans les diocèses asiatiques, notamment au Pakistan et au Bangladesh. Mais malgré différents programmes comme dans le diocèse de Faisalabad, certains appellent à dépasser les divisions qui demeurent : « Si nous sommes divisés, comment pouvons-nous guider les autres ? »