Terme(s) recherché(s) :


Sœur Eudoxie et le centre de Ban Mai pour enfants handicapés : évangéliser par l’action caritative

30 novembre 2019
Cinq ans après son arrivée à Bangkok comme missionnaire xavérienne, après avoir été envoyée par sa communauté depuis la RDC, son pays natal, sœur Eudoxie Colette Ngongo Banunu se confie sur sa mission en Thaïlande, auprès des pauvres et des marginalisés. Sœur Eudoxie, responsable du centre de Ban Mai (House of Angels) pour les enfants handicapés, évoque les enjeux de l’annonce de l’Évangile dans un pays majoritairement bouddhiste et une culture marquée par les traditions bouddhistes. La religieuse assure que la visite du pape a porté beaucoup de fruits et une ferveur renouvelée, alors que le pays fêté les 350 ans de la mission au Siam.


Entrée en vigueur de l’accord commercial UE-Singapour : une protection potentielle pour les droits de l’homme


L’accord de libre-échange (FTA) Union européenne-Singapour est entré en vigueur le 21 novembre. Ce nouveau traité commercial, le premier à être conclu entre l’UE et un pays membre de l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), supprime tous les droits de douane qui étaient toujours en vigueur entre les deux parties. Selon les autorités singapouriennes, cet accord renforce le partenariat économique entre la Cité-État et l’Union européenne. Mais outre son importance commerciale évidente, l’accord comporte aussi des réglementations sur le commerce et le développement durable, pour la protection des droits des travailleurs et de l’environnement.


Une nouvelle paroisse en périphérie de Dacca, un signe de la « présence du Christ auprès des migrants »

29 novembre 2019
Le 24 novembre, une nouvelle paroisse a été inaugurée dans l’archidiocèse de Dacca, la capitale bangladaise. Pour Mgr George Kocherry, nonce apostolique, qui présidait la célébration dans l’église de la Miséricorde Divine, aux côtés du cardinal Patrick D’Rozario, archevêque de Dacca, et d’une vingtaine de prêtres de l’archidiocèse, cette nouvelle paroisse est un signe de la vitalité de l’Église catholique dans le pays. À l’issue de la célébration, Mgr Kocherry a confié un ostensoir offert par le pape François au père Brien C. Gomes, 40 ans. Ce dernier évoque « la joie des fidèles du quartier, qui compte près de 8 000 catholiques, et qui ont désormais leur propre paroisse après plus de 40 ans d’attente ».


Le pape François appelle l’Occident à s’inspirer de l’Asie


Dans l’avion qui le ramenait à Rome depuis Tokyo, le 26 novembre, à l’issue de son voyage apostolique en Thaïlande et au Japon, le pape François a répondu aux questions des journalistes, notamment sur l’énergie nucléaire et sur les rapports entre Orient et Occident. À la question d’un journaliste de Katorikku Shinbum, l’hebdomadaire catholique japonais, qui l’interrogeait sur ce que l’Occident et l’Église en Occident pouvaient apprendre de l’Est et de l’Église en Asie, le pape a évoqué une « sagesse orientale » et un regard « contemplatif » et « poétique » sur les choses, qui seraient bénéfiques à l’Occident : « Un peu de poésie ferait du bien à nos sociétés occidentales. »


Les frères franciscains célèbrent 90 ans de présence en Indonésie


Les frères franciscains en Indonésie (OFM) ont célébré l’arrivée de cinq missionnaires franciscains néerlandais à Batavia (Jakarta), en 1929. Le 17 novembre, dans l’église du Sacré-Cœur de Kramat (Jakarta central), ils ont marqué 90 ans de présence dans le pays. Pour la province franciscaine indonésienne comme pour les franciscains du monde entier, cette année correspond aussi aux 800 ans de la rencontre de Damiette entre saint François d’Assise et le sultan égyptien Al-Malik al-Kamil. « Aujourd’hui encore, 800 ans plus tard, cette rencontre souligne le besoin de renforcer les relations fraternelles entre les différents groupes religieux », souligne le père Martin Kowe, secrétaire de la province indonésienne de l’Ordre des frères mineurs.


Odisha : cinq chrétiens libérés sous caution après dix ans de détention

28 novembre 2019
La Cour Suprême a annoncé, le 26 novembre, la libération de cinq chrétiens après dix ans de détention. Ils avaient été accusés à tort, avec deux autres chrétiens, du meurtre du gourou hindou Laxamananda Saraswati, dans l’État d’Odisha. Cet assassinat avait déclenché, en 2008, une vague de violences antichrétiennes dans la région de Kandhamal. Sur les sept chrétiens accusés, deux avaient déjà obtenu leur libération en début d’année. Le père Josh Barwa, avocat et prêtre de l’archidiocèse de Cuttack-Bhubaneswar (Odisha), s’est réjoui de leur libération : « C’est une victoire pour les innocents. »


L’ancien gouverneur chrétien Ahok de retour plusieurs mois après sa libération

27 novembre 2019
L’ancien gouverneur chrétien de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, dit « Ahok », a repris des responsabilités officielles plus de deux ans après avoir été évincé et condamné pour blasphème. Il a été nommé président du conseil d’administration de Pertamina, une société d’État de de pétrole et de gaz ; une nouvelle responsabilité vue comme un revirement inattendu pour l’ancien gouverneur, qui a été libéré de prison le 24 janvier. L’annonce a été confirmée le 22 novembre par Erick Thohir, ministre des Entreprises d’État, dans le cadre de changements en profondeur pour la plus grande entreprise du pays.


Le cardinal Ranjith appelle les fidèles sri-lankais à visiter les victimes des attentats à l’approche de Noël


Le dimanche 24 novembre, le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, s’est adressé aux fidèles sri-lankais pour leur demander de penser aux victimes des attentats du dimanche de Pâques et à leurs proches, à l’occasion des fêtes de Noël : « Pour nous, ce Noël doit être l’occasion de penser à nos frères et sœurs, de prier pour eux et pour notre pays bien-aimé, et de travailler pour la paix, l’harmonie et la réconciliation. » Le cardinal Ranjith a rencontré le nouveau président Gotabaya Rajapaksa le 21 novembre ; à cette occasion, ce dernier a annoncé la création d’un nouveau comité chargé d’enquêter sur les attentats.


Une Indonésienne parmi les 20 membres du nouvel Organisme consultatif international des jeunes


Le nouvel Organisme consultatif international des jeunes, qui faisait partie des demandes du document final du Synode pour les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, a été institué le 24 novembre par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. Ce dernier a nommé 20 jeunes originaires des cinq continents, et notamment de France, d’Inde, du Japon et d’Indonésie. Le nouvel organisme sera chargé de renforcer l’activité du Bureau des jeunes du Dicastère en jouant un rôle de consultation et de proposition. Ces jeunes ont été nommés parmi les quelque 250 jeunes qui ont été impliqués dans différentes phases du processus synodal, dont le Forum international des jeunes organisé en juin dernier.


« Paix sur toi » : le pape lance un appel à la paix au parc du Mémorial d’Hiroshima

26 novembre 2019
Le pape François a quitté le Japon après sa troisième journée de visite apostolique dans le pays (du 23 au 26 novembre), où il a particulièrement insisté sur l’appel à la dénucléarisation, notamment dans son discours donné le 24 novembre au soir, au parc du Mémorial de la Paix d’Hiroshima. Dès le lendemain de son arrivée à Tokyo, le pape s’est en effet rendu à Nagasaki, où il a prononcé un discours sur les armes nucléaires à l’Atomic Bomb Hypocenter Park, avant de se rendre au monument des martyrs de Nagasaki, situé sur la colline de Nishizaka. Le même jour, il a célébré la messe à Nagasaki avant de se rendre à Hiroshima pour une « rencontre de paix » au Mémorial de la Paix.