Mgr Jean Cassaigne (1895-1973)

Publié le 09/03/2020




Né le 30 janvier 1895 à Grenade-sur-l’Adour (Landes). Il fait ses études chez les frères des écoles chrétiennes à Lez, en Espagne, puis commence en 1911 un apprentissage chez son père, négociant en vin. Admis aux MEP comme aspirant le 7 septembre 1920, il est ordonné prêtre le 19 décembre 1925 par Mgr de Guébriant, alors supérieur général. Le 10 février 1926, il reçoit sa destination pour la mission de Saigon, et il part le 6 avril suivant.

Il embarque à Marseille à bord du d’Artagnan et arrive à Saigon, puis il est envoyé à Caimon (delta du Mékong), pour apprendre le vietnamien.

En janvier 1927, il est envoyé à Djiring (Di Linh), pour y fonder un nouveau poste chez les Sré sur les Hauts-Plateaux du Centre, dans la région de Dalat. Il lui faut alors se mettre à l’étude d’un nouveau dialecte, le koho. En mars, il lance la construction d’une chapelle, où sera célébrée une première messe dès le mois de juin. Il décide alors d’ouvrir une école et rédige pour ses élèves un catéchisme en koho. Amené à s’occuper des lépreux de la région, il les regroupe dans un village près de Djiring.

D’avril 1932 à février 1933, il doit prendre un congé en France pour prendre du repos.

En août 1935, il participe à une commission de travail à Dalat pour mettre au point un alphabet de 53 caractères commun aux trois dialectes bahnar, rhadé et koho. Il rédige parallèlement de petits manuels de conversation.

Jusqu’en 1941, il poursuit son ministère auprès des Montagnards, à Djiring, Fimnom, Klong-Trao, Kon-hinh, Cao-Dat et Kala.

Le 20 février 1941, il est nommé vicaire apostolique de Saigon et il reçoit la consécration épiscopale le 24 juin suivant, des mains de Mgr Drapier. Il connaît pendant son épiscopat l’occupation japonaise et les souffrances de la guerre.

Rentré en Europe en 1947 pour revoir sa famille et rendre compte de sa mission au Saint-Siège, il regagne Saigon en janvier 1948.

En décembre 1954, il découvre les premiers symptômes de la lèpre. Il présente alors sa démission en mars 1955, après avoir assumé sa charge pendant quatorze ans, pour reprendre son poste à Djiring. Il poursuivra son ministère auprès de ses lépreux jusqu’à son décès, le 31 octobre 1973. Le 5 novembre, il est inhumé au milieu de ses chers lépreux à Di Linh, où son corps repose toujours.

 

Vers une éventuelle béatification

Lors de la réunion de la conférence des évêques du Vietnam, qui s’est tenue au début du mois d’octobre 2019 à Haiphong (nord), les évêques ont notamment décidé de travailler à une éventuelle béatification de plusieurs figures de l’Église du Vietnam, parmi lesquelles figure Mgr Cassaigne.

Mgr Cassaigne a été choisi comme un des vingt-cinq témoins du mois missionnaire extraordinaire en octobre 2019, pour l’Église universelle.

Les pèlerins viennent en nombre se recueillir devant de sa tombe qui se trouve toujours à Di Linh, dans la léproserie qu’il a fondée et qui demeure en activité.

Sa mémoire est encore très vivante aujourd’hui dans le diocèse de Dalat (diocèse de la léproserie de Di Linh), où le souvenir de sa figure est entretenu et nourri.

Références

Les ouvrages écrits par Mgr Cassaigne ou à son sujet sont référencés dans le catalogue de la bibliothèque asiatique, consultable en ligne à l’adresse suivante :

http://bibliotheque.mepasie.org/cgi-bin/koha/opac-search.pl?idx=&q=cassaigne

 

Revues et articles des MEP avec mention de Mgr Cassaigne :

Annales de la Société des Missions étrangères [AME]

1926 p. 117 ; 1935 p. 279 ; 1936 p. 69. 70. 72 ; 1937 p. 261-265 ; 1939 p. 90, 258-259

 

Compte-rendus [CR]

1926 p. 167 ; 1927 p. 109-110 ; 1930 p. 183 ; 1932 p. 211-212 ; 1934 p. 153-155 ; 1935 p. 332 ; 1936 p. 152 ; 1937 p. 151-152 ; 1939 p. 137 ; 1947 p. 71-72, 79 ; 1948 p. 94-96, 162 ; 1949 p. 96-99,170 ; 1950 p. 76-78 ; 1951 p. 59, 62-64 ; 1952 p. 47-48, 50 ; 1953 p. 57 ; 1954 p. 52-53 ; 1955 p. 38, 42, 46-48, 50 ; 1956 p. 116-117 ; 1957 p. 55 ; 1958 p. 53-54 ; 1960 p. 59 ; 1961 p. 53 ; 1962 p. 66 ; 1963 p. 72 ; 1964 p. 38 ; 1965 p. 77 ; 1966 p. 98-99 ; 1969 p. 76

 

Bulletin de la Société des Missions étrangères de Paris [BME]

1926 p. 191, 263 ; 1927 p. 55, 256 ; 1930 p. 359 ; 1931 p. 75 ; 1932 p. 300, 723 ; 1935 p. 566, 674 ; 1941 p. 347, 566, 512, 533-534 ; 1948 p. 215, 217, 219-220, 222 ; 1949 p. 23, 253, 186, 715 ; 1950 p. 199, 201, 203-204, 456-457, 577, 753-754 ; 1951 p. 65, 67-68, 129, 497, 499-500, 764 ; 1952 p. 115, 184-185, 570-571 ; 1953 p. 44, 46, 48 ; 1954 p. 169-170, 521, 909 ; 1955 p. 45, 48, 146-148, 348, 904, 1026, 1096 ; 1956 p. 71-72, 176-177, 288, 558, 560, 895 ; 1957 p. 72, 265, 965 ; 1958 p. 544-545, 860 ; 1959 p. 170, 538, 980; 1960 p. 547 ; 1961 p. 135, 314, 384

 

Épiphanie [EPI]

1962 p. 492

 

Peuples du Monde

16P3.

 

Échos Missionnaires [ECO]

1941 p. 24 ; novembre-décembre 1945 p. 254 ; janvier-février 1946 p. 29 ; mars-avril 1946 p. 59, 60

 

Les Missions catholiques [MC]

1946 p. 45

 

Missionnaires d’Asie

1949 p. 31, 63 ; 1952 p. 38, 40 ; juillet-août 1957 p. 124

 

Missions étrangères de Paris [ME2]

1961 n° 115 p. 12-20 ; 1963 n°126 p. 31 ; 1963 n°128 p. 54 ; 1961 n°118 p. 31 ;2019 n° 553 p. 56-60

 

Échos de la Rue du Bac [EC1]

n° 102 ; 106 ; 244 ; 247 ; 257 ; 260 ; 428 ; 429 ; 442 ; 454 ; 455 ; 458 ; 459 ; 467 ; 483 ; 484 ; 486 ; 586 ; 590

 

Échos de la Rue du Bac, nouvelle série [EC2]

n° 3 p. 87 ; n° 5 p. 142 ; n° 6 p. 183 ; n° 13 p. 410 ; n° 15 p. 15 ; n° 36 p. 294 ; n° 52 p. 143 ; n° 53 p. 169 ; n° 55 p. 250 ; n° 56 p. 268 ; n° 60 p. 49 ; n° 63 p. 147 ; n° 82 p. 50, 236; n° 65 p. 212 ; n° 68 p. 309 ; n° 69 p. 325 ; n° 71 p. 54-56 ; n° 77 p. 228 ; n° 110 p. 250-253

 

Références photographiques

AME 1937, p. 263, 265 ; 1939, p. 257

BME 1935 p. 565 ; 1941 p. 503, 532; 1949 p. 588 ; 1956 p. 638