L’île d’Hokkaidō est la plus septentrionale de l’archipel nippon. Les Missions étrangères de Paris y ont envoyé deux prêtres, à vie, au service de la petite communauté catholique du Japon.

« Il y a 100 ans les évêques du Japon étaient français, maintenant ce sont des Japonais. » À 39 ans, le père Philippe Rittershaus est curé de paroisse à Sapporo, un diocèse guidé par Mgr Bernard Taiji Katsuya. Les catholiques sont très minoritaires au Japon, moins de 0.5% de la population. Mais les prêtres des MEP poursuivent le travail qu’ont commencé leurs prédécesseurs.