Au Cambodge les enfants autistes sont généralement cachés, gardés chez leurs parents. Ils sont le signe d’un mauvais Karma ou d’un envoûtement. Aucune école ne les accepte. Mani, avec l’aide du Père Damien Fahrner, MEP, curé de la paroisse de l’Enfant-Jésus de Phnom Penh, a fondé la première école pour enfants autistes. Elle-même mère d’un enfant autiste, elle ne pouvait plus supporter tous les refus d’intégrer son enfant dans une classe . En moins de 8 ans l’école est passée de quatre élèves à plus de 120. Reportage de Thierry Lyonnet au Cambodge, dans une école pas comme les autres et dans une paroisse catholique qui a cru à son projet !

Emission présentée par Thierry Lyonnet, le 18/10/2022

 

 

Podcasts similaires

Retrouvez l’intervention de Marie-Alpais DUMOULIN, directrice de l’Institut de recherche France Asie, dans l’émission Orient…
Direction le Cambodge, et plus précisément les collines du Mondolkiri à la frontière du Vietnam.…