Il y aurait 140.000 Philippins à Hong-Kong, la plupart sont employées de maison. Une vie difficile mais elles peuvent compter sur l’aide de l’Église et des MEP.

A Hong Kong comme aux Philippines, ces flux migratoires ne sont pas sans poser de problèmes. Ces femmes qui, par milliers, quittent un foyer, la plupart du temps un mari et des enfants pour une vie de « maid » sont selon une religieuse qui les accueille totalement « perdues » à leur arrivée. Inquiète pour ces Philippines qui mènent une vie « d’esclavage« , une religieuse constate que l’argent qu’elles reçoivent leur donne un pouvoir qu’elles n’avaient pas dans leur pays d’origine.

Podcasts similaires

Père Lucien Legrand, missionnaire MEP en Inde, docteur en théologie, professeur au grand séminaire de…

Corée Emission Orient-Extrême

Corée – Une mission pas comme les autres

La maison des MEP du 128 Rue du Bac à Paris envoie de nombreux missionnaires…