Rapport Sauvé – CIASE

Publié le 05/10/2021




La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) a remis aujourd’hui son rapport sur les violences sexuelles sur mineurs commises au sein de l’Église. Le mot du supérieur général des MEP
Le 5 octobre 2021, la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise a remis son rapport.
C’est un électrochoc : grâce à une enquête de l’INSERM, la CIASE estime à au moins 216 000 victimes mineures qui auraient été abusées dans l’Eglise par des prêtres ou des religieux pour un nombre de 5,5 millions de mineurs victimes de violences sexuelles de 1950 à nos jours encore vivants dans la population générale en France.
A l’écoute de ce rapport accablant, la pensée va d’abord aux victimes dont les vies ont été brisées.
Le rapport comprend aussi 45 recommandations à l’attention de l’Eglise de France et des instituts religieux, pour ouvrir la voie à la prise des mesures nécessaires. Nous nous rappelons ici de la phrase de Benoît XVI : « Dans la mesure où c’est la vérité, nous devrions être reconnaissant de tout éclaircissement».

Indéniablement ce rapport de la CIASE brûle mais aussi éclaire et, espérons-le, contribuera à la prise de décisions  qui rendront l’Eglise une maison sûre pour tous et toutes.

Le 5 octobre 2021

Vincent Sénéchal
Supérieur général
Consultez la charte éthique des MEP pour plus d’informations