Terme(s) recherché(s) :


Colombo : le 3 avril , le cardinal Ranjith appelle les fidèles sri-lankais à suivre une journée de jeûne et de prière

31 March 2020
Le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, a annoncé aux fidèles sri-lankais qu’il compter célébrer « une prière spéciale à Notre-Dame de Lanka pour protéger notre pays du coronavirus, le 3 avril à 11 heures », a-t-il déclaré lors d’une messe télévisée, retransmise en direct le 29 mars depuis la capitale. « Quand les cloches de votre église sonneront à 11 heures, chez vous, rendez vous devant un coin prière et priez en silence pour vous joindre à moi », a-t-il demandé. La conférence épiscopale catholique sri-lankaise a appelé tous les catholiques du pays à observer une journée de prière et de jeûne ce vendredi 3 avril, pour la protection et la guérison de tous les pays et pour l’éradication du coronavirus.


En Thaïlande, le débat sur le confinement exacerbe les graves inégalités sociales

28 March 2020
« La Thaïlande est au bord de la crise sanitaire. » C’est en tous cas l’opinion du docteur Thiravat Hemachuda, de la faculté de médecine de Chulalongkorn, et de nombreux experts du secteur médical font écho à son inquiétude. Avec une moyenne de 150 nouveaux cas détectés quotidiennement ces derniers jours, le gouvernement thaïlandais a décidé de durcir les mesures de précaution, ordonné la fermeture de tous les commerces hors alimentation et premières nécessités, et déclaré l’état d’urgence.


Les agriculteurs indonésiens inquiets pour l’avenir suite aux nouvelles mesures annoncées par le gouvernement


Selon les fermiers des palmeraies indonésiennes, un blocage total du pays entraînerait de graves conséquences pour près de 10 millions d’entre eux. Alors que plusieurs membres du Parlement ont pressé le président Joko Widodo de renforcer les mesures et de lancer un confinement total du pays, les petits producteurs estiment qu’une telle décision risquerait d’entraîner la fermeture d’usines et des troubles graves. Le 26 mars, le président a appelé à soutenir les plus exposés en priorité : « Nous devons aider les ouvriers, les travailleurs à la journée, les fermiers, les pêcheurs et les petites entreprises pour qu’ils puissent résister. »


Une organisation catholique nourrit les plus démunis alors que l’Inde a débuté trois semaines de confinement


Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a déclaré un confinement d’une durée de 21 jours à compter du 25 mars. Trois jours après cette décision, 1,77 million de sans-abris sont particulièrement exposés et vulnérables à travers le pays. Face à cette situation, certaines initiatives ont vu le jour comme une campagne lancée par une chaîne de télévision catholique locale d’Indore, dans le centre du pays. La chaîne locale, Atmadarshan, a lancé un programme d’aide alimentaire dans les rues de la ville, tout en respectant les consignes de sécurité. Au 27 mars, l’Inde avait enregistré 13 décès et 664 cas d’infection.


Sécheresse : le manque d’eau potable dans le delta du Mékong menace plus de 180 000 foyers

27 March 2020
La sécheresse et la salinité de l’eau dans le delta du Mékong menacent les vies de près de 180 000 foyers de la région, dans le sud-ouest du Vietnam. Au cours des deux derniers mois, de plus en plus d’habitants ont été affectés par la crise environnementale, qui touche dix des treize provinces de la région, en particulier celles de Ben Tre, de Kien Giang, de Ca Mau, de Long An et de Tien Giang, qui ont déclaré l’état d’urgence dès le début du mois de mars. Le delta du Mékong, considéré comme le « grenier à riz » du Vietnam, fournit plus de la moitié des récoltes de riz du pays.


Coronavirus : en Inde, orthodoxes, protestants et évangéliques indiens unis à la prière du pape

26 March 2020
Ce mercredi 25 mars à midi, à l’occasion de la solennité de l’Annonciation, de nombreux chrétiens indiens de différentes dénominations se sont associés à la prière du pape François depuis le Vatican. Le 22 mars, le Saint-Père avait invité tous les chrétiens à prier ensemble le Notre Père. Le NCCI (Conseil national des Eglises d’Inde) et l’EFI (Fraternité évangélique indienne), qui représentent à eux deux plus de 80 dénominations chrétiennes pour près de 18 millions de fidèles orthodoxes, protestants et évangéliques, ont annoncé vouloir se joindre à la prière du pape.


L’Asie du Sud de plus en plus exposée aux risques d’inondations, selon un nouveau rapport de l’ONU


Les pays d’Asie du Sud, en particulier au Bangladesh et en Inde, sont de plus en plus exposés aux inondations en raison des changements climatiques, selon un nouveau rapport des Nations unies. Les deux pays font partie des plus vulnérables aux inondations à cause d’une forte concentration de polluants et de sources d’eau potable de mauvaise qualité, selon le Rapport mondial 2020 sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR), publié le 21 mars par l’ONU-Eau (UN-Water).


Mgr Broderick Pabillo : « Comment allons-nous contenir l’épidémie dans les bidonvilles ? »


Après le départ du cardinal Luis Antonio Tagle pour Rome, le pape François a nommé Mgr Broderick Pabillo, évêque auxiliaire de Manille, comme administrateur apostolique. En poste depuis peu, l’évêque raconte le confinement décrété par le président Rodrigo Duterte dans une bonne partie des Philippines, premier pays catholique d’Asie, aujourd’hui confronté à une hausse récente du nombre de cas de coronavirus. Au 24 mars, on dénombrait aux Philippines plus de 500 cas d’infection au Covid-19 et 35 décès, selon les chiffres officiels. Début février, l’archipel enregistrait le premier mort hors de Chine.


Pandémie : l’Indonésie et la Malaisie en première ligne en Asie du Sud-Est

25 March 2020
Malgré les risques sanitaires, des milliers de pèlerins musulmans ont afflué de toute l’Asie en Indonésie, deux semaines après une rencontre similaire en Malaisie, à l’origine de plus de cinq cents infections. La Fédération de Malaisie est désormais confrontée à une explosion du nombre d’infections, tandis que l’archipel indonésien déplore le taux de mortalité le plus élevé au monde aux premiers jours d’une épidémie qui, jusqu’ici, aurait officiellement épargné le pays. À l’heure où le foyer de l’épidémie s’est déplacé hors de Chine, ces deux pays se retrouvent en première ligne d’une recrudescence de l’épidémie en Asie.


Conflit territorial entre la paroisse de My Loc et les autorités locales dans la province de Ha Tinh


La paroisse de My Loc, du district de Loc Ha dans la province de Ha Tinh, dans le nord du Vietnam, est engagée depuis quelques années dans un conflit territorial l’opposant aux autorités du district, à propos d’un terrain offert en 2011 à la communauté catholique par 16 familles locales. Les conflits territoriaux entre la population et le gouvernement vietnamien sont courants et peuvent devenir violents ; ce dernier ne reconnaît pas la propriété privée et peut saisir des terrains pour les revendre à prix élevés. Les paroissiens de My Loc cherchent en particulier à protéger une statue du Sacré Cœur construite sur le terrain.