Terme(s) recherché(s) :


Un mouvement chrétien appelle à défendre les droits des Tamouls lors des commémorations du « Juillet noir » de 1983

24 juillet 2021
Le 20 juillet à Colombo, au Centre Maradana pour la Société et la Religion, le mouvement Christian Solidarity a organisé une rencontre dans le cadre d’une campagne de sensibilisation pour la réconciliation au Sri Lanka. L’événement s’inscrit dans les commémorations du « Juillet noir » (Black July) de 1983, une vague de violence anti-tamouls qui a déclenché une longue guerre civile (qui a pris fin en 2009). Pour le moine bouddhiste Udawala Nanda Thero, qui participait à la rencontre, « les raisons véritables qui ont conduit à cette tragédie n’ont pas encore été examinées ».


Des volontaires catholiques et bouddhistes de Hué envoient des aides à Hô-Chi-Minh-Ville face à la pandémie


Depuis le 6 juillet, des membres de l’Association des mères catholiques de la province de Thua Thien Hue, dans le centre du Vietnam, envoient des aides alimentaires destinées aux populations affectées par le Covid-19 à Hô-Chi-Minh-Ville, dans le sud du pays. Une branche locale de Caritas, plusieurs diocèses et communautés catholiques ainsi qu’une pagode bouddhiste participent également aux aides. « Nous sommes reconnaissants envers les habitants de Saïgon qui ont envoyé des aides lors des inondations de l’an dernier », explique Elizabeth Le Thi An, de la province de Quang Tri.


L’Éducation nationale indienne signale un taux de décrochage scolaire en hausse chez les élèves Dalits et indigènes

23 juillet 2021
Selon un rapport récent du ministère de l’Éducation nationale indienne, le pays a enregistré des taux de décrochage scolaire en hausse concernant les élèves des communautés indigènes et Dalits (intouchables). « Je ne suis pas surpris, mais je suis tout de même déçu qu’après 74 années d’indépendance, nous ne soyons toujours pas en mesure de faire face aux problèmes rencontrés par les Dalits et les populations tribales, qui sont très vulnérables dans tous les domaines », a déclaré le père Nicholas Barla, secrétaire de la Commission pour les Affaires tribales de la Conférence épiscopale indienne.


Diocèse de Khulna : le Mouvement des étudiants catholiques du Bangladesh vient en aide aux familles face au Covid


Le 22 juillet, des membres du groupe BCSM Saint Joseph (Mouvement des étudiants catholiques du Bangladesh) du diocèse de Khulna ont distribué une aide alimentaire à une centaine de familles de la région. La veille, le groupe de jeunes de Khulna a également apporté des colis à 22 familles chrétiennes, musulmanes et hindoues. À l’échelle nationale, malgré le manque de dons et de volontaires, de nombreux groupes catholiques bangladais ont lancé des initiatives similaires afin de soutenir les plus démunis face aux conséquences de la crise sanitaire.


Le père Etienne Frécon est le nouveau vicaire général des MEP

22 juillet 2021
Nous avons la joie de vous annoncer que le père Etienne Frécon a été élu vicaire général des Missions Etrangères de Paris. Il arrive de Taïwan où il avait été envoyé en mission depuis son ordination.


Séoul : une organisation caritative sud-coréenne s’engage auprès des réfugiés birmans de l’État Kayah


La fondation catholique sud-coréenne Korea Hope, basée à Séoul, a lancé une campagne de collecte de fonds afin de fournir des tentes, des sacs de couchage, des manteaux, des médicaments et des produits d’hygiène aux personnes déplacées internes (IDP) de l’État Kayah, qui ont fui la reprise des combats entre l’armée birmane et les groupes de résistance armés en mai dernier. Le père Choi Ki-sik, président de la fondation, a appelé à soutenir l’association et à « travailler ensemble pour un monde de justice et de paix ».


Mgr Shorot Francis Gomes installé comme deuxième évêque du diocèse de Sylhet


Le 20 juillet dans l’église de l’Immaculée-Conception de Lokhipur, Mgr Shorot Francis Gomes a été installé comme deuxième évêque du diocèse de Sylhet, séparé de l’archidiocèse de Dacca en 2011. Mgr Gomes, 56 ans, a été vicaire général de Sylhet de 2012 à 2015 et évêque auxiliaire de Dacca à partir de 2016. Durant sa messe d’installation, organisée en présence de 300 fidèles, le nouvel évêque a confié que « le diocèse de Sylhet est une terre fertile pour l’annonce de la Parole de Dieu », en appelant une Église « fervente et participative ».


L’archidiocèse de Séoul soutient les parcours bibliques et la formation permanente des fidèles sud-coréens

21 juillet 2021
Depuis 1992, l’archidiocèse de Séoul prend part à un programme biblique invitant les fidèles sud-coréens à lire l’intégralité de la Bible en près de deux ans. Le programme, intitulé « La Bible en 100 semaines », a été créé par le père Marcel Le Dorze, missionnaire MEP au Japon. Le prêtre est décédé en 2015 à l’âge de 84 ans, mais le programme biblique continue au Japon et en Corée du Sud. Dans l’archidiocèse de Séoul, il s’est répandu dans 277 paroisses et communautés locales, en touchant près de 14 730 personnes depuis son lancement.


Le mouvement des Focolari et la Caritas locale soutiennent les élèves défavorisés de Karachi


Le 18 juillet à Gharo, près de Karachi, le mouvement local des Focolari et Caritas Karachi ont organisé une distribution de fournitures, de livres et de nourriture auprès des élèves d’une école rurale. Les volontaires expliquent que pour ces enfants, issus de familles de fermiers chrétiens et hindous, l’éducation représente la seule issue. « Même ces enfants pauvres peuvent apporter une grande contribution au développement du pays, si on leur donne suffisamment d’opportunités », assure Mansha Noor, de la Caritas locale.


Cours à distance : les enseignants sri-lankais font preuve de créativité malgré les inégalités technologiques

20 juillet 2021
Depuis le début de la crise sanitaire, Chamudi Fernando, un enseignant catholique de l’école Saint-Joseph de Nugegoda, dans l’archidiocèse de Colombo, cherche à motiver ses élèves malgré les cours à distance et les inégalités technologiques. « Le gouvernement a soutenu l’enseignement en ligne, mais en ignorant les véritables problèmes des familles. Beaucoup d’élèves n’ont pas de tablettes ni de connexion internet », explique Nisansala Udeshika, qui enseigne dans une école rurale de la province du Nord-Ouest.