Eglises d'Asie

1521-2021 : le grand jubilé des 500 ans de l’arrivée du christianisme aux Philippines perturbé par la pandémie

Publié le 30/01/2021




Les 26 et 27 janvier, plus de 80 évêques philippins se sont rassemblés en ligne dans le cadre de leur 121e assemblée plénière. Parmi les principaux sujets évoqués durant la rencontre virtuelle, Mgr Romulo Valles, archevêque de Davao et président de la CBCP (Conférence épiscopale philippine), a reconnu que les célébrations du Grand Jubilé de l’Église catholique aux Philippines – prévues à partir d’avril 2021 pour célébrer le 500e anniversaire de l’arrivée du christianisme – ont été perturbées par la crise actuelle. Il a malgré tout appelé à « faire briller notre foi par des actes de charité et de miséricorde ».

Les 26 et 27 janvier, les évêques philippins étaient rassemblés virtuellement pour leur 121e assemblée plénière.

Cette semaine, plus de 80 évêques catholiques philippins se sont rassemblés virtuellement dans le cadre de la 121e session plénière de la Conférence épiscopale philippine (CBCP), organisée en ligne en raison de la pandémie. Les évêques ont notamment évoqué la crise actuelle et les célébrations du Grand Jubilé de l’Église catholique aux Philippines – dans le cadre du cinq centième anniversaire de l’arrivée du christianisme dans le pays. Dans son discours, Mgr Romulo Valles, archevêque de Davao et président de la CBCP, a confié que la meilleure façon dont les catholiques philippins pouvaient célébrer cet anniversaire majeur malgré la crise sanitaire actuelle est de « faire briller notre foi par des actes de charité et de miséricorde », parce que « la foi rayonne grâce aux œuvres de charité et de miséricorde », a-t-il souligné.

Les évêques se sont rassemblés en ligne durant deux jours, les 26 et 27 janvier, notamment pour évoquer la réponse de l’Église face à la crise. Mgr Charles John Brown, nonce apostolique aux Philippines, a également transmis un message du pape François adressé aux évêques philippins. Dans son message, le pape les appelle à continuer de témoigner de la « charité évangélique » malgré la situation actuelle. Il les invite également à faire preuve de créativité dans leur travail pastoral. Ces efforts, a ajouté le pape, devraient permettre à l’Église aux Philippines « d’être reconnue comme une ‘maison aux portes ouvertes’, qui apporte de l’espoir et de la force à ceux qui souffrent et à tous ceux qui sont en quête d’une vie plus humaine et plus digne ». Dans son message, Mgr Valles a appelé les fidèles Philippins à partager le « don de la foi » avec les autres. « N’importe lequel d’entre nous peut répondre à cet appel à servir les derniers et les plus petits parmi nos frères et sœurs », a-t-il ajouté.

Le grand jubilé de 2021 perturbé par la crise

L’archevêque de Davao a reconnu que les projets prévus pour le 500e anniversaire ont été chamboulés par la pandémie, mais il en a profité pour souligner auprès des catholiques philippins que « le don de la foi ne doit pas être considéré comme acquis ». « On peut se réveiller un jour, comme certains l’ont déjà vécu, en se retrouvant incapable de partager ce don avec les autres, parce que nos cœurs et nos âmes ont été détournés par d’autres croyances, éphémères et stériles », a-t-il averti. Les festivités du jubilé du 500e anniversaire devaient débuter en avril 2021. Mais à cause des difficultés actuelles, les évêques ont repoussé le Grand Jubilé d’un an, au mois d’avril 2022.

La première messe aux Philippines aurait été célébrée le 31 mars 1521 sur l’île de Limasawa. Le 14 avril 2021, doit célébrer le 500e anniversaire du premier baptême local, qui a eu lieu dans ce qui est aujourd’hui l’archidiocèse de Cebu. Durant leur assemblée plénière, les évêques philippins ont également élevé le statut du sanctuaire de Nuestra Señora de la Inmaculada Concepcion de Salambao, un pèlerinage populaire situé à Obando, dans le diocèse de Malolos. L’église, dédiée à sainte Claire d’Assise, a été construite en 1754 par des missionnaires franciscains. Quelques années plus tard, des pêcheurs de la région auraient découvert une statue de l’Immaculée Conception, qui s’est fait connaître sous le nom de Notre-Dame de Salambao. En élevant le statut du sanctuaire au rang de pèlerinage national, les évêques philippins ont reconnu la foi et la dévotion des nombreux pèlerins qui visitent les lieux chaque année.

(Avec Asianews, Manille)


CRÉDITS

DR