Eglises d'Asie

31 séminaristes participent à un programme pastoral auprès des plus pauvres de Hô-Chi-Minh-Ville

Publié le 23/08/2019




Le grand séminaire Saint Joseph d’Hô-Chi-Minh-Ville a organisé un programme pastoral d’été du 3 au 14 août. L’initiative a permis aux 31 futurs prêtres de quitter le séminaire pour se rapprocher des plus marginaux de la société vietnamienne et des enfants en difficulté, quelle que soit leur religion. Plusieurs participants venaient également des diocèses de My Tho, de Phu Cuong et de Phan Thiet. Avant de venir en aide aux bénéficiaires du projet (baptisé « Than Chu »), le groupe a suivi plusieurs formations pratiques et théoriques sur le travail social. L’un des principaux sujets qui ont été abordés durant les cours préparatoires était intitulé « charité générale – activités sociales et méthodes de travail avec la communauté paroissiale ».

Les 31 séminaristes du grand séminaire Saint Joseph de Hô-Chi-Minh-Ville, divisés en petits groupes pour leur programme pastoral d’été auprès des plus démunis, qui s’est déroulé du 3 au 14 août, ont d’abord étudié plusieurs cas pratiques survenus dans leurs diocèses afin de trouver ensemble une solution. « Nous avons accompagné des enfants handicapés ou séropositifs, qui vivent dans des conditions très difficiles », explique notamment Joseph, un séminariste du groupe 1. « Nous avons pu leur apporter de la joie, même s’ils sont déjà pris en charge et aimés par des volontaires et des religieuses ». « Peu à peu, ces enfants sont parvenus à aller de l’avant malgré leur situation dramatique. Quelques-uns sont en école primaire, d’autres ont pu aller jusqu’au lycée ou même, pour certains, à l’université », ajoute Joseph. Les membres du groupe 2 ont rencontré les enfants du centre MT Warm Shelter, où se trouvent également quelques enfants séropositifs. Ils vivent ensemble avec des enfants aveugles, sourds ou handicapés mentaux. Le centre héberge aussi plusieurs patients en phase terminale, pris en charge par une communauté de religieuses. Le groupe 3 a également commencé son programme pastoral au MT Warm Shelter, avant de se rendre au centre social Thi Nghe où sœur Hoa soigne les enfants. « Pour les aider au mieux, nous travaillons étroitement avec leurs parents. Les enfants se sont sentis aimés et posaient beaucoup de questions aux séminaristes », explique la religieuse. « Les gens que nous accompagnons sont très pauvres, certains d’entre eux souffrent d’un cancer en phase terminale ou de maladies incurables. Nous soutenons également les familles des enfants », ajoute-t-elle. « Ce qui m’a le plus frappé au centre Thi Nghe, c’est la joie et l’attitude positive des enfants malgré la maladie », confie JB, un des séminaristes. Au début, le groupe 4 a travaillé dans des boutiques solidaires qui fournissent de la nourriture et un soutien psychologique aux enfants, aux étudiants et aux travailleurs dans le besoin. Ensuite, le groupe s’est rendu au Thien Phuroc Warm Shelter, où des religieuses, des médecins et des travailleurs sociaux accompagnent plusieurs centaines d’enfants handicapés. À l’issue du programme pastoral, les 31 séminaristes ont pu partager leurs expériences et leurs impressions. Mgr Joseph Do Manh Hung, administrateur apostolique de l’archidiocèse de Hô-Chi-Minh-Ville, a conclu leur rencontre en écoutant leurs remarques. « Dans la société actuelle, où on trouve de plus en plus de pauvres, de personnes handicapées et d’enfants dans le besoin, nous devons prier pour pouvoir faire face à toutes ces demandes », a-t-il expliqué. « En tant que futurs prêtres, vous devrez venir en aide aux pauvres dans vos paroisses. Nous devons prier sans cesse. Par-dessus tout, nous devons également porter un témoignage sur la vie consacrée par notre exemple. »

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR