Eglises d'Asie

À Manille, les processions du nouvel an attirent des milliers de fidèles

Publié le 03/01/2019




Les processions religieuses du 31 décembre, organisées chaque année dans la capitale philippine en l’honneur de la fête du Nazaréen noir, ont attiré plus de 20 000 personnes. Le nouvel an ouvre une neuvaine en amont de la fête du Christ en bois sombre de Manille. Le 9 janvier, des millions des Philippins suivront la statue dans les rues de Manille, comme chaque année, depuis la vieille ville fortifiée jusqu’à la basilique, à l’occasion de la « traslación » annuelle.

Neuf jours avant la fête du Nazaréen noir de Manille, la célèbre statue du Christ en bois sombre portant sa croix, une procession d’action de grâce est organisée chaque année dans le district de Manille pour le 31 décembre. Le Christ noir de Manille est célébré le 9 janvier. Mgr Hernando Coronel, recteur de la basilique mineure du Nazaréen noir de Manille, dans le district de Quiapo, confie que cette année, la procession était « plus priante que festive ». Il ajoute qu’il a remarqué la participation de plus de jeunes. « Nous avons vu beaucoup de ‘millennials’… C’est une note positive pour 2019, qui est justement l’année de la jeunesse », souligne le prêtre. « Je suis venue ici pour remercier le Seigneur pour toutes les bénédictions reçues cette année », confie Jessica Asuncion, 32 ans, qui est venue dans la capitale depuis Antipolo, dans la province voisine de Rizal. Jessica explique que pour elle, c’était la moindre des choses de rendre grâce pour les prières qui ont été entendues. « Parfois, nous prions pour demander des choses qui nous sont accordées mais nous oublions de remercier », ajoute-t-elle. Ceux qui n’ont pas pu participer à la procession, qui s’est déroulée tôt le matin du 31 décembre, ont publié de nombreux messages sur les réseaux sociaux.

Selon Mgr Coronel, la procession est organisée chaque année pour la fête traditionnelle du « Nazaréen noir » « pour rendre grâce à Dieu ». Le 9 janvier, la « traslación » (translation) annuelle, c’est-à-dire le transfert de la statue du Christ noir dans la basilique depuis la vieille ville fortifiée de Manille, rassemble chaque année des millions de Philippins de tout le pays, qui accompagnent le Nazaréen dans une procession qui dure près de vingt heures. Le Nazaréen noir est une statue grandeur nature, en bois sombre, du Christ portant sa croix, rapportée à Manille en 1607 par des prêtres augustiniens. Selon la tradition, le bois a été noirci suite à l’incendie du galion espagnol qui transportait la statue.

(Avec Ucanews, Manille)


CRÉDITS

Angie de Silva