Eglises d'Asie

320 catéchumènes adultes demandent le baptême à Vasai

Publié le 04/03/2020




L’archevêque de Vasai, dans l’État du Maharasthra, a célébré l’appel décisif de 320 catéchumènes adultes, dimanche 1er mars dans la mission de Talasari. Mgr Felix Anthony Machado a rappelé que les 320 futurs baptisés ont exprimé publiquement leur désir de recevoir le baptême. « J’ai voulu que la cérémonie puisse être célébrée à Talasari, où la plupart des fidèles sont d’origine indigène. De nombreux futurs baptisés font justement partie des populations indigènes », a-t-il précisé. On compte environ 150 000 catholiques dans le diocèse de Vasai, sur 4 millions d’habitants.

Le 1er mars, premier dimanche de carême, Mgr Felix Anthony Machado, archevêque de Vasai, a célébré l’appel décisif – étape charnière de l’initiation chrétienne – de 320 catéchumènes adultes qui doivent être baptisés à Pâques. La cérémonie a eu lieu dans la mission de Talasari, qui dépend du diocèse de Vasai, suffragant de l’archidiocèse de Mumbai, dans l’État du Maharashtra. « En présence de leurs parrains et marraines et de leurs familles, ces 320 personnes ont exprimé publiquement leur désir de recevoir le baptême », a déclaré Mgr Machado. « J’ai voulu que la cérémonie puisse être célébrée à Talasari, où la plupart des fidèles sont d’origine indigène. De nombreux futurs baptisés font justement partie des populations indigènes. Beaucoup d’entre eux sont des jeunes adultes avec un haut degré d’éducation », a expliqué l’archevêque de Vasai. En Inde, les conversions au christianisme sont vues avec méfiance par le gouvernement indien, qui accuse souvent les Églises chrétiennes de prosélytisme. Les évêques ont maintes fois demandé aux accusateurs de présenter des preuves pour appuyer leurs propos, qui n’ont jamais été présentées. Pourtant, à cause des affaires conduites en justice pour prosélytisme, beaucoup de religieux et de croyants sont exposés aux violences et aux arrestations injustifiées. « Ces catéchumènes se préparent au baptême depuis plusieurs années », a rappelé Mgr Machado. « Aujourd’hui, ils sont prêts le recevoir. Ils ont été attirés par Jésus Christ. Je leur ai demandé si quelqu’un les avait forcés à devenir chrétiens, en leur demandant de se sentir libres de me le dire immédiatement. Selon le rite, ils ont tous clamé d’une voix forte : ‘Je le veux !’ », a-t-il poursuivi. « Pour nous, personne ne peut être forcé à poser un pareil acte ; pourtant, beaucoup de gens sont méfiants. Mais ici, tout le monde a pu les entendre clairement. J’ai voulu célébrer cet événement solennellement pour qu’ils puissent proclamer leur foi en Jésus de façon publique et ouverte. Aujourd’hui, personne ne peut plus les arrêter. » Mgr Machado a également précisé que durant la nuit de Pâques, 50 autres adultes seront baptisés dans le diocèse. Presque quatre millions de personnes vivent dans l’archidiocèse de Vasai, dont environ 150 000 catholiques.

(Avec Asianews, Vasai)


CRÉDITS

DR