Eglises d'Asie

Deux organisations musulmanes saluées pour leur engagement pour la paix

Publié le 28/06/2019




Le Comité Nobel, qui attribue chaque année le Prix Nobel de la paix, a reçu une proposition a propos de deux organisations islamiques modérées en Indonésie. Le comité a reçu cette recommandation lors d’un événement culturel organisé récemment dans la capitale norvégienne, à l’Institut international de recherche sur la paix d’Oslo (PRIO) et à l’ambassade indonésienne, concernant les groupes Nahdlatul Ulama (NU) et Muhammadiyah. Les deux organisations, qui comptent toutes deux plusieurs millions de membres, ont été saluées pour leurs efforts en faveur de la tolérance religieuse et contre l’extrémisme.

Plusieurs personnalités représentant diverses organisations religieuses, présentes lors d’un événement culturel organisé dans la capitale norvégienne, ont suggéré aux membres du comité Nobel d’accorder le prix Nobel à deux groupes islamiques indonésiens modérés, pour leur contribution en faveur du dialogue interreligieux en Indonésie. L’appel a été appuyé par plusieurs responsables religieux dans le pays. Selon le père Frans Magnis Suseno, jésuite, figure éminente du dialogue interreligieux en Indonésie, les deux organisations ont joué un rôle essentiel contre l’influence des mouvements extrémistes en Indonésie. « Grâce à eux, la majorité musulmane en Indonésie n’a jamais représenté une menace pour les minorités », affirme le père Suseno, cité par le site indonésien Medcom.id. « Leur présence apporte un sentiment de sécurité et l’assurance que les valeurs de pluralisme et de tolérance sont protégées et soutenues en Indonésie », poursuit le prêtre. Pour le révérend Gomar Gultom, secrétaire général de l’Union des Églises d’Indonésie, les deux organisations proposent un islam pacifique, conciliant, tolérant et modéré. « Ils montrent un islam qui respecte les droits de l’homme et la démocratie », explique-t-il. Nyoman Udayana Sangging, de l’Association hindouiste Parisada Hindu Dharma Indonesia, assure que « leur engagement en faveur du pluralisme ne fait aucun doute », ajoutant que les deux groupes ont contribué à protéger l’Indonésie des menaces islamistes. Pour le père Antonius Benny Susetyo, ces organisations sont un bon exemple de la véritable nature inclusive d’une religion, qui embrasse toute l’humanité et qui travaille en faveur de la paix. « Ce sont non seulement des exemples honorables pour l’Indonésie, mais ils peuvent aussi être une source d’inspiration pour le monde entier », souligne le père Susetyo. Fondé en 1926, le groupe Nahdlatul Ulama représente la plus large organisation musulmane au monde avec près de 90 millions de membres. Le groupe Muhammadiyah, fondé en 1912, compte 50 millions de membres.

(Avec Ucanews, Jakarta)


CRÉDITS

DR