Eglises d'Asie

Élections législatives : les Sud-Coréens s’apprêtent à voter malgré la pandémie

Publié le 15/04/2020




Près de 44 millions d’électeurs sud-coréens doivent se rendre aux urnes, ce mercredi 15 avril, afin de renouveler les 300 membres du Parlement, et ce malgré la pandémie de Covid-19. Parmi les enjeux majeurs, on trouve bien sûr les conséquences économiques de la crise sanitaire, qui a affecté l’économie sud-coréenne malgré l’absence de confinement en Corée du Sud, et une réforme électorale qui a abaissé l’âge légal de vote à 18 ans, soutenant ainsi les chances de petits partis politiques.

Les élections générales de ce mercredi, organisées dans des conditions particulières, devraient servir de mesure pour l’atmosphère du pays. À ce jour, l’administration du président Moon Jae-In, du Parti Démocrate, a gagné des points pour sa gestion efficace de la pandémie, mais moins pour sa politique économique. Selon certains analystes, les résultats électoraux devraient être serrés. Malgré un début de crise sanitaire particulièrement rapide et inquiétant dans le pays, la Corée du Sud est parvenue à garder la situation sous contrôle avec efficacité. Le dernier rapport parle de 27 nouveaux cas confirmés en 24 heures, soit le chiffre le plus faible depuis février. Pourtant, alors que le bilan mondial continue de s’alourdir, les experts estiment que la Corée du Sud doit rester prudente. Un nouveau foyer de contamination pourrait entraîner une nouvelle chaîne de transmission et une relance de la crise dans le pays, selon les épidémiologistes sud-coréens. Récemment, les autorités ont renouvelé les consignes de distanciation sociale pour au moins deux semaines supplémentaires, et prévoient de mettre automatiquement en quarantaine tous les nouveaux arrivants dans le pays. Pour certains analystes, la pandémie devrait influencer les élections, alors que les derniers sondages approuvent largement la gestion de la crise par le gouvernement sud-coréen. Alors que le président Moon doit arriver en fin de mandat d’ici 2022, ses actions face à la pandémie devraient être bénéfiques pour son parti. Les nouvelles règles électorales, approuvées au début de l’année, devraient pourtant permettre à davantage de petits partis d’entrer au Parlement.

(Avec Asianews, Séoul)


CRÉDITS

DR