Eglises d'Asie

Inondations : plus d’un million d’habitants de l’île de Kyushu appelés à évacuer

Publié le 05/07/2019




Près de 800 000 habitants de la préfecture de Kagoshima ont été appelés à évacuer les zones à risque, dans le sud-ouest du Japon sur l’île de Kyushu, suite à des pluies torrentielles qui ont déjà provoqué des inondations et plusieurs glissements de terrain, entraînant au moins deux décès et plusieurs blessés. Trois villes de la préfecture, dont la ville de Kagoshima, ont lancé un ordre d’évacuation. Le Premier ministre Shinzo Abe est également intervenu en invitant la population à la prudence et en appelant à l’évacuation. Les Forces japonaises d’autodéfense ont été appelées en renfort pour intervenir sur les lieux à risque.

Trois villes de la préfecture de Kagoshima, dans le sud du Japon, dont la capitale de la préfecture, ont envoyé un ordre d’évacuation ce mercredi 3 juillet au matin – pour une population de plus d’1 million d’habitants –, alors que des pluies torrentielles continuaient de s’abattre sur la région, entraînant des risques de glissements de terrain. Au total, près d’1,1 million d’habitants de Kagoshima et Miyazaki sont concernés par l’ordre d’évacuation d’urgence. L’Agence météorologique du Japon (JMA) a organisé une conférence de presse en urgence, en appelant la population à quitter les lieux au plus vite. « Les précipitations peuvent compliquer les déplacements. Veuillez évacuer dès que possible, sans attendre d’avertissements particuliers », a annoncé l’agence. Le Premier ministre Shinzo Abe est également intervenu en demandant à la population d’évacuer, et en invitant les ministères à se préparer à intervenir dès que possible après le sinistre. Le gouverneur de Kagoshima, Satoshi Mitazono, a déclaré aux journalistes que la préfecture a demandé aux Forces japonaises d’autodéfense d’intervenir sur le terrain face aux risques élevés de catastrophes majeures dans la région. La municipalité de Kagoshima a annoncé un ordre d’évacuation pour l’ensemble des 594 943 habitants et des 275 284 foyers de la ville. Les autorités ont précisé que les pluies devaient continuer jusqu’au 4 juillet à la mi-journée, en avertissant la population de risques de glissements de terrain imminents. La ville a demandé en particulier aux habitants vivant près des falaises, des rivières et autres régions à risque, de fuir immédiatement en lieu sûr. La ville de Kagoshima a ouvert 90 centres d’hébergement d’urgence, en plus des abris qui ont déjà été ouverts, et une aide alimentaire sera fournie aux évacués – jeudi matin, plus de 3 000 personnes avaient déjà trouvé refuge, dont des personnes âgées. La municipalité de Kirishima a également ordonné l’évacuation de ses 125 868 habitants (soit 61 395 foyers). De petits glissements de terrain ont déjà eu lieu dans plusieurs zones de la ville, forçant un total de 110 habitants (soit 69 foyers) à évacuer immédiatement. Après Kirishima, les 77 359 habitants (36 801 foyers) de la ville voisine d’Aira ont également été évacués.

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR