Eglises d'Asie

JMJ de Panama : les jeunes pèlerins asiatiques témoignent

Publié le 30/01/2019




Sur les quelque 150 000 pèlerins qui se sont rassemblés à Panama pour les 34e Journées mondiales de la Jeunesse, on comptait notamment une trentaine de jeunes Vietnamiens et 370 Sud-Coréens. Au Vietnam, de nombreux diocèses ont organisé plusieurs initiatives afin d’accompagner les jeunes catholiques qui n’ont pas pu se rendre à Panama, comme dans le diocèse de Vinh dans le nord du pays. De son côté, la délégation sud-coréenne, dont les pèlerins de l’archidiocèse de Séoul, a profité de l’événement afin de prier aux côtés du cardinal Yeom pour la paix dans la péninsule coréenne.

La participation des jeunes catholiques vietnamiens aux 34e Journées mondiales de la Jeunesse a été marquée par le « désir d’apprendre et par un esprit de prière ». Mgr Pierre Nguyen Van Vien, évêque auxiliaire de Vinh et président de la commission épiscopale pour la jeunesse, ainsi que le père Jean Le Quang Viet, ont accompagné la délégation vietnamienne qui comptait trente jeunes vietnamiens. À travers le pays, les paroisses, diocèses et associations catholiques ont proposé à ceux qui ne pouvaient pas se rendre à Panama de participer à de nombreuses initiatives afin de développer un « esprit de communion » avec les centaines de milliers de pèlerins venus de 156 pays à Panama. Les jeunes « JMJistes » vietnamiens se sont préparés aux JMJ de Panama depuis des mois. « Nous avons commencé à leur parler de l’événement dès le mois de mars 2018, durant le carême », explique le père Le Quang. « Depuis, le bureau de la pastorale des jeunes leur a envoyé de nombreuses publications à propos de l’évènement. Durant ce temps, les jeunes ont pu échanger sur les thèmes qui devaient être abordés à Panama. La contribution que la délégation vietnamienne a apportée à Panama peut se résumer dans ces quelques mots : ‘Avec la Vierge Marie, nous répondons oui’. Les jeunes vietnamiens continuent toujours de prier pour la paix et pour les problèmes de notre société. »

Durant les célébrations des JMJ à Panama, le district de Tan Son Nhi, dans le diocèse de Ho-Chi-Minh-Ville, a organisé une rencontre liée au thème des JMJ 2019 : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc 1,38) Le diocèse de Can Tho, dans la région du Delta du Mekong, a également organisé une conférence pour les jeunes afin de soutenir les liens de la jeunesse avec l’Église. La semaine dernière, les étudiants catholiques du diocèse de Vinh, dans le nord du pays, ont organisé une série de séminaires sur « les jeunes, la foi et la vocation », dans la paroisse de Yen Dai. Plusieurs participants à la rencontre ont remarqué que « dans le monde d’aujourd’hui, les jeunes rencontrent beaucoup de défis. Nous avons des rêves, et nous devons étudier et travailler dur pour nos familles, notre société et pour l’Église locale ».

Une délégation de 370 Sud-Coréens

De leur côté, les jeunes pèlerins sud-coréens de l’archidiocèse de Séoul ont pris part aux JMJ aux côtés du cardinal Andrew Yeom Soo-jung et de l’évêque auxiliaire de l’archidiocèse, Mgr Peter Chung Soon-taek. Le 25 janvier, ils ont fait partie des nombreux pèlerins qui ont cheminé le long de la Cinta Costera, l’avenue en bord de mer qui accueillait le chemin de croix. Le cardinal Yeom et Mgr Chung, plutôt que de prendre leurs places auprès du pape François, ont voulu rester avec les jeunes Coréens durant la célébration du chemin de croix. Le soir, la délégation de Séoul est ensuite retournée dans la paroisse du Christo Rey afin d’y prier une heure sainte consacrée particulièrement à la paix et à l’unification dans la péninsule coréenne. Les jeunes Coréens ont quitté Séoul le 14 janvier afin de prendre part aux journées dans les diocèses, du 17 au 20 janvier au Costa Rica, avant de se rendre à Panama pour les 34e JMJ.

(Avec Ucanews)


CRÉDITS

DR