Eglises d'Asie

Kerala : le cardinal Alencherry organise une rencontre interreligieuse en ligne afin de prier pour la fin de la crise sanitaire

Publié le 06/05/2020




Le 3 mai, de nombreux responsables religieux chrétiens, hindous et musulmans de l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde, ont répondu à l’invitation du cardinal George Alencherry, de l’Église catholique syro-malabare. Le cardinal Alencherry, archevêque majeur d’Ernakulam-Angamaly, a proposé une rencontre interreligieuse en ligne afin de prier ensemble face à la pandémie et aux conséquences de la crise sanitaire. Dans sa prière, le cardinal a notamment évoqué les soignants, les autorités locales et nationales, et tous ceux qui sont en première ligne, en invitant à trouver la consolation dans la prière.

Le 3 mai, le cardinal George Alencherry a organisé une rencontre interreligieuse en ligne, à laquelle ont participé plusieurs responsables religieux du Kerala, dans le sud de l’Inde.

Les responsables chrétiens, hindous et musulmans ont participé à une rencontre de prière interreligieuse en ligne, organisée le 3 mai par le cardinal George Alencherry, afin de prier pour l’humanité face aux conséquences de la pandémie du Covid-19. Le cardinal Alencherry, archevêque majeur d’Ernakulam-Angamaly (Kerala), de l’Église catholique syro-malabare, a pris l’initiative de proposer ce programme en ligne, alors que la pandémie a infecté près de 3,5 millions de personnes à travers le monde, dont plus de 250 000 décès, depuis décembre. Le cardinal Alencherry a déclaré que lorsque des hommes qui font confiance en Dieu se rassemblent pour prier, ils trouvent une consolation bienheureuse. Il a également remercié les responsables des autres religions pour avoir participé à la rencontre virtuelle. Le cardinal a également évoqué ceux qui sont en première ligne face à la crise, dont les personnels soignants, la police ou encore les responsables politiques nationaux et locaux. Swami Sadbhavananda, responsable hindou local et chef du centre monastique védantique Shri Ramakrishna Mutt, au Kerala, qui a participé à la rencontre en ligne, réagit alors que beaucoup de gens sont désemparés depuis le début de la crise sanitaire. « Nous n’avons qu’une seule chose à faire, c’est prier Dieu. Et nous devons respecter les consignes du gouvernement », confie-t-il, en soulignant que les textes sacrés de toutes les religions expliquent combien Dieu prend soin de l’humanité. Un autre responsable hindou, Sreemadh Vasudevananda Brahmanandhabhooti, a chanté un hymne en sanskrit, en souhaitant le bien-être et le bonheur pour toute l’humanité. « Par la prière, le monde parviendra à dépasser cette épreuve », a-t-il ajouté.

De son côté, Husain Madavoor, un imam et intellectuel musulman reconnu, basé au Kerala, a confié que « nous souffrons tous de cette pandémie qui a atteint le monde entier ». « Les croyants doivent prier Dieu pour que nous trouvions un traitement, mais ce n’est pas la seule chose que nous devons faire. Il nous faut aussi respecter les instructions décidées par le gouvernement face à la crise », a-t-il souligné. Le cardinal Baselios Mar Cleemis, archevêque majeur de Trivandrum, au Kerala, de l’Église catholique syro-malankare, qui participait également à la rencontre en ligne, a demandé la miséricorde divine pour les péchés de l’humanité, en invitant la population à vivre en harmonie et à protéger l’environnement. D’autres responsables chrétiens, dont le primat Baselios Marthoma Paulose II, Catholicos de l’Orient et Métropolite de l’Église orthodoxe syro-malankare, et Mgr Joseph Mar Gregorios, administrateur métropolitain de l’Église syriaque orthodoxe (ou Église jacobite), participaient également à la rencontre. Le père Antony Thalachelloor, porte-parole du synode syro-malabare, explique que les responsables religieux ont prié ensemble en ligne, depuis leurs lieux de confinement respectifs. Il ajoute que le cardinal Alencherry a pensé qu’un tel programme interreligieux permettrait aux croyants de s’unir pour demander la bénédiction et l’aide de Dieu face à la crise.

(Avec Ucanews)


CRÉDITS

DR