Eglises d'Asie

La Caritas vietnamienne auprès des personnes handicapées de Hué

Publié le 22/01/2019




Depuis 2018, le diocèse de Hué a lancé, aux côtés de la Caritas vietnamienne, un programme caritatif destiné à soutenir les personnes handicapées vivant dans la région. Sur une population d’1,75 million de personnes, le diocèse compte presque 40 000 personnes handicapées. La plupart d’entre elles vivent dans des conditions précaires et restent à l’écart de la société. Pour Peter Huynh Trong, vicaire de Thuy Yen, les volontaires sont un « signe de l’amour de Dieu et de la présence de l’Église » auprès d’eux.

Les personnes handicapées « n’ont pas seulement besoin d’argent ou d’aide matérielle ; elles ont également besoin d’amour, de soins et d’attention », explique le père Pierre Huynh Trong, vicaire de Thuy Yen et responsable de la commission sociale et caritative du district de Hai Van, dans le diocèse de Hué au centre du Vietnam. « Notre société compte beaucoup de personnes pauvres, malades ou handicapées », confiait-il lors d’une rencontre avec des volontaires du diocèse. « Chers frères et sœurs, nous sommes engagés dans des activités caritatives en tant que chrétiens. Vous êtes donc des signes de l’amour de Dieu et de la présence de l’Église parmi ces personnes malheureuses. » Le diocèse de Hué, sur près d’1,75 millions d’habitants, compte presque 70 000 catholiques, soit 4 % de la population. Le diocèse comprend aussi les provinces de Thua Thien-Hué et de Quang Tri. Rien que dans la première, on compte près de 40 000 personnes handicapées, selon les dernières statistiques. La plupart vivent dans des conditions précaires et leur accès aux formations professionnelles ou aux soins est limité.

Les travailleurs sociaux et le personnel de la Caritas vietnamienne sont tous engagés dans la lutte contre la discrimination sociale qui frappe les handicapés, aussi bien en ville qu’à la campagne. En 2009, afin de soutenir ces personnes et leurs familles, la Caritas de Hué a fondé un réseau local entre paroisses afin de former les volontaires. Alors que la célébration du festival « Tet Nguyen Dan » approche, le Nouvel an lunaire, qui sera célébré dès le 5 février dans de nombreux pays d’Asie, la branche caritative du diocèse de Hué travaille aux côtés des paroisses afin d’encourager les catholiques à visiter et soutenir les plus défavorisés. En 2018, neuf paroisses du district de Hai Van sont ainsi venues en aide à 135 personnes handicapées. Aujourd’hui, le mouvement poursuit son aide auprès des handicapés, quelle que soit leur foi, dans les neuf centres locaux qui ont été installés dans ces paroisses.

Près de 24 volontaires participent aux projets des paroisses de Phuoc Tuong, Chanh Xuan, Thuy Yen, Thua Luu et Truoi, après avoir été formés afin d’aider les personnes les plus démunies ou mises à l’écart à trouver un travail et à s’adapter au milieu professionnel. L’année dernière, Caritas a également organisé une rencontre entre les volontaires et 65 personnes handicapées afin d’échanger sur les expériences et sur les initiatives locales. « Nous devons coopérer et nous soutenir entre les paroisses et communautés locales », demande le père Anthony Nguyen Ngoc Ha, chef de la Caritas du diocèse. « C’est pourquoi le rôle des jeunes volontaires et de tous nos partenaires est fondamental », ajoute-t-il. Thomas Hoang Kim Khanh, responsable de la branche consacrée aux personnes handicapées pour la Caritas de Hué, souligne que « même si seulement neuf paroisses sur dix-neuf participent au mouvement, l’engagement et la compassion dont font preuve les volontaires permettent aux gens de se relever ».

(Avec Ucanews, Hanoï)


CRÉDITS

DR