Eglises d'Asie

La Conférence des prêtres diocésains d’Inde réunie à Vailankanni

Publié le 01/02/2020




Le deuxième congrès de la Conférence des prêtres diocésains d’Inde (CDPI) a eu lieu dans l’État du Tamil Nadu, dans le sud-est de l’Inde, sur le thème de « La joie du sacerdoce ». Le programme était organisé du 28 au 31 janvier dans la basilique Notre-Dame de Bonne Santé de Vailankanni. Le site a été choisi pour soutenir le dynamisme pastoral et l’unité du corps sacerdotal indien. La CDPI est l’association qui prend en charge la Commission pour les vocations, les séminaristes, le clergé et les religieux de la Conférence des évêques de rite latin (CCBI), l’un des trois rites de la conférence épiscopale indienne.

Le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Mumbai et président de la conférence épiscopale indienne, durant le 2e congrès de la Conférence des prêtres diocésains d’Inde (CDPI) sur « la joie du sacerdoce ».

La Conférence des prêtres diocésains d’Inde (CDPI), créée en 2001, a été reconnue comme association en 2008, et ses statuts internes ont été approuvés en 2014. Ses membres se sont réunis au sanctuaire marial de Notre-Dame de Bonne Santé de Vailankanni, du 28 au 31 janvier dans le Tamil Nadu, afin de réfléchir sur le thème de « La joie du sacerdoce » et soutenir l’unité et le dynamisme du corps sacerdotal indien. L’organisation, qui dépend de la Conférence des évêques de rite latin (CCBI), l’un des trois rites de la conférence épiscopale indienne, prend en charge la Commission pour les vocations, les séminaristes, le clergé et les religieux. Parmi ses objectifs, on compte le renforcement des relations entre les prêtres diocésains afin de soutenir et consolider l’unité sacerdotale. La CDPI a également été créée pour approfondir la fraternité entre prêtres et évêques, pour soutenir la formation des prêtres, pour développer les liens pastoraux entre les prêtres au-delà des limites de leurs diocèses respectifs, et enfin pour créer un réseau de soutien mutuel au niveau local et universel. Près de 700 prêtres ont participé au congrès de Vailankanni, représentant 91 diocèses sur les 132 diocèses de rite latin que compte l’Église catholique indienne. La session a notamment permis d’aborder les thèmes de la joie du sacerdoce, de la construction du Royaume de Dieu et de la mission des prêtres comme messagers de la joie. Le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Mumbai et président de la conférence épiscopale indienne, a célébré la messe d’inauguration du congrès. Dans son discours d’ouverture, il a évoqué les huit béatitudes des prêtres, déjà soulignées par le pape François : « Heureux est le prêtre qui a une relation solide, personnelle et authentique avec Jésus ; heureux est le prêtre qui porte l’odeur des brebis ; heureux est le prêtre qui vit simplement ; heureux est le prêtre qui va vers les périphéries ; heureux est le prêtre qui a un cœur miséricordieux ; heureux est le prêtre qui est nourri et qui nourri les autres avec la Parole de Dieu ; heureux est le prêtre qui évite le cléricalisme ; et heureux est le prêtre qui met sa confiance dans le Seigneur. »

(Avec Asianews, Mumbai)


CRÉDITS

DR