Eglises d'Asie

L’archidiocèse de Manille appelle à soutenir les victimes du séisme de Davao del Sur

Publié le 18/12/2019




L’archidiocèse de Manille a lancé un appel par l’intermédiaire de Caritas afin de soutenir les victimes du séisme qui a frappé la province de Davao del Sur, le 15 décembre dans l’île de Mindanao, au sud de l’archipel philippin. La région a été touchée par un séisme de magnitude 6,9, entraînant au moins trois victimes et plusieurs dizaines de blessés. Plusieurs milliers de maisons ont été endommagées ou détruites et de nombreuses familles ont dû être déplacées. Selon les autorités locales, près de 832 000 personnes vivant dans la région ont été affectées par la catastrophe. Il s’agit du quatrième séisme de plus de magnitude 6 à toucher la région en deux mois.

L’archidiocèse de Manille a lancé un appel à l’aide via Caritas, pour les victimes du séisme qui a frappé la province de Davao del Sur, cette semaine dans le sud de l’archipel. Parmi les besoins immédiats, le diocèse cite l’aide alimentaire, l’accès à l’eau potable, des bâches de protection, des accessoires de cuisine et de la vaisselle, des kits d’hygiène, des couvertures, des lampes torches et des trousses médicales. Le séisme de magnitude 6,9 a frappé Davao del Sur le 15 décembre, tuant trois personnes dont un enfant de 6 ans, et entraînant plusieurs dizaines de blessés et de nombreux dégâts dans plusieurs régions de Mindanao. De nombreuses familles ont également dû être relogées. « N’oublions pas nos frères et sœurs de Mindanao, qui ont subi un séisme qui a été encore plus fort que les précédents », a demandé le cardinal Luis Antonio Tagle de Manille. Au moins six églises du diocèse de Digos ont été fortement touchées, selon le père Consorcio Lopez Jr, directeur de la Caritas locale. « Ces églises ont subi de lourds dégâts et sont inutilisables », explique le prêtre. « Plusieurs milliers de maisons ont été touchées. Les gens dorment dans des tentes. Certains villages n’ont toujours pas d’électricité », explique le père Lopez. L’institut philippin de vulcanologie et de sismologie a déclaré que l’épicentre du séisme était situé près de la ville de Matanao, à environ neuf kilomètres à l’ouest de la ville de Digos. Il s’agit du quatrième séisme supérieur à une magnitude de 6 qui frappe la région depuis ces derniers mois. Les séismes précédents, survenus au mois d’octobre, avaient déjà touché près de 47 600 maisons. Le 15 décembre, rien que dans la province de Davao del Sur, 13 200 maisons ont été touchées et 3 200 maisons ont été détruites. Les autorités estiment qu’au moins 832 000 personnes ont été affectées par les quatre séismes consécutifs depuis octobre. Selon les premiers rapports des autorités locales, au moins 50 000 personnes ont été déplacées par le dernier séisme, qui aurait entraîné près de 700 répliques sismiques. Les Philippines sont situées sur la « ceinture de feu » du Pacifique (également appelée ceinture circum-pacifique ou ceinture péri-pacifique), qui désigne un alignement de volcans bordant l’océan Pacifique sur la majorité de son pourtour, en passant par le Japon, les Philippines, l’Indonésie et toute l’Asie du Sud-Est.

(Avec Ucanews, Manille)

 


CRÉDITS

DR