Eglises d'Asie

Le cardinal Tagle salue une « semaine de consolation » pour l’Église aux Philippines

Publié le 22/08/2019




Alors que plusieurs évêques catholiques ont été installés et ordonnés cette semaine aux Philippines, Mgr Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille, a appelé les fidèles du diocèse de Malolos à être une « consolation » pour le nouvel évêque, Mgr Dennis Villarojo, qui vient d’être installé dans son diocèse le 21 août. Le cardinal a également évoqué une « semaine de consolation » pour l’Église philippine. Mgr Tagle appelé à soutenir Mgr Villarojo dans son nouvel épiscopat, tout en rappelant qu’« en fin de compte, c’est Dieu qui est la source de tout et qui procure la véritable consolation ». L’évêque de Mallolos devient le cinquième du diocèse après la mort de son prédécesseur l’an dernier.

Un nouvel évêque a été installé dans le diocèse de Malolos, dans la province de Bulacan dans le nord des Philippines. Mgr Dennis Villarojo a été installé le 21 août après avoir été nommé par le Saint-Siège en mai, en tant que cinquième évêque du diocèse après la mort de Mgr Jose Oliveros l’année précédente. « Une nouvelle fois, Dieu s’est montré fidèle à sa promesse de toujours nous envoyer des bergers », s’est réjoui Mgr Honesto Ongtioco, évêque de Cubao, qui servait d’administrateur apostolique pour le diocèse. L’évêque a confié son espoir que le diocèse continue d’être une « Église des pauvres, une Église pour les pauvres et une Église pour tous ». « Nous prions pour Mgr Dennis pour qu’il poursuive le travail remarquable entamé par ses prédécesseurs, en unissant et en accompagnant le clergé et les fidèles de Malolos », a commenté Mgr Ongtioco. Mgr Gabriele Caccia, nonce apostolique aux Philippines, a invité les personnes présentes durant la célébration à accompagner leur nouvel évêque dans sa nouvelle mission, en « renouvelant » leurs vies personnelles. « C’est la meilleure façon dont nous pouvons servir le Seigneur et aider Mgr Villarojo dans son épiscopat. » Le cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille, a évoqué une « semaine de consolation » pour l’Église aux Philippines, alors que plusieurs évêques philippins ont été installés et ordonnés.

« Il a besoin de votre soutien »

Le cardinal Tagle a appelé les religieux et les laïcs du diocèse de Malolos à être une « consolation » pour Mgr Villarojo, parce que « le ministère épiscopal n’est pas facile ». Mgr Tagle a également confié que c’était une tâche « stressante, mais quelqu’un doit le faire, et il faut l’accomplir dans la foi parce que votre consolation n’est pas toujours visible ». « Bien que nous puissions poser des actes de consolation, de soutien, en fin de compte, c’est Dieu qui est la source de tout et qui procure le véritable réconfort », a ajouté le cardinal dans son homélie. Mgr Villarojo, de son côté, a assuré que le diocèse de Malolos est un don précieux alors qu’il commence son ministère épiscopal. « C’est une nouvelle opportunité d’exprimer mon amour pour le Seigneur en servant son peuple », a-t-il ajouté. Mgr Villarojo, âgé de 52 ans, a été ordonné prêtre en 1994 et a obtenu un doctorat en philosophie à l’université de la Sainte Croix à Rome. Prêtre depuis près de 25 ans, il a assumé de nombreux rôles pastoraux et administratifs, dont celui de secrétaire personnel du défunt cardinal Ricardo Vidal, ancien archevêque de Cebu. Il a également été nommé secrétaire général du 60e Congrès eucharistique international qui a été organisé à Cebu en 2016.

(Avec Ucanews, Bulacan)


CRÉDITS

Roy Lagarde