Eglises d'Asie

Le comité olympique affirme que les Jeux de Tokyo auront bien lieu en 2021, « avec ou sans le Covid-19 »

Publié le 08/09/2020




Après avoir été reportés d’un an en raison de la situation sanitaire, les Jeux olympiques de Tokyo 2020, prévus l’été prochain, auront bien lieu durant l’été 2021, « avec ou sans le Covid-19 », a assuré John Coates, vice-président du Comité international olympique (CIO). Selon le CIO, les Jeux devraient bien débuter le 23 juillet 2021, malgré les incertitudes actuelles, sur un nouveau thème : « Les jeux qui auront vaincu le Covid, la lumière au bout du tunnel. » Les Jeux seront donc centrés sur la pandémie, tandis qu’initialement, ils devaient être les « Jeux de la reconstruction » après la catastrophe de Fukushima qui a frappé le pays en mars 2011.

Une vue aérienne du nouveau stade olympique national de Tokyo. Le stade a été inauguré le 21 décembre 2019, quelques mois avant les jeux de 2020, finalement reportés.

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, qui ont été reportés d’un an en raison de la pandémie, auront lieu comme prévu durant l’été 2021 « avec ou sans le Covid-19 », a déclaré John Coates, vice-président du Comité international olympique (CIO). Récemment, le CIO a annoncé que les Jeux ne seront pas reportés après 2021. Ils devraient débuter « le 23 juillet de l’année prochaine ». Les JO de Tokyo de l’été prochain seront organisés sur un nouveau thème, « les jeux qui auront vaincu le Covid, la lumière au bout du tunnel », a expliqué John Coates, malgré les incertitudes actuelles sur la situation sanitaire mondiale. Les Jeux de Tokyo 2020 devaient être les « Jeux de la reconstruction après les destructions du tsunami », a ajouté John Coates, à propos du séisme dévastateur et du tsunami qui ont frappé la ville côtière de Fukushima en mars 2011, déclenchant l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Le nouveau thème des Jeux sera donc centré sur la pandémie actuelle. En juillet, le chef exécutif de Tokyo 2020, Toshiro Muto, a reconnu qu’il est possible que les Jeux soient organisés avec une audience limitée, tout en ajoutant qu’il souhaitait éviter la possibilité qu’ils aient lieu sans spectateur. Afin d’éviter cela, les Jeux pourraient être organisés avec des cérémonies d’ouverture et de clôture simplifiées, et avec un personnel et des délégations nationales réduites. Plus de 11 000 athlètes venus de 200 pays étaient attendus lors des Jeux de cet été. Leur participation aux Jeux de l’an prochain reste incertaine à l’heure actuelle, les frontières du pays étant toujours largement fermées aux visiteurs étrangers. Toshiro Muto a également assuré que le fait d’être vacciné ne serait pas un prérequis pour participer aux Jeux, bien que des experts aient fait part de leurs doutes sur la possibilité de les maintenir sans vaccin. « Si un vaccin est prêt, ce sera une bonne chose, mais nous ne sommes pas en train de dire que nous n’organiserons pas les Jeux sans cela – ce n’est pas un prérequis », a-t-il souligné. Avant la pandémie, les Jeux Olympiques avaient déjà été annulés en 1916, en 1940 et en 1944 à cause de la guerre, mais jamais reportés.

(Avec Asianews, Tokyo)


CRÉDITS

DR