Eglises d'Asie

L’Église indonésienne célèbre le mois missionnaire extraordinaire

Publié le 26/10/2019




À l’occasion du mois missionnaire extraordinaire, l’Église catholique en Indonésie a organisé de nombreuses rencontres, retraites, conférences spirituelles ou séminaires afin de suivre l’appel du pape François. Ainsi, l’archidiocèse de Pontiniak, dans la province du Kalimantan occidental, a rassemblé des centaines de prêtres, religieuses, catéchistes et laïcs entre le 17 et le 20 octobre. Dans la province de Java central, l’archidiocèse de Semarang a rassemblé 1857 catéchistes de la région afin de soutenir leur engagement dans les écoles ou en paroisses. Les 37 diocèses du pays ont également lancé de nombreuses autres initiatives tout au long du mois d’octobre.

Entre le 17 et le 20 octobre, des centaines de prêtres, religieuses, catéchistes et laïcs se sont rassemblés au centre de retraites Saint-François (Rumah Retret Saint Fransiskus), près de Pontiniak dans la province indonésienne du Kalimantan occidental (archidiocèse de Pontiniak). Le père Haryatmoko, jésuite et theologien, est intervenu durant la rencontre pour affirmer que les personnes consacrées ne pouvaient pas rester « en marge » de la société moderne. Le prêtre soutient notamment la création de groupes de travail associant les laïcs et les consacrés, y voyant la meilleure façon d’avancer. « Il devient de plus en plus nécessaire de travailler aux côtés des laïcs », soutient-il. Le 20 octobre, Mgr Robertus Rubiyatmoko, évêque de Semarang (dans la province de Java central), a également rassemblé 1857 catéchistes de l’archidiocèse de Semarang au petit séminaire Saint-Pierre Canisius de Mertoyudan, à Magelang. Mgr Rubiyatmoko a salué l’engagement de tous les catéchistes pour la propagation de la foi chrétienne que ce soit dans les écoles publiques ou les paroisses. « Je suis vraiment ému devant votre participation, tellement importante et fervente. Je suis également convaincu que l’Église catholique de Semarang aura toujours de solides fondations, grâce à votre contribution et votre dévouement pour l’annonce de l’Évangile et de la doctrine catholique », a-t-il ajouté.

De son côté, l’archidiocèse de Jakarta a organisé un chapelet et une procession mariale dans la cathédrale de l’Assomption de la capitale, suivis par une messe célébrée par le cardinal Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo, archevêque de Jakarta. Dans l’archidiocèse de Palembang, dans la province de Sumatra du Sud, les célébrations pour le mois missionnaire extraordinaire ont eu lieu dans la paroisse Saint-Jean Baptiste de Bengkulu (à près de huit heures de voyage depuis l’évêché), où de nombreuses initiatives ont impliqué les catéchistes. Des membres locaux des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) se sont également penchés sur l’histoire de la communauté catholique locale. Ainsi, Mgr Aloysius Sudarso, archevêque de Palembang, a remonté la présence catholique dans la région au 28 janvier 1703, le jour où le père Martelli, missionnaire de l’ordre des théatins, a débarqué à Fort York, sur la côte de Bengkulu. Enfin, un chemin de croix et une messe solennelle ont eu lieu dans la cathédrale Saint-Pierre de Bandung (Java occcidental). À cette occasion, le père Markus Nur Widipranoto, directeur national des OPM en Indonésie, a expliqué la façon dont l’Église locale s’est préparée au mois missionnaire extraordinaire dès le 4 août, lors du Congrès missionnaire national. Ce dernier a eu lieu à Jakarta sur le thème « Baptisés et envoyés pour annoncer l’Évangile », et a attiré près de quatre cents personnes venues des 37 diocèses de l’archipel.

(Avec Asianews, Jakarta)


CRÉDITS

DR