Eglises d'Asie

Les catholiques vietnamiens reconnaissants envers le cardinal Roger Etchegaray

Publié le 07/09/2019




Mgr Joseph Nguyen Chi Linh, président de la conférence des évêques du Vietnam, a rendu hommage au cardinal Roger Marie Elie Etchegaray, décédé le 4 septembre à Cambo-les-Bains, pour son travail en faveur de la construction de ponts entre le Vietnam et le monde catholique. Le cardinal Etchegaray, qui était ancien président du conseil pontifical Justice et Paix et du conseil pontifical Cor Unum, est mort dans le diocèse de Bayonne à 96 ans. Sa mort est une grande perte non seulement pour ses proches et l’Église française, mais aussi pour tout le collège des cardinaux et l’Église universelle, a assuré Mgr Linh.

« Le cardinal Etchegaray est un grand bienfaiteur dans l’histoire de l’Église au Vietnam », a déclaré Mgr Joseph Nguyen Chi Linh, président de la conférence des évêques du Vietnam, dans un message spécial envoyé aux catholiques vietnamiens le 5 septembre, afin de rendre hommage au cardinal défunt. L’archevêque de Hué a rappelé que le cardinal français a été le premier haut fonctionnaire du Saint-Siège à se rendre dans le pays d’Asie du Sud-Est, après sa réunification sous le régime communiste en 1975, avec une visite diplomatique de deux semaines en 1989. En 1975, Mgr Henri Lemaître, le délégué apostolique, avait été expulsé du Sud-Vietnam par le gouvernement communiste, qui avait coupé tous liens avec le Vatican, et interdit aux évêques locaux de rester en contact avec les Églises étrangères. Mgr Linh a expliqué que le cardinal défunt était parvenu à resserrer les liens entre les deux parties. « Sa visite historique était un succès. Les autorités vietnamiennes et tout le peuple de Dieu au Vietnam l’ont aimé. Sa mission a ouvert un pont historique entre le Vietnam et le monde catholique », a déclaré l’archevêque de 69 ans.

Après sa visite, le gouvernement avait commencé à relâcher son contrôle sur les religions, et le clergé local avait été autorisé à étudier à l’étranger et à tisser des liens avec les Églises étrangères. En 1990, le cardinal Etchegaray était retourné au Vietnam pour assister aux funérailles du cardinal Joseph Marie Trinh Van Can, archevêque de Hanoï. Mgr Linh a annoncé qu’il enverrait une lettre de condoléances à l’Église française et aux proches du cardinal défunt. Il a demandé aux fidèles vietnamiens de prier pour Mgr Etchegaray, tout en appelant à demander son intercession pour le Vietnam et l’Église. Le 5 septembre, le pape François, cité par Vatican News, a déclaré que le cardinal Etchegaray était « un pasteur zélé et aimé du peuple qu’il avait été appelé à servir ». Le pape a également souligné qu’il était un conseiller écouté et apprécié, particulièrement dans les situations délicates pour la vie de l’Église dans différentes régions du monde. Il a décrit le cardinal défunt comme un homme de paix et de dialogue. Le Saint-Père a également raconté garder le souvenir ému d’une figure marquante de l’Église française, à la foi profonde et au « regard tourné vers les extrémités de la terre, toujours en éveil quand il s’agissait d’annoncer l’Évangile aux hommes d’aujourd’hui ». Les funérailles du cardinal Etchegaray seront célébrées le 9 septembre dans la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne.

(Avec Ucanews, Ho-Chi-Minh-Ville)


CRÉDITS

DR