Eglises d'Asie

Les chrétiens du Kerala mettent fin à une grève de la faim après un accord avec les autorités locales

Publié le 06/11/2020




Le 4 novembre à Thiruvananthapuram, la capitale de l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde, cinq responsables chrétiens, dont deux évêques, ont rencontré Thomas Issac, ministre des Finances du Kerala, et C. Ravindranath, ministre de l’Éducation. Cette rencontre a abouti à un accord entre les ministres et la délégation catholique, après une grève de la faim-relais de 14 jours. Le 20 octobre, ils avaient lancé ce mouvement en accusant les autorités locales d’avoir violé leurs droits constitutionnels, concernant la nomination des enseignants et les droits des écoles catholiques financées par l’État.

Les responsables chrétiens, dans l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde, ont cessé une grève de la faim-relais qui durait depuis 14 jours, en annonçant que le gouvernement de l’État, dirigé par un parti communiste local, a répondu à leurs demandes. Le 4 novembre, le cardinal Baselios Cleemis, archevêque de Thiruvananthapuram, basé dans la capitale du Kerala, a confié que les autorités locales avaient accepté de restaurer les droits des écoles dirigées par l’Église. Le 20 octobre, devant les agences gouvernementales des 14 districts du Kerala, des responsables chrétiens, dont plusieurs évêques, avaient lancé une grève de la faim-relais, en accusant le gouvernement de la région d’avoir violé leurs droits constitutionnels. L’annonce est survenue après une rencontre de 90 minutes d’une délégation catholique de cinq personnes avec Thomas Issac, ministre des Finances du Kerala, et C. Ravindranath, ministre de l’Éducation. Le cardinal Cleemis a participé à la rencontre aux côtés de Mgr Joshua Mar Ignathios, évêque de Mavelikkara et président de la Commission des évêques du Kerala pour l’éducation, et de trois autres prêtres.

« Les ministres ont accepté de prendre en compte toutes nos demandes, et nous avons donc promis de mettre fin à la grève », confie le père Charles Leon, secrétaire de la Commission des évêques du Kerala pour l’éducation. Les responsables chrétiens du Kerala affirment que depuis 2016, les autorités locales ont empêché la nomination de plus de 3 500 enseignants dans les écoles chrétiennes parrainées par l’État, alors que les établissements concernés ont respecté les normes de recrutement fixées par le gouvernement du Kerala. Le père Leon affirme que les ministres rencontrés ont promis de respecter les droits des écoles catholiques. Ils ont également promis de couvrir 50 % des dépenses d’infrastructure. Le Kerala compte 12 644 écoles, dont 4 504 écoles publiques. L’État finance 7 277 d’entre elles, dont 863 écoles privées. La communauté chrétienne locale gère près de 5 000 écoles au Kerala. Les chrétiens représentent près de 19 % de la population du Kerala sur 33 millions d’habitants. La communauté chrétienne, bien que très minoritaire l’échelle nationale (2,3 % sur 1,3 milliard d’habitants) est considérée comme influente dans la région.

(Avec Ucanews)


CRÉDITS

DR