Eglises d'Asie

Les églises indonésiennes lancent l’alerte écologique au lac Toba

Publié le 19/05/2021




La déforestation autour du plus grand lac volcanique au monde, est une bombe à retardement qui met en danger des millions de vies, affirment différents groupes chrétiens.

Le lac Toba est le plus grand lac d’Indonésie et le plus grand lac volcanique du monde

La destruction de l’environnement autour du plus grand lac d’Indonésie expose les populations locales à de graves risques de catastrophe naturelle, ont averti les églises catholiques et d’autres églises chrétiennes. Selon elles, depuis quelques années, la déforestation autour du lac Toba dans l’île de Sumatra provoque des inondations fréquentes et favorise des glissements de terrain meurtriers.

D’une longueur d’environ 100 kilomètres et d’une largeur de 30 kilomètres, Toba est le plus grand lac d’Indonésie et le plus grand lac volcanique du monde. Le site constitue une attraction touristique majeure et fut le théâtre d’une super-éruption volcanique survenue il y a environ 75 000 ans.

Aujourd’hui, le plus grand risque pour la vie autour du lac n’est pas une éruption mais les inondations qui ont lieu chaque année en raison de la déforestation massive autour du lac, selon le prêtre capucin Hilarius Kemit, directeur du groupe Justice, Paix et Intégrité de la Création à Sumatra.

« Les populations locales sont souvent blâmées pour avoir remplacé la forêt par des champs, mais le gouvernement doit assumer une partie de la responsabilité pour ne pas avoir introduit de réglementations pour protéger l’environnement et les forêts », a-t-il déclaré. Selon lui, le gouvernement devrait durcir les lois sur l’exploitation illégale de la forêt et empêcher toute déforestation supplémentaire.

Le trafic de bois est également endémique dans la région, a-t-il déclaré, appelant les habitants à « prendre position et à se battre avant de devenir des victimes ». Si des actions concrètes ne sont pas entamées, en collaboration avec les gouvernements locaux et nationaux, une catastrophe majeure se produira, a-t-il averti.

Le père Kemit a évoqué l’encyclique du pape François sur l’environnement, Laudato Si ’, affirmant que le message qu’il contenait n’était pas destiné aux seuls catholiques mais concernait tous les humains.

D’autres églises chrétiennes ont fait écho à l’avertissement du prêtre catholique.

L’Église protestante indonésienne de Batak a lancé un appel à tous les secteurs de la société pour « inverser le mouvement de destruction de l’environnement » autour du lac.

« Le gouvernement devrait durcir les lois sur l’exploitation forestière et empêcher tout nouveau projet qui empiéterait sur la forêt », a déclaré le révérend Robinson Butarbutar, président de l’Église protestante indonésienne de Batak, dans un communiqué du 16 mai

Malgré la transformation récente de la zone en attraction touristique majeure par les autorités, « on doit trouver un moyen de protéger l’environnement, a-t-il ajouté. Car si l’environnement souffre, les populations locales souffrent aussi (…) Nous nous engageons à coopérer avec le gouvernement en tant que partenaire dans la protection de l’environnement et de la forêt. »

 

(Avec Ucanews)


CRÉDITS

North Sumatra province government