Eglises d'Asie

Les évêques de Bicol invitent les familles philippines à prendre exemple sur saint Joseph

Publié le 19/03/2021




Alors que l’Église philippine célèbre les 500 ans de l’évangélisation du pays, les évêques des six diocèses de la région de Bicol, au sud-est de Manille, ont invité les familles philippines à vénérer particulièrement saint Joseph, fêté ce 19 mars. « Les chrétiens ont reçu le don de la foi pour la donner en retour. La fête de saint Joseph, que nous célébrons en même temps que le 500e anniversaire, est l’occasion de voir en lui ce que cela veut dire de donner gratuitement », ont-ils souligné en évoquant le thème du jubilé : « Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. » (Mt 10, 8)

Une maison de la congrégation des Oblats de Saint-Joseph, dans la province de Cavite, au sud de Manille.

Un groupe d’évêques philippins a appelé les familles à partager la foi reçue par le pays il y a cinq cents ans, par l’arrivée des missionnaires espagnols aux côtés de l’explorateur Fernand de Magellan. Les évêques de Caceres, Legazpi, Libmanan, Masbate, Sorsogon et Virac, qui représentent les diocèses des six provinces de la région de Bicol au sud-est de Manille, ont également appelé les familles philippines à se souvenir de la dévotion à saint Joseph, saint patron de l’Église universelle, fêté le 19 mars. « Les chrétiens ont reçu le don de la foi pour la donner en retour. La vénération de saint Joseph, que nous fêtons en même temps [que le 500e anniversaire] est aussi l’occasion de voir en lui ce que cela veut dire de donner gratuitement », ont souligné les évêques en évoquant le thème des 500 ans, « Gifted to give », qui fait référence à l’Évangile de saint Matthieu : « Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. » (Mt 10, 8) « Saint Joseph reçu la vocation d’être le père adoptif de Jésus, le fils unique de Dieu », ont poursuivi les évêques de Bicol dans une lettre pastorale publiée le 17 mars. Dans leur message, ils insistent sur le fait que les catholiques philippins ne doivent pas garder le don de la foi pour eux, mais qu’ils doivent partager ce qu’ils ont reçu. « L’année spéciale saint Joseph est l’occasion de rendre grâce à Dieu pour le don de la foi et de relever le défi en osant partager ce don. Vraiment, comme le thème de cette célébration [des 500 ans] nous y invite, nous avons reçu afin de pouvoir donner en retour. »

Appel aux pères philippins

Les évêques de la région de Bicol ont également appelé les pères de famille philippins à se montrer « aimants » à l’image de saint Joseph, en guidant et en protégeant leur famille. « Saint Joseph a su garder précieusement ce don de la foi, et il a partagé ce don avec nous, et avec toute l’Église. En fait, en étant un époux fidèle et un père aimant pour Marie et Jésus, c’est le don de la Sainte Famille, dont il était la tête, qu’il a partagé avec toute l’Église », ont-ils ajouté. Bien que les protocoles sanitaires encore en vigueur ont limité la liberté de mouvement, les évêques ont souligné que ce contexte ne doit pas empêcher les catholiques philippins de partager leur foi. « Nous sommes confrontés à de nouvelles épreuves une fois de plus dans nos efforts d’évangélisation. Nous nous demandons comment relever ce défi malgré ces limites et ces restrictions, alors que nous devons nous masquer et maintenir une distanciation physique entre nous », ont-ils poursuivi, en invitant les pères philippins à persévérer malgré tout, à l’image de saint Joseph « qui malgré les difficultés, n’a pas cessé de faire la volonté de Dieu pour la Sainte Famille ». Ils ont rappelé comment saint Joseph a emmené Jésus et Marie en Égypte afin d’échapper à Hérode. Ils ont également souligné que même si les Écritures ne citent aucune parole de saint Joseph, son rôle a été fondamental dans l’histoire du salut. « Son témoignage a touché de nombreux disciples de Jésus jusqu’à ce jour », ont-ils insisté.

(Avec Ucanews, Manille)


CRÉDITS

DR