Eglises d'Asie

Les évêques de Papouasie lancent un appel à la paix face aux conflits internes dans la région

Publié le 27/02/2021




Le 25 février dans la province de Papouasie, dans l’est de l’archipel indonésien, les évêques de la région ont lancé un appel à la paix face aux conflits actuels entre l’armée et les groupes indépendantistes. Le message des évêques de Papouasie a été publié par Mgr Ladjar, évêque de Jayapura, par Mgr Murwito, évêque d’Agats, par le père Kuayo, administrateur apostolique de Timika, et par le père Kariwop, vicaire général de Merauke.

Le 25 février, les évêques de Papouasie ont publié un appel à la paix face aux tensions actuelles dans la région.

Les évêques catholiques de la province indonésienne de Papouasie, dans l’est de l’archipel, ont lancé un appel pour la fin des conflits internes actuels entre les militaires et les groupes indépendantistes. L’appel a été publié peu après une plainte d’un groupe de prêtres et de laïcs, accusant les évêques locaux et la Conférence épiscopale indonésienne de rester silencieux face aux tensions dans la région. Publié le 25 février, le message des évêques de Papouasie évoque un épisode violent survenu dans les districts d’Intan Jaya et de Puncak, qui a forcé plusieurs milliers de civils à fuir leurs villages au cours de la semaine dernière. « Quelles que soient les victimes, ces violences nous attristent et nous révoltent. Quels que soient les coupables, qu’il s’agisse de la police, des militaires ou des indépendantistes, ces actes ne peuvent être justifiés, même si leurs raisons semblent nobles à leurs yeux », ont déploré les évêques, en invitant à « chercher et défendre la vérité et la justice ».

« La violence ne doit jamais l’emporter. La violence ne fait que susciter d’autres violences, dans un cercle vicieux. C’est pourquoi nous invitons tous les acteurs du conflit à cesser », ont poursuivi les évêques. Le message a été publié par Mgr Leo Laba Ladjar, évêque de Jayapura, par Mgr Aloysius Murwito, évêque d’Agats, par le père Marthen Kuayo, administrateur apostolique du diocèse de Timika, et par le père Hengky Kariwop, vicaire général de l’archidiocèse de Merauke. Les évêques ont également souligné que les positions et les rôles des forces de l’ordre dans la région devraient être revus. « Agir avec cœur et avec amour – c’est un slogan qu’on entend souvent. Nous espérons que ce slogan puisse devenir réel dans le comportement des forces de l’ordre », ont-ils ajouté.

Ils ont également demandé aux militaires envoyés en Papouasie d’apprendre à connaître les communautés locales, leurs cultures et leurs traditions. Ils ont aussi demandé à plusieurs nouveaux chefs de districts nouvellement élus de respecter et favoriser l’éducation et la santé des peuples indigènes, et à les protéger face à l’expansion des plantations d’huile de palme. Melvin Waine, un militant catholique local, estime que le message des évêques est « une réponse à de nombreuses demandes des fidèles de Papouasie envers leurs pasteurs ». « C’est comme cela qu’ils doivent agir, en se montrant sensibles aux problèmes des communautés locales et ayant le courage de parler ouvertement », confie-t-il. Siprianus Bunai, un autre laïc de Papouasie, estime que les évêques de la région devraient prendre la parole ainsi plus souvent. « L’Église doit rester fidèle aux valeurs humaines et servir la vérité », ajoute-t-il.

(Avec Ucanews, Jakarta)


CRÉDITS

DR