Eglises d'Asie

Les évêques indonésiens invitent à prier le chapelet pour la Création avant la Semaine Laudato Si

Publié le 05/05/2020




La Semaine Laudato Si, célébrée du 16 au 24 mai, doit encourager les fidèles à développer les initiatives en faveur de la « Sauvegarde de la maison commune », selon la formule du pape François dans son encyclique. Cette semaine spéciale, parrainée par le Dicastère pour le service du développement humain intégral, marque le 5e anniversaire de la publication de l’encyclique​. En Indonésie, les évêques ont invité les fidèles, toujours confinés, à prier le chapelet à cette intention particulière. Le cardinal Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo, archevêque de Jakarta, l’a rappelé aux catholiques Indonésiens en inaugurant le mois de Marie, le 1er mai, dans la cathédrale de l’Assomption.

Le 1er mai, le cardinal Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo a célébrée la messe dans la cathédrale de l’Assomption de Marie de Jakarta afin d’inaugurer le mois de Marie.

Tout au long du mois de mai, dédié à la Vierge Marie, les catholiques indonésiens ont été invités à prier particulièrement pour l’environnement, alors que la pandémie de Covid-19 a frappé le pays douloureusement depuis mars dernier. Le cardinal Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo, archevêque de Jakarta, qui préside la Conférence des évêques d’Indonésie (KWI), a inauguré le mois de Marie en président la messe, ce 1er mai, dans la cathédrale de l’Assomption de Marie de Jakarta – la célébration était retransmise en direct sur Youtube. Une procession mariale et la prière du chapelet ont également été proposées avant la messe, en invitant les fidèles à s’associer particulièrement aux intentions du pape François soulignées dans son encyclique Laudato Si. « Nous voulons mettre l’accent sur l’encyclique du pape durant la prière du chapelet, alors que nous allons entamer, le 16 mai, la semaine Laudato Si », explique le père Matius Harry Sulistyo, président de la Commission pour les communications sociales de l’archidiocèse de Jakarta. Cette semaine doit marquer le cinquième anniversaire de la publication de l’encyclique, parue en mai 2015. Elle est parrainée par le Dicastère pour le service du développement humain intégral, afin d’encourager les communautés catholiques à travers le monde à poursuivre et développer leurs engagements en faveur de la Création.

Le thème de la semaine Laudato Si, qui prendra fin le 24 mai, est « Tout est lié ». « Bien sûr, la prière du chapelet sera aussi célébrée pour la fin de la pandémie. C’est vraiment une prière efficace », souligne le père Sulistyo, qui ajoute que chaque soir, durant le mois de Marie, tous les évêques du pays présideront à leur tour la prière du chapelet. Au 1er mai, l’Indonésie avait enregistré 10 551 cas d’infection au Covid-19 et 800 décès. Lusia Soetanto, une femme laïque âgée de 74 ans, membre de la paroisse Saint-Antoine de Padoue de Jakarta Est, confie qu’elle s’est engagée à participer au chapelet tous les jours ce mois-ci. « Le chapelet est retransmis en direct sur Youtube, mais cela dit, c’est déjà pour moi une prière quotidienne depuis des années », ajoute-t-elle. « Je crois que Dieu, par l’intercession de la Vierge Marie, nous aidera à changer nos comportements vis-à-vis de la Création. » Agus Koten Medang, de la paroisse Sainte-Hélène de Tangerang, dans la province de Banten, salue également cette initiative. « Je fais de mon mieux pour y consacrer du temps. Je peux utiliser mon téléphone portable pour suivre la prière, ce n’est pas un problème », confie-t-il. Il cite l’encyclique du pape, en affirmant que ce texte l’a encouragé à changer certains comportements. « Je vends des nouilles au poulet dans la cantine de ma paroisse. Avant, j’avais l’habitude d’utiliser des emballages en plastique. Depuis, j’évite d’utiliser du plastique ou du polystyrène », poursuit-il.

(Avec Ucanews, Jakarta)


CRÉDITS

DR