Eglises d'Asie

Les Missionnaires de la Charité célèbrent l’anniversaire de leur fondatrice à Calcutta

Publié le 28/08/2019




Le 26 août, les Missionnaires de la Charité ont célébré l’anniversaire de sainte Teresa de Calcutta, 109 ans après sa naissance. Une occasion que les sœurs avaient l’habitude de fêter dans la maison mère de la congrégation, du vivant de la sainte, et qu’elles ont gardée après sa mort en 1997, et après sa canonisation en 2016. Pour les religieuses, qui ont commencé une neuvaine de prière le 27 août avant la fête de la sainte, célébrée le 5 septembre, c’est aussi une façon de s’y préparer. La congrégation des Missionnaires de la Charité, fondée en 1950 à Calcutta, compte aujourd’hui près de 4 500 religieuses et 700 foyers dans 136 pays.

Les Missionnaires de la Charité ont célébré l’anniversaire de leur fondatrice, sainte Teresa de Calcutta, trois ans après sa canonisation en 2016. Mgr Thomas D’Souza, archevêque de Calcutta, a présidé une messe célébrée le 26 août, pour marquer l’anniversaire de la naissance de la sainte, il y a 109 ans, dans la maison mère des Missionnaires de la Charité, dans l’est de Calcutta. Peu après la messe, plus de trois cents religieuses et novices ont chanté un « joyeux anniversaire » devant la tombe de leur fondatrice. De son vivant, l’anniversaire de la sainte était célébré dans la maison mère par les religieuses, qui ont continué de marquer l’occasion même après sa mort, en 1997, et après sa canonisation en 2016. Dans la tradition catholique, seule la fête des saints – en principe l’anniversaire de la mort – est célébrée, et non l’anniversaire de la naissance, le jour de la mort étant considéré comme le jour de l’entrée du saint au Ciel. Mais les religieuses les plus âgées confient que les sœurs ont continué parce que personne ne leur a dit d’arrêter, et qu’elles n’y voyaient rien de mal. L’une d’entre elles ajoute qu’elles ont commencé une neuvaine de prière le 27 août, afin de se préparer à la fête de la sainte fondatrice, célébrée le 5 septembre. « On peut donc voir les célébrations d’anniversaire comme une façon de se préparer à la fête du 5 septembre », précise-t-elle, en ajoutant que les 700 foyers des Missionnaires de la Charité, dans 136 pays autour du monde, ont l’habitude de fêter l’anniversaire de Mère Teresa. La supérieure générale de la congrégation confie que leur fondatrice a servi « les plus pauvres d’entre les pauvres, de la même façon dont sa propre mère lui avait appris à aider les pauvres et à appartenir tout entière à Jésus ». Mère Teresa est arrivée en Inde à l’âge de 19 ans, en 1929, en tant que sœur de Lorette. Elle quitte la congrégation en 1948 pour servir les plus pauvres des bidonvilles de Calcutta. La congrégation qu’elle a fondée en 1950 compte aujourd’hui près de 4 500 religieuses. La sainte est née sous le nom d’Agnes Gonxha Bojaxhiu, le 26 août 1910, à Skopje en Macédonie, de parents catholiques albanais, Nicola et Dranafile Bojaxhiu.

(Avec Ucanews, Calcutta)


CRÉDITS

Anne Nigli