Eglises d'Asie

L’évêque de Thanh Hoa en mission pastorale auprès de la communauté catholique Hmong

Publié le 27/01/2021




À l’approche du Nouvel an vietnamien, célébré le 12 février, Mgr Joseph Nguyen Duc Cuong, évêque de Thanh Hoa dans le nord du Vietnam, a effectué une visite pastorale auprès de la communauté Hmong, à Loc Ha et à Pa Pua dans le district de Muong Lat, le long de la frontière laotienne. Selon l’évêque, l’objectif de la visite était de relancer la mission auprès des minorités ethniques, de renforcer les liens des populations locales avec la communauté diocésaine et de prier pour la nouvelle année, notamment face aux difficultés causées par la pandémie. Le district rural de Muong Lat compte environ 42 000 habitants.

Mgr Joseph Nguyen Duc Cuong, évêque de Thanh Hoa, dans le nord du Vietnam, près de la frontière laotienne, a entrepris une visite pastorale auprès des fidèles de la communauté Hmong, dans les municipalités de Loc Ha et de Pa Pua, dans le district de Muong Lat. L’évêque était accompagné de représentants d’organisations catholiques et de bienfaiteurs laïcs. La mission pastorale a eu lieu à l’approche du Nouvel An Vietnamien (ou fête du Têt), célébré le 12 février. Selon l’évêque, l’objectif de cette visite pastorale était de relancer la mission auprès des minorités ethniques, de renforcer les liens des populations locales avec la communauté diocésaine et de prier pour la nouvelle année, notamment pour que « les difficultés et les menaces amenées par la pandémie du Covid-19 puissent être affrontées ». Mgr Joseph est évêque de Thanh Hoa depuis le 27 juin 2018 (il a été nommé évêque du diocèse le 25 avril de la même année). Depuis 2019, il est aussi président de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale philippine, pour un mandat de quatre ans. Le district de Muong Lat, une région forestière du diocèse de Thanh Hoa, compte environ 42 000 habitants. Ceux-ci vivent principalement de l’agriculture et des ressources forestières. On compte six groupes ethniques différents dans la région : les communautés Thaï, Hmong, les Muong, Dao, Kho Mhu et Kinh. Les communautés Thaï et Hmong y sont majoritaires. La plupart des familles Hmong vivent dans des conditions extrêmement précaires, voire misérables.

C’est la troisième visite entreprise par l’évêque auprès de la communauté depuis le début de son mandat. Mgr Joseph Cuong, âgé de 67 ans et en bonne santé, n’hésite pas à voyager et à se déplacer afin d’entretenir ses liens et sa proximité avec les fidèles, qui sont toujours heureux de rencontrer leur évêque et de célébrer la messe en plein air. Un prêtre du diocèse explique que durant la visite de Mgr Cuong, « nous avons célébré la messe en plein air, au cœur des montagnes du nord ». Le prêtre ajoute que l’évêque a utilisé « un autel fabriqué à l’aide d’un arbre venant des forêts alentour ». Pour lui, c’est un signe de pauvreté, évoquant celle des habitants de ces terres, « qui n’ont même pas d’église pour se rassembler ». Au cours de la célébration, les fidèles ont porté plusieurs intentions de prière, notamment pour la paix, pour la fin de la pandémie, et pour le développement de la communauté locale. À l’issue de sa visite, Mgr Joseph et plusieurs membres de la délégation ont distribué des cadeaux afin d’aider la communauté à célébrer le Nouvel an lunaire. « Durant ces visites, on peut vraiment voir le miracle de l’œuvre de Dieu dans les cœurs des gens », assure un volontaire catholique, qui a vu les fidèles « prier, chanter et sourire en s’ouvrant à de nouvelles perspectives d’avenir et à l’espérance, malgré les difficultés et les risques de la vie quotidienne et malgré la pandémie ».

(Avec Asianews, Hanoï)


CRÉDITS

DR