Eglises d'Asie

Madhya Pradesh : l’Église locale organise une conférence agricole pour soutenir les petits producteurs et combattre la malnutrition

Publié le 06/03/2020




Une conférence agricole nationale a été organisée, les 2 et 3 mars au centre pastoral de Bhopal, dans l’État du Madhya Pradesh, dans le centre de l’Inde, en présence de près de 350 fermiers venus de 17 États indiens. La rencontre a été inaugurée ce lundi par Mgr Leo Cornelio, archevêque de Bhopal. Elle était destinée à conseiller et accompagner les petits producteurs sur le contrôle des ressources, à leur permettre de travailler ensemble et guider leurs demandes de prêts et de subventions auprès du gouvernement, afin de garantir leur dignité et la durabilité de leur travail. « Nous pouvons soutenir la lutte contre la malnutrition en développant la diversité et la production agricole », a confié Mgr Cornelio.

Les 2 et 3 mars, au centre pastoral de Bhopal, ont eu lieu deux jours de conférence agricole organisés par la conférence des évêques du Madhya Pradesh, par Caritas Inde, avec une ONG locale et avec Rahibai Popere, lauréate du prix Padma Shri 2020 (une décoration décernée par le gouvernement indien à des citoyens indiens qui se sont distingués dans divers domaines). Mgr Leo Cornelio, archevêque de Bhopal a inauguré la conférence en présence de 350 petits producteurs, venus de 17 États indiens. Rahibai Popere, militante et agricultrice, co-organisatrice de la rencontre, a été distinguée cette année pour ses travaux dans le domaine agricole. Elle est aussi surnommée Seed Mother (Mère des Semailles) de l’Inde, en référence à ses vastes connaissances sur les différentes variétés de semences en Inde et à ses efforts pour les sauver et les protéger. Elle est aussi connue pour son expertise dans les domaines de la biodiversité agricole et de la conservation des sols. Elle a développé plusieurs techniques innovantes, notamment pour la riziculture, et propose ses conseils aux fermiers.

Les 350 agriculteurs rassemblés à Bhopal, dont une majorité de petits producteurs, se sont également rencontrés pour découvrir de nouvelles méthodes agricoles innovantes, pour apprendre comment optimiser leur productivité, ainsi que pour montrer leur production et partager leur savoir-faire. « La conférence nationale des fermiers a été organisée afin de sensibiliser les producteurs, pour leur apprendre à devenir autosuffisants grâce à des méthodes de culture adaptées, en les aidant à identifier les bonnes semences et banques de graines, et en leur permettant d’améliorer leurs rendements », a confié Mgr Leo Cornelio. « Le but est également de leur donner l’occasion de se rencontrer pour trouver des solutions locales, et d’adapter les méthodes agricoles traditionnelles aux changements climatiques, ainsi qu’au manque de terrains et de ressources. » « Les petits producteurs souffrent du faible rendement de leurs récoltes, de la hausse des coûts et de méthodes agricoles non scientifiques et inadaptées. Cette situation ne fait qu’augmenter la pauvreté et la malnutrition, et provoque malheureusement, dans certains cas, des suicides d’agriculteurs », a poursuivi l’archevêque. « Par cette conférence, avec l’aide d’experts et en partageant les connaissances locales, en s’unissant et en bénéficiant de conseils financiers, nous pouvons les aider à accéder aux programmes d’aide du gouvernement, afin de mieux soutenir leur patrimoine et leur production. » « Les changements climatiques représentent un véritable défi pour nos fermiers. Il est également important que des agricultrices soient présentes parmi nous à cette conférence », a-t-il confié, en ajoutant qu’ainsi, nous pouvons « mieux combattre la malnutrition en développant la diversité et la production agricole ».

(Avec Asianews, Bhopal)


CRÉDITS

DR