Eglises d'Asie

Province de Gyeonggi : le diocèse d’Uijeongbu lance un plan pastoral écologique sur sept ans

Publié le 05/03/2021




En février, le diocèse d’Uijeongbu, à 20 km de Séoul, a lancé un plan d’action pastoral sur sept ans dans la lignée du 5e anniversaire de l’encyclique Laudato Si sur la sauvegarde de la maison commune (publiée le 24 mai 2015). À cette occasion, en mai 2020, la Conférence épiscopale sud-coréenne a lancé un plan pastoral en publiant des recommandations spécifiques. Le diocèse d’Uijeongbu, qui compte environ 300 000 catholiques, a lancé ce nouveau plan environnemental en solidarité avec les populations les plus affectées par les changements climatiques.

En 2020, lors d’un programme organisé par le diocèse d’Uijeongbu, des fidèles chantent divers slogans appelant à la conversion écologique.

Le diocèse d’Uijeongbu, à environ 20 km au nord de Séoul, la capitale sud-coréenne, a lancé officiellement un mouvement écologique sur sept ans, inspiré par l’encyclique Laudato Si du pape François sur la sauvegarde de la maison commune. Le plan d’action sur sept ans, lancé en février par le diocèse catholique coréen, comprend une série de programmes et d’activités destinés à soutenir le développement durable et à protéger l’environnement. Le diocèse d’Uijeongbu, qui compte environ 300 000 catholiques, a notamment adopté ces « recommandations pastorales spéciales » dans le cadre d’un plan pastoral sur le long terme, préparé par la Conférence épiscopale sud-coréenne. Ce plan a été annoncé à l’occasion du 5e anniversaire de la publication de l’encyclique Laudato Si (le 24 mai 2020). La Commission pastorale pour l’environnement du diocèse coréen, qui a préparé cette nouvelle campagne, a publié un plan d’action pastoral en proposant une approche écologique intégrale touchant la société, l’économie, la culture et la vie quotidienne.

Ce plan d’action précise quelques définitions de base et développe les concepts d’une théologie écologique, et propose des méthodes spécifiques qui peuvent être appliquées et suivies par les familles catholiques et les paroisses locales, à commencer par les domaines de l’éducation et de la solidarité. La commission pastorale du diocèse d’Uijeongbu a également créé une base de données en ligne comprenant divers documents dont des vidéos documentaires, accessible facilement afin de sensibiliser la population locale sur le changement climatique. Près de 160 livres et documents sur divers sujets sont également disponibles et peuvent être distribués dans toutes les paroisses, afin d’encourager les fidèles. Le père Cho Byung-gil, responsable de la commission pastorale, confie que ce plan d’action a été conçu avec la collaboration commune d’un groupe de prêtres, de religieux, religieuses et laïcs du diocèse. Mgr Pierre Lee Ki-heon, évêque d’Uijeongbu, explique que cette initiative écologique est une façon d’exprimer la solidarité de l’Église locale avec les populations les plus affectées à travers le monde par les conséquences des changements climatiques, dont les catastrophes naturelles, alors que la pandémie du Covid-19 sévit toujours.

Solidarité avec les plus affectées par les changements climatiques

« Le coronavirus affecte toujours le monde entier, et les catastrophes naturelles comme les typhons, les inondations et les feux de forêts sont de plus en plus fréquents. Le pape a souligné que la Terre, notre maison commune est menacée. Il est temps d’être prudents et de montrer notre solidarité, en soutenant la préservation écologique », a confié Mgr Lee, interrogé par le Catholic Times. L’évêque a ajouté qu’il a été lui-même témoin des conséquences des changements climatiques en visitant plusieurs sites affectés par des inondations massives en 2016. « J’ai pu visiter ces lieux en personne, et j’ai pu voir de mes propres yeux la gravité de ces catastrophes naturelles. » Le diocèse coréen collabore également avec plusieurs associations locales dans le cadre de son programme pastoral. L’évêque a également appelé les fidèles de son diocèse à prier pour la conversion écologique et à se repentir pour les péchés commis contre la planète. « Il est essentiel que tous les prêtres, religieux et laïcs participent à cette initiative sur sept ans d’un commun accord, dans un esprit de solidarité. »

(Avec Ucanews, Séoul)


CRÉDITS

Uijeongbu Diocese