Eglises d'Asie

Quezon : le diocèse de Cubao lance un festival virtuel pour les jeunes catholiques philippins

Publié le 11/12/2020




Cette semaine, le diocèse de Cubao, à Quezon au nord de Manille, a lancé un festival virtuel pour la jeunesse, organisé en ligne sur le thème « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 14). Mgr Honesto Ongtioco, évêque de Cubao, a confié aux jeunes catholiques philippins prenant part à l’événement, durant une messe d’ouverture célébrée en direct, que « vous êtes l’espérance de l’Église, l’espérance de notre diocèse. J’espère que vous saurez répondre à cet appel ». En lançant cet événement virtuel, le diocèse appelle les jeunes à se consacrer au service des plus démunis et à devenir disciples missionnaires.

Le 8 décembre, le cardinal Advincula célèbre la messe durant la solennité de l’Immaculée Conception, à Roxas, dans la province de Capiz.

Le diocèse de Cubao, à Quezon au nord de Manille, a lancé un festival virtuel de la jeunesse afin d’encourager les jeunes catholiques à participer à la reconstruction face aux conséquences de la pandémie pour les plus pauvres. L’événement virtuel a été organisé sur le thème « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 14), choisi par le pape François pour la Journée mondiale de la jeunesse cette année, afin d’inviter les jeunes philippins à s’investir davantage dans la vie de l’Église locale. Mgr Honesto Ongtioco, évêque de Cubao, durant son homélie prononcée lors d’une messe d’ouverture, célébrée en direct, a souligné que les jeunes sont de vrais témoins de la vérité et qu’ils doivent partager leur énergie avec l’Église catholique et sa mission. « Nos jeunes ont beaucoup d’énergie. Nous espérons pouvoir utiliser cette énergie pour que notre foi puisse grandir et qu’elle puisse inspirer les autres », a-t-il ajouté. L’évêque a appelé les jeunes à utiliser et à consacrer leur temps au service des plus démunis. « Mes chers jeunes, vous êtes l’espérance de l’Église, l’espérance de notre diocèse. J’espère que vous saurez répondre à cet appel. » Mgr Ongtioco a également évoqué le jeune adolescent italien Carlo Acutis, béatifié récemment, en appelant les jeunes à utiliser les technologies modernes afin de répandre la Bonne Nouvelle.

Le bienheureux Carlo Acutis a été surnommé le saint patron des « milléniaux » et des internautes, pour avoir utilisé ses compétences informatiques en développant un site sur les miracles eucharistiques. « Inspirez-vous de ce jeune italien qui a consacré ainsi son temps et ses compétences ; il a prouvé que la sainteté est possible pour les jeunes à l’ère informatique », a souligné l’évêque. Le festival virtuel pour les jeunes a eu lieu en ligne en raison des restrictions sanitaires, avec de nombreuses activités comme des partages, des témoignages et des temps de prière. Selon les chiffres du gouvernement, les jeunes âgés entre 15 et 30 ans représentent plus de 40 % de la population philippine. De son côté, le nouveau cardinal Jose Advincula a appelé les fidèles à être des témoins et des disciples missionnaires dans ces temps difficiles. Le cardinal nouvellement installé a confié, durant une messe célébrée cette semaine à Roxas, qu’en devenant missionnaires, les catholiques doivent être créatifs. « Même si la plupart d’entre nous sommes forcés de rester à la maison, nous pouvons toujours assumer notre rôle de disciples missionnaires. Par nos mots, nos actions et l’engagement total de notre foi, nous pouvons tous prêcher l’Évangile à ceux qui nous entourent, que ce soit à la maison, au travail, dans les écoles, et dans nos petites communautés. »

(Avec Ucanews, Manille)


CRÉDITS

DR