Eglises d'Asie

Séoul invite Kim Jong-un au sommet Corée-Asean de Busan en novembre

Publié le 31/08/2019




Moon Jae-in, le président sud-coréen, a invité le leader nord-coréen, Kim Jong-un, à se joindre au sommet Corée-Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), qui doit avoir lieu les 25 et 26 novembre 2019 à Busan, le plus grand port de Corée du Sud. Pour le président sud-coréen, il s’agit d’une tentative de poursuivre le dialogue dans le cadre du processus de paix de la péninsule coréenne, et du dialogue entre le Nord et les États-Unis. Moon Jae-in a également salué l’Asean pour son soutien et ses efforts pour la paix en Corée, alors que deux rencontres historiques entre Washington et Pyongyang ont eu lieu à Singapour et à Hanoï.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a invité Kim Jung-un, le dirigeant nord coréen, au sommet entre la Corée et l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), prévu du 25 au 26 novembre prochain à Busan, le plus grand port du pays. La décision, explique-t-il, « doit être comprise à la lumière du dialogue dans le cadre du processus de paix de la péninsule coréenne, y compris concernant le dialogue entre la Corée du Nord et les États-Unis. Nous continuerons de consulter les nations impliquées ». Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, est peu à peu devenu plus réservé concernant le processus de paix en Corée, au cours de l’année dernière. Il a rencontré plusieurs fois le président américain Donald Trump, qui n’a jamais mis les pieds sur le territoire nord-coréen, ainsi que son homologue sud-coréen. Toutefois, l’armée nord-coréenne a continué des tirs de missiles balistiques dans les mers entourant la péninsule, suscitant l’inquiétude de Séoul et de Tokyo. Cependant, le président Moon reste optimiste : « Kim Jong-un a confirmé personnellement et à plusieurs reprises son engagement en faveur d’une dénucléarisation complète. Il a déclaré préférer le développement économique au développement atomique. Aujourd’hui, nous avons besoin d’actions concrètes. » Moon Jae-in a également salué les efforts de l’Asean pour soutenir la coopération asiatique : « Le fait que deux rencontres historiques entre Washington et Pyongyang ont été organisées à Singapour et à Hanoï démontre l’immense rôle constructif joué par l’Asean dans le processus de paix. Les efforts n’ont pas été épargnés pour toujours créer et favoriser toutes les opportunités de dialogue. »

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR