Eglises d'Asie

Taïpei : les messes à nouveau célébrées en présence des catholiques taïwanais après 45 jours de confinement

Publié le 06/05/2020




Le 5 mai, après 45 jours de confinement, les églises sont à nouveau ouvertes aux fidèles à Taïwan. Mgr John Hung Shan-chuan, archevêque de Taïpei, l’a annoncé aux catholiques taïwanais, tout en recommandant à ces derniers de respecter les consignes sanitaires, même si l’épidémie semble contenue dans l’île. L’archevêque a également indiqué quelques consignes concernant le nombre et la disposition des fidèles dans les églises, la distribution de l’eucharistie et la désinfection des lieux de culte. Le gouvernement taïwanais a fait partie des plus réactifs, dès les premiers signes de la pandémie à Wuhan, dans la province chinoise de Hubei.

Après 45 jours de confinement, les messes peuvent à nouveau être célébrées en public depuis ce mardi 5 mai, selon l’archevêque de Taïpei, Mgr John Hung Shan-chuan. Cependant, ce dernier a déclaré que même si l’épidémie reste stable à Taïwan, il est essentiel de respecter les consignes sanitaires, notamment concernant le nombre de fidèles dans l’assemblée et leur disposition dans l’église. Des indications ont également été publiées afin d’ajouter des recommandations sur la façon dont les fidèles doivent recevoir l’eucharistie et participer à la quête, et concernant la désinfection des lieux de culte. Le gouvernement taïwanais a fait partie des plus réactifs, dès les premiers signes de l’épidémie en Chine continentale. Selon de nombreux témoignages, les médecins taïwanais ont même alerté l’Organisation mondiale de la santé dès le mois de décembre 2019, sur un virus transmissible d’homme à homme se répandant en Chine. Sans doute pour des raisons politiques – Taïwan n’étant pas membre de l’OMS –, l’organisation des Nations unies pour la santé a préféré suivre les indications de la Chine. L’OMS n’a publié une déclaration, attestant d’une transmission interhumaine à Wuhan, que deux jours avant le début de la quarantaine imposée à Wuhan (Hubei), qui a débuté le 23 janvier. Il est certain que Taïwan semble être parvenu à contenir l’épidémie. Au cours de la semaine dernière, l’île n’a enregistré que trois nouveaux cas d’infection. Le bilan total s’élève à 436 infectés à Taïwan, pour 6 décès. Selon les indications annoncées par l’archevêque de Taïpei concernant les messes, les célébrations ne doivent pas dépasser 100 personnes, et ces dernières doivent s’inscrire par avance en donnant leur nom et leur prénom. Concernant les communautés plus nombreuses, il est possible d’organiser des messes en plein air ou de multiplier le nombre de célébrations afin d’éviter des grands rassemblements. Avant d’entrer dans les églises, les fidèles sont également invités à se soumettre à un contrôle de leur température, à se désinfecter les mains et à respecter les distanciations sociales dans l’église. Avant la distribution de l’eucharistie, les prêtres doivent également se désinfecter les mains. La collecte des offrandes doit avoir lieu quand les fidèles retournent à leur place, pour limiter les contacts. À la fin de chaque messe, les églises doivent également être désinfectées.

(Avec Asianews, Taïpei)


CRÉDITS

DR