Eglises d'Asie

Un concert de charité organisé à Jakarta pour l’ouverture de l’hôpital Saint-Joseph de Labuan Bajo

Publié le 17/01/2020




Plusieurs milliers de jeunes, en présence de plusieurs prêtres, évêques et religieuses, ont participé à un concert de bienfaisance, organisé le samedi 11 janvier à Jakarta, afin de financer la fin des travaux d’un hôpital catholique. Les travaux de l’hôpital Saint-Joseph de Labuan Bajo, dans le district du Manggarai occidental (dans l’île de Flores, dans les Petites îles de la Sonde orientales), avaient dû s’interrompre en 2018 faute de moyens. « Le succès de cette initiative humanitaire en faveur de l’hôpital Saint-Joseph revient au Seigneur, qui a permis de rassembler tous ces gens pour travailler avec joie à une mission de charité », se réjouit Irene, une des membres du comité d’organisation de l’événement.

Plusieurs milliers de professionnels, de religieux et de jeunes catholiques ont contribué et assisté à un concert de bienfaisance, organisé le samedi 11 janvier à Jakarta afin de collecter des fonds pour achever la construction d’un hôpital, qui était bloquée depuis deux ans. Les Petites Sœurs de Saint Joseph (Kongregasi Suster-suster Dina St Yoseph, DSY) de Manado n’avaient pas suffisamment de moyens pour terminer le projet. Mais grâce à la solidarité de plusieurs diocèses du pays, l’hôpital Saint-Joseph pourra enfin ouvrir à Labuan Bajo, dans le district de Manggarai ouest (dans les Petites îles de la Sonde orientales, dans l’est de l’Indonésie). Les travaux du nouvel hôpital, qui avient commencé en 2015, étaient terminés à 95 % quand l’argent s’est épuisé. En 2018, les religieuses ont rencontré quelques catholiques de Jakarta lors d’une collecte de fonds pour la restauration de la cathédrale Saint-Gemma Galgani de Ketapang, dans le Kalimantan occidental. L’an dernier, un homme d’affaires et quelques fidèles du Tangerang du Sud (Banten) ont réuni plusieurs personnes pour lancer un nouveau projet humanitaire, cette fois-ci en faveur de l’hôpital. Après avoir examiné le chantier, le groupe a enfin procédé à la collecte de fonds pour pouvoir terminer les travaux. De nombreux professionnels, dont des médecins, des experts financiers, des journalistes et des représentants des secteurs de l’industrie du divertissement, ainsi que beaucoup d’autres personnes de tous horizons, se sont joints à l’opération. Les membres d’une association de jeunes catholiques, Orang Muda Katolik (OMK), se sont également impliqués dans le projet, ainsi que les évêques de Bogor et de Denpasar et plusieurs prêtres du diocèse de Jakarta.

Plusieurs milliers de jeunes présents

Plutôt qu’un gala dans un hôtel de luxe, les organisateurs ont plutôt décidé, en octobre dernier, d’organiser un concert dans un lieu moins prestigieux, à savoir la salle de basket GBK du Gelora Bung Karno Sports Arena, dans le centre-ville de la capitale. Le concert était annoncé « en faveur de l’hôpital Saint-Joseph de Labuan Bajo » (Persembahan Hati untuk St Joseph Hospital Labuan Bajo). Plusieurs évêques indonésiens étaient présents aux côtés de quelques milliers de personnes qui ont rempli la salle, en majorité des adolescents venus des orphelinats gérés par les communautés religieuses de Tangerang, Bogor et Jakarta, ainsi que des enfants accompagnés financièrement par l’archidiocèse de Jakarta. Certaines familles catholiques aisées ont acheté des billets pour les plus démunis, afin que tous puissent assister au concert. Parmi les artistes qui se sont succédés, on compte The Mokers Band, Brigitta Meliala, Jessica Januar, Angel Pieters, la chorale Jean-Paul II, l’ensemble Canisius et Maria Simorangkir.

À l’issue du concert, la supérieure générale des Petites Sœurs de Saint-Joseph, sœur Christina Tandayu, a rencontré les médias locaux afin d’exprimer sa gratitude envers tous ceux qui ont rendu l’événement possible. Elle a également fait part aux journalistes de son scepticisme initial face à ce type d’action, si inhabituel pour sa congrégation. Irene, une des membres du comité d’organisation, a souligné que la soirée se voulait un spectacle empreint d’amour et de compassion. Elle explique que la soirée a été rendue possible grâce à une campagne lancée sur les réseaux sociaux, qui a permis de faire connaître le projet de l’hôpital, en particulier auprès des catholiques indonésiens. « Le succès de cette initiative humanitaire en faveur de l’hôpital Saint-Joseph à Labuan Bajo revient avant tout au Seigneur, qui a rassemblé tous ces gens pour travailler avec joie pour une mission de charité », déclare Irene. « C’était une véritable expérience en tant que disciples missionnaires. »

(Avec Asianews, Jakarta)


CRÉDITS

Sugianto Budiono