Eglises d'Asie

Un Cyclone tue 50 personnes et endommage des milliers de maisons

Publié le 22/05/2021




Plusieurs églises font partie des bâtiments détruits par les vents dévastateurs du cyclone Tauktae.

Le cyclone Tauktae a tué plus de 50 personnes dans l’État côtier du Gujarat, à l’ouest de l’Inde, et endommagé plusieurs bâtiments, dont plusieurs lieux de culte.

Des vents violents atteignant les 100 km / h ont frappé 12 districts de l’État le 18 mai, déracinant des arbres, des poteaux électriques et arrachant les toits de plusieurs maisons.

Selon les officiels de la province, au moins 50 personnes sont mortes et une quarantaine d’autres sont portées disparues. La plupart des victimes sont mortes d’électrocution ou dans l’effondrement des murs de leur maison.

« Nous avons subi d’énormes dégâts dans nos églises, mais pour l’instant aucune mort de paroissien n’a été signalée » a déclaré Mgr Jose Chittooparambil de Rajkot, qui couvre les districts d’Amreli et de Bhavnagar, les plus touchés. L’évêque a ajouté néanmoins qu’il n’avait pas pu entrer en contact avec les prêtres et religieuses des autres districts afin de faire un état des lieux complet de la situation, en raison de la perturbation des communications.

Mgr Chittooparambil a délégué son vicaire général pour visiter et évaluer la situation dans les zones touchées. Mais « de nombreuses zones sont encore hors d’atteinte, car les routes sont bloquées », a déclaré l’évêque le 20 mai, deux jours après le passage du cyclone. Sur place les secours craignent que le bilan ne s’alourdisse dans les prochains jours. « Nous devons attendre que les routes soient dégagées pour prendre la véritable mesure des pertes et dommages » a-t-il expliqué.

Le cyclone a frappé une région toujours sous le choc de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Les hôpitaux du Gujarat signalaient déjà avant la catastrophe un manque de lits et de médicaments essentiels.

Selon les premiers rapports, les vents violents ont endommagé 31 505 maisons privées et tué 635 têtes de bétail. La plupart des maisons endommagées étaient des maisons en terre battue, ont indiqué des responsables.

Mgr Chittooparambil a déclaré que la tempête avait emporté les toits de plusieurs écoles, dortoirs et centres sociaux. « Heureusement, les étudiants n’étaient pas dans leurs dortoirs au passage du cyclone. Ils sont rentrés chez eux car les écoles sont fermées à cause de Covid-19. »

Un couvent des Clarisses de l’Adoration Perpétuelle dans le district de Bhavnagar a été endommagé par la chute de cocotiers déracinés.

Le Premier ministre Narendra Modi, originaire du Gujarat, a survolé les zones touchées le 19 mai et a annoncé un programme de 133 millions de dollars pour une aide d’urgence. Il a également annoncé des indemnisations pour les familles des personnes tuées et blessées.

Le gouvernement fédéral a annoncé un plan de déploiement d’équipes techniques pour faire le point sur les dégâts causés aux infrastructures publiques. Les estimations préliminaires suggèrent que le secteur de l’électricité a le plus souffert avec près de 70 000 poteaux électriques atteints et des sous-stations électriques endommagées.

Plus de 9 600 villages ont été privés d’électricité. Le gouvernement affirme avoir rétabli le courant dans plus de 5 400 villages.

 

(Avec Ucanews)