Eglises d'Asie

Un jeune catholique indonésien inaugure un nouveau portail de dons en ligne afin de soutenir la construction des églises

Publié le 19/03/2020




Un catholique indonésien a lancé un portail en ligne afin de collecter des dons pour la construction d’églises et de chapelles dans les régions les plus reculées du pays, et afin de contribuer au financement de l’éducation des enfants issus des familles démunies à travers l’archipel. Le site web Jalakasih.com a été lancé officiellement le 14 mars lors d’une cérémonie d’inauguration organisée dans l’église Notre-Dame du Carmel de Jakarta, par la fondation Vinea Dei, une ONG indonésienne fondée en 2017 par Albertus Tan, un jeune indonésien de 29 ans.

Le 14 mars à Jakarta, lors du lancement officiel du portail de dons en ligne Jalakasih.com.

La fondation catholique Vinea Dei a été fondée en 2017 par Albertus Tan, un jeune indonésien aujourd’hui âgé de 29 ans. Ce dernier s’occupe de plusieurs programmes caritatifs avec 29 autres jeunes volontaires catholiques. Sa fondation est destinée à contribuer à la construction d’églises et de chapelles catholiques dans les régions et villages les plus reculés de l’archipel indonésien. Le groupe souhaite également soutenir l’éducation des familles les plus démunies. Ce samedi 14 mars, la fondation a inauguré le lancement d’un nouveau site web afin de récolter des dons en ligne pour le financement des divers projets parrainés. « Le but de ce site est de créer une plateforme de récolte de dons en ligne qui permette à davantage de monde de partager et de donner pour la construction de plus d’églises catholiques en Indonésie », confie Albertus Tan. Son initiative a commencée en 2010 avec le lancement d’un premier projet alors qu’il était encore étudiant à Jakarta. Plus tard, il a pu créer sa fondation grâce à divers soutiens. Depuis, sa plateforme de dons a contribué à la construction de 126 églises et chapelles dans des régions reculées du pays, afin de permettre à plus de 115 000 catholiques d’avoir un lieu de culte pour prier. Albertus Tan ajoute que le nouveau site permet davantage de transparence pour les dons des bienfaiteurs, qui peuvent accéder plus facilement à la façon dont leurs dons sont utilisés, et suivre la progression des différents projets.

En plus de la construction d’églises, Albertus Tan et la fondation Vinea Dei, en coopération avec plusieurs paroisses, financent les frais de scolarité de 34 familles catholiques démunies à travers le pays. Ce sont, pour la plupart, des enfants qui ont dû quitter l’école et qui cherchent à continuer leurs études. « Ce mouvement est possible grâce à l’engagement et au dévouement de jeunes catholiques qui sont prêts à aider leurs frères », se réjouit le jeune fondateur. Le père Ferdinandus Fahik, curé de l’église Marie Magdalena, du diocèse de Weetabula dans la province des Petites îles de la Sonde orientales (Nusa Tenggara), confie que sa paroisse a pu bénéficier de l’action de la fondation, et qu’il salue cette nouvelle initiative de portail en ligne. « Le lancement du site Jalakasih.com aidera les catholiques vivant dans les régions éloignées à nourrir leur foi », se réjouit-il. Le prêtre, de la congrégation du Verbe Divin, explique que la fondation Vinea Dei a contribué à la construction de trois chapelles dans sa paroisse. Un don de 350 millions de roupies indonésiennes (20 837 euros) a notamment permis la construction d’une chapelle de 50 m². « Ces programmes sont très utiles pour les catholiques, surtout dans les régions qui sont les plus touchées par les difficultés économiques. » Via le nouveau portail, Albertus Tan espère encourager davantage de catholiques à donner. « J’espère que ce programme pourra venir en aide aux catholiques des villages les plus reculées, parce qu’ils ont besoin d’aide pour grandir dans la foi et recevoir une éducation », souligne-t-il. Yenny Barlian, qui confie avoir fait plusieurs dons pour les projets de la fondation, assure que l’initiative d’Albertus Tan est une source d’inspiration pour beaucoup d’autres catholiques. « J’espère que la fondation Vinea Dei pourra grandir et permettre à bien d’autres personnes de contribuer via ce nouveau site », salue Yenny.

(Avec Ucanews, Jakarta)


CRÉDITS

DR