Eglises d'Asie

Un sanctuaire philippin fait partie des sites choisis pour le marathon de prière du pape pour la fin de la pandémie

Publié le 01/05/2021




Du 1er au 31 mai, les fidèles sont invités à prier le chapelet durant le « mois de Marie » en se joignant à un « marathon de prière » voulu par le pape François pour la fin de la pandémie. De nombreux sanctuaires sont mobilisés pour cette initiative, inspirée par le thème « L’Église priait Dieu avec insistance » (Actes 12,5). Le 7 mai, la cathédrale de l’Immaculée-Conception d’Antipolo, dans la province philippine de Rizal, également connue comme Notre-Dame de la Paix et du Bon voyage, participera à l’initiative avec une intention spéciale pour les familles, en particulier celles les plus touchées par la pandémie.

La cathédrale de l’Immaculée-Conception d’Antipolo, dans la province de Rizal (à une vingtaine de kilomètres à l’est de Manille), a été choisie comme l’un des sites du « marathon de prière » voulu par le pape François pour la fin de la pandémie de Covid-19 – mobilisant une trentaine de sanctuaires mariaux à travers le monde, du 1er au 31 mai. La cathédrale d’Antipolo, est également connue comme sanctuaire national sous le nom de Notre-Dame de la Paix et du Bon voyage. Le marathon de prière commencera le 1er mai à 18 heures dans la chapelle grégorienne de la basilique Saint-Pierre de Rome, en direct sur les réseaux sociaux. Une intention de prière spéciale est prévue pour chaque jour du mois de mai, toujours en lien avec la crise sanitaire actuelle. Ainsi, le sanctuaire marial d’Antipolo, l’un des plus anciens de l’archipel philippin, a été choisi avec une intention de prière spéciale pour les familles, en particulier celles qui sont les plus affectées par la pandémie. L’église d’Antipolo a été déclarée comme sanctuaire national en 1954 par la Conférence épiscopale philippine. Parmi les autres sites choisis pour le marathon de prière du pape, on trouve également le sanctuaire de Notre-Dame-du-Rosaire (Namyang, Corée du Sud), le sanctuaire de Notre-Dame de la santé (Velankanni, Inde) et le sanctuaire de Notre-Dame de Nagasaki (Japon). Dans un communiqué de presse, le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation a précisé que cette initiative, née d’un « vif désir du Saint-Père », est centrée sur ce thème : « L’Église priait Dieu avec insistance. » (Actes 12,5)

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR