Eglises d'Asie

Youth Pinoy : des missionnaires laïcs auprès des jeunes sur les réseaux sociaux

Publié le 15/05/2019




Youth Pinoy, un groupe de jeunes missionnaires laïcs philippins, a été lancé il y a dix ans alors que l’Église aux philippines découvrait l’arrivée des réseaux sociaux dans le pays. Depuis, le groupe s’est développé et diffuse informations, événements et autres publications sur plusieurs réseaux sociaux, avec près de 107 000 abonnés sur Facebook. Mgr Pedro Quitorio, responsable de la communication avec les médias de la conférence épiscopale philippine et conseiller spirituel du groupe, a lancé le groupe en 2009. Les membres du groupe veulent utiliser internet comme un outil pour l’évangélisation en ligne.

Un groupe de missionnaires laïcs philippins utilise internet comme un outil pour ce qu’ils décrivent comme « l’évangélisation en ligne ». Le groupe Youth Pinoy utilise les réseaux sociaux comme un « moyen de réintroduire le Christ et de provoquer des échanges spirituels en ligne », explique Michael Laxina, qui décrit son groupe comme une communauté de missionnaires laïcs. Ils publient des témoignages et des récits de membres ou d’autres groupes de jeunes catholiques sur des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. « Nous faisons cela pour rappeler aux jeunes que le Christ est présent même sur les réseaux sociaux », confie Michael Laxina. Le compte Facebook du groupe a rassemblé plus de 107 000 abonnés qui consultent ses publications, entre actualités, événements et autres déclarations. « Nous voulons prendre soin des jeunes qui consultent toutes nos publications », poursuit Michael Laxina, qui ajoute que leur but est de « contribuer à la formation des jeunes ».

Les membres du groupe Youth Pinoy veulent ainsi utiliser leurs talents « pour porter témoignage de leur foi catholique à travers des moyens créatifs ». Ils utilisent ainsi leurs talents d’auteurs, de musiciens, de photographes, de vidéastes ou d’artistes pour rejoindre les jeunes. « Tout a commencé alors que les réseaux sociaux arrivaient aux Philippines », confie Mgr Pedro Quitorio, responsable de la communication avec les médias de la conférence épiscopale philippine et conseiller spirituel du groupe. Mgr Quitorio explique qu’il a fondé le groupe en 2009 alors qu’il essayait de comprendre la publication en ligne. « J’ai lu un article qui disait que pour parler aux jeunes, il fallait être sur les réseaux sociaux », ajoute-t-il. Après avoir consulté des membres de son équipe sur la meilleure façon de parler aux jeunes en ligne, Mgr Quitorio a fondé un groupe national de jeunes chargé de faire de l’évangélisation en ligne.

Nouvelle évangélisation en ligne

Le père Roy Bellen, vice-président de la radio catholique Veritas 846, est persuadé que les jeunes ont un rôle important à jouer dans le partage des enseignements de l’Église. « Ils sont mieux formés que les générations précédentes à l’usage des plateformes numériques », ajoute le prêtre. « Ils maîtrisent parfaitement leurs usages, leurs langages et leurs tendances. » Étant laïcs, les jeunes catholiques peuvent annoncer le message de l’Évangile d’une façon plus pertinente, estime le père Bellen. Le père Jeffrey Segovia, de l’archidiocèse de Lingayen-Dagupan, pense que la présence de l’Église sur internet est « une étape importante pour amener les jeunes de l’Église en ligne à l’Église physique ». Il ajoute que les pages comme celles du groupe Youth Pinoy ont « le pouvoir d’amener les gens » à ne pas se contenter de ce qu’ils lisent en ligne, mais de venir à la messe, de participer aux événements pour les jeunes et aux activités de l’Église. Cependant, Mgr Quitorio estime que les groupes catholiques présents sur internet doivent prendre en compte la diversité et « s’ouvrir à d’autres expressions de la foi » afin de toucher davantage de monde. « Tant que nous ne dépassons pas notre cadre moral et les enseignements de l’Église, nous pouvons maîtriser le monde virtuel, c’est la nouvelle évangélisation », poursuit-il.

(Avec Ucanews, Manille)


CRÉDITS

Mark Saludes