Eglises d'Asie

Bangkok annonce un plan de réouverture du tourisme international dans l’île de Phuket

Publié le 12/09/2020




Les projets de réouverture du tourisme thaïlandais aux voyageurs étrangers, annoncés à plusieurs reprises, ont été remis en question par un nouveau cas d’infection au Covid-19 dans une prison de Bangkok. Malgré tout, les autorités cherchent à relancer le tourisme international dans l’île de Phuket, destination touristique majeure dans le sud de la Thaïlande, afin de compenser les pertes qui ne peuvent l’être par le seul tourisme intérieur. « Nous devons apprendre à vivre avec la pandémie, nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir peur », a déclaré Anutin Charnvirakul, ministre de la Santé.

La Thaïlande prévoit de rouvrir l’île de Phuket, destination touristique majeure dans le sud du pays, aux visiteurs étrangers. Les habitants de la plus grande île thaïlandaise ne peuvent compenser les pertes économiques avec les seules dépenses des touristes locaux, malgré le fait que le gouvernement a annoncé rembourser 40 % des frais hôteliers des voyageurs thaïlandais. Le projet de réouverture de l’île aux touristes étrangers, annoncé pour le mois prochain, est cependant confronté au premier nouveau cas d’infection au Covid-19 enregistré dans le pays depuis le 26 mai, dans une prison de Bangkok, concernant un détenu de 37 ans. « Le gouvernement est prêt, mais certains groupes craignent encore que la réouverture n’entraîne de nouvelles infections », a déclaré Anutin Charnvirakul, vice Premier ministre et ministre de la Santé. « Nous devons apprendre à vivre avec la pandémie en continuant la lutte. Nous ne pouvons pas nous permettre d’en avoir peur », a-t-il souligné. Le gouvernement et les entreprises thaïlandaises évaluent la possibilité de limiter les dégâts subis par l’économie nationale, qui risque de chuter de près de 8,5 % cette année, tout en maintenant les mesures sanitaires. « L’incapacité de la Thaïlande à relancer le tourisme international pèse dangereusement sur le secteur hôtelier et touristique à Phuket », assure Bill Barnette, directeur général de la société de conseil C9 Hotelworks. « La situation n’est pas bonne, et elle risque d’empirer, alors que les hôtels en activité subissent de nouvelles pertes de jour en jour », ajoute-t-il. En fait, près de 70 % des constructions hôtels en sont bloquées ou retardées, selon la société de conseil, qui évoque de lourdes conséquences sur les emplois dans les secteurs du bâtiment, de l’immobilier et bancaire.

50 000 emplois en danger à Phuket

Malgré la tentative du gouvernement thaïlandais de soutenir le tourisme national en lançant une campagne de financement de 40 % des frais hôteliers des voyageurs thaïlandais, leurs seules dépenses ne peuvent compenser les pertes dues à l’absence de touristes étrangers. À Phuket, les visiteurs étrangers représentent en effet au moins les deux tiers du nombre total de touristes, et près de 90 % de l’ensemble des dépenses touristiques. Selon l’Association des hôtels de Phuket, qui représente 78 hôtels dans l’île thaïlandaise, près de 86 000 chambres d’hôtels ne pourront être rentabilisées avec la seule demande des touristes thaïlandais. De plus, au moins 50 000 emplois risquent d’être supprimés en l’absence d’aides et sans la réouverture du tourisme international. La plupart des hôtels de Phuket comptent moins d’une dizaine d’occupants actuellement, estime le groupe. « Aucune demande locale, même soutenue et encouragée, ne pourra empêcher les pertes d’emplois et la crise qui menace les propriétaires et les opérateurs touristiques », affirme Anthony Lark, président de l’Association des hôtels de Phuket. « Nous appelons fortement à une réouverture sécurisée, pragmatique et stratégique aux touristes étrangers. » De son côté, Kongsak Khoopongsakorn, président de la section sud de la Thai Hotels Association, estime que même si certains groupes s’opposent encore à cette réouverture, une stratégie de communication claire et adaptée, assurant la sécurité des visiteurs et des résidents, devrait apaiser les inquiétudes. « L’île de Phuket est prête à accueillir à nouveau les visiteurs étrangers dès que possible », assure-t-il.

(Avec Asianews, Bangkok)


CRÉDITS

Yonhap News