Eglises d'Asie

Bornéo : une nouvelle radio catholique malaisienne pour évangéliser malgré la crise sanitaire

Publié le 21/01/2021




Le 11 janvier, le roi Abdullah Shah a déclaré l’état d’urgence pour la Malaisie et ses 33 millions d’habitants. Le pays a enregistré 161 740 cas d’infection, dont presque la moitié depuis décembre. Alors que les églises sont toujours fermées pour les catholiques malaisiens, qui sont près d’1,2 million dans le pays, le diocèse de Keningau, dans l’État de Sabah, au nord de Bornéo, a lancé en octobre une radio catholique nommée Kekitaan FM. « Ceux qui écoutent notre antenne peuvent y puiser l’espérance et la force pour avancer malgré tout », se réjouit Mgr Cornelius Piong, évêque de Keningau.

Le 3 janvier, Mgr Cornelius Piong, évêque de Keningau dans l’État de Sabah, au nord de Bornéo, a célébré les trois mois de diffusion de la radio catholique Kekitaan FM.

Le 3 octobre dernier, lors du lancement de la radio Kekitaan FM, l’antenne catholique du diocèse de Keningau, dans l’État de Sabah, au nord de Bornéo, la direction du nouveau média a été confiée à Didroy Joney. Après presque quatre mois de diffusion, le jeune manager de l’antenne catholique en langue malaisienne décrit une réaction du public « inattendue ». « Je suis heureux de faire partie d’une mission destinée à apporter l’amour et l’espérance de Jésus aux gens, via les technologies numériques », explique-t-il sur Facebook. La radio, parrainée par la Commission diocésaine pour les communications sociales, a été lancée dans le but de devenir un outil pour l’évangélisation et la pastorale des fidèles restés à domicile en raison de la pandémie. Le mot Kekitaan signifie « unité » ou « appartenance ». L’antenne catholique comporte une majorité de programmes spirituels ou missionnaires, dont des émissions sur la Parole de Dieu, des chants spirituels et des informations diocésaines. La radio a également une page Facebook qui organise des programmes en ligne tous les jours, et où plusieurs centaines d’auditeurs et de visiteurs, du diocèse ou d’ailleurs, peuvent interagir avec l’équipe de Kekitaan FM.

En Malaisie, les chrétiens représentent environ 13 % de la population malaisienne, majoritairement musulmane. Les deux tiers des chrétiens malaisiens vivent dans seulement deux des 13 États du pays, à Sabah et à Sarawk, sur l’île de Bornéo – où ils représentent un tiers de la population. Le diocèse de Keningau compte environ 128 900 catholiques. En tout, le pays compte seulement 1,2 million de fidèles pour 9 diocèses et archidiocèses. Le 3 janvier, l’équipe de la radio a célébré ses trois mois de diffusion avec une messe et une courte retraite organisée dans le centre diocésain de Keningau, afin de renouveler et renforcer leur engagement. Mgr Cornelius Piong, évêque de Keningau, et le père Clement Abel, directeur de la Commission diocésaine pour les communications sociales, étaient également présents. Chaque membre de l’équipe de la radio a reçu un cadeau en guise de gratitude pour leur action. Sœur Bibiana Dunsia, membre des Filles de Saint-Paul, a invité les présentateurs de la radio à méditer sur le chemin parcouru et à rester fidèles à leur mission et à leur vision pastorale.

« Ceux qui écoutent Kekitaan FM peuvent y puiser l’espérance »

Mgr Piong a également invité les membres de Kekitaan FM à devenir des « prophètes du monde moderne » en tant que missionnaires des médias, en répandant la Bonne Nouvelle et l’espérance auprès des hommes bouleversés par la pandémie. « C’est l’Esprit Saint qui a suscité cette idée de lancer une radio. Depuis que le gouvernement a décidé de contrôler les déplacements et les rassemblements, les églises sont fermées et les gens ne peuvent suivre la messe que sur Internet. Tout le monde reste à la maison, et beaucoup de gens sont stressés et commencent à perdre espoir », déplore l’évêque. « Ceux qui écoutent Kekitaan FM peuvent y puiser l’espérance et la force pour avancer malgré tout. » Il s’agit d’une radio spéciale puisqu’elle se concentre avant tout sur l’unité des hommes avec Dieu et sur la proclamation de la Bonne Nouvelle, souligne l’évêque. De son côté, Didroy Joney estime que la radio peut se développer encore bien davantage, d’autant plus que l’équipe est très enthousiaste et prête à utiliser leurs différentes compétences pour apporter un peu d’espoir aux gens.

Tandis que l’antenne catholique poursuit sa mission d’évangélisation, la Malaisie a déclaré un état d’urgence pour la première fois en cinquante ans, afin de contenir la crise sanitaire, les autorités craignant que le système de santé du pays ne soit dépassé par la situation. Le 11 janvier, le roi Abdullah Sultan Ahmad Shah a déclaré l’état d’urgence pour la Malaisie et ses 33 millions d’habitants, alors que le pays a enregistré 161 740 cas d’infection et 605 décès en tout, dont presque la moitié depuis décembre. Toutefois, certains analystes politiques voient dans cette déclaration surprise une tentative, de la part du Premier ministre Muhyiddin Yassin, de se maintenir au pouvoir.

(Avec Ucanews, Kuala Lumpur)


CRÉDITS

DR