Eglises d'Asie

Coronavirus : un restaurateur chrétien de Lahore nourrit plus de 300 personnes par jour

Publié le 22/04/2020




Alors que le Pakistan souffre de malnutrition infantile avec 44 % des mineurs présentant un retard de croissance, de nombreux Pakistanais se retrouvent particulièrement affectés par le confinement. Face à cette situation et touché par certaines injustices contre la minorité chrétienne, un restaurateur chrétien de Lahore a lancé une initiative humanitaire afin de nourrir près de 300 personnes par jour. Un projet salué par le père Francis Nadeem, délégué de la commission pour le dialogue interreligieux et l’œcuménisme, qui le cite en exemple pour inviter à venir en aide à tous sans distinction.

Raja Walter, un petit restaurateur chrétien de Youhanabad, originaire d’un quartier majoritairement chrétien de Lahore, nourrit près de 300 personnes par jour, souffrant des conséquences du confinement imposé au Pakistan. Son initiative est ouverte à tous ceux qui en ont besoin, quelle que soit leur foi ou leur origine ethnique. Quelques actes récents contre la minorité chrétienne, discriminatoires et haineux malgré ce temps de crise, l’ont touché et poussé à s’investir. Selon lui, « l’amour pour l’humanité doit l’emporter au Pakistan », alors que le pays enregistre de plus en plus d’infections. À ce jour, 8 418 cas confirmés ont été rapportés, dont 176 décès. Le gouvernement a imposé un confinement strict afin d’isoler la population contre la propagation du virus. Cette situation a interrompu une grande partie de l’activité économique dans le pays, aggravant le problème de la malnutrition affectant déjà de nombreux Pakistanais. Selon l’Enquête nationale de 2018 sur la nutrition, 33 % des mineurs pakistanais sont sous-alimentés. À l’échelle nationale, 44 % des enfants accusent un retard de croissance et 22 % présentent un grave retard de croissance. « Sans l’œuvre de charité lancée par Raja, je ne pourrais pas nourrir mes enfants », assure Snober Ashiq, une mère qui tente tous les jours de trouver de quoi manger pour survivre. L’homme d’affaires chrétien est assisté par son frère, qui vit et travaille en Suède. Il ne fait aucune distinction parmi ceux qui lui demandent de l’aide. S’il aperçoit des familles musulmanes qui font la queue pour manger, il n’hésite pas à les accueillir à table dans son petit établissement.

Shanila Ruth, membre de l’Assemblée nationale pour le parti Pakistan Tehreek-e-Insaf (Mouvement du Pakistan pour la Justice), le parti du Premier ministre Imran Khan, s’est rendue dans l’établissement de Raja Walter ce dimanche soir, afin de le féliciter pour son initiative humanitaire. Le père Francis Nadeem, délégué de la Commission nationale pour le dialogue interreligieux et l’œcuménisme, a fait de même en le saluant comme « un bel exemple d’harmonie sociale et interreligieuse ». Le prêtre cite l’initiative de Raja pour inviter les musulmans pakistanais à se mettre au service de toutes les personnes dans le besoin sans discrimination. Depuis le début de la crise sanitaire, certaines communautés chrétiennes dans le pays ont été privées d’aide alimentaire dans plusieurs régions. Un responsable musulman pakistanais, Sahibzada Asim Makhdoom, a dénoncé cette situation comme inacceptable, en soulignant que les musulmans pakistanais doivent venir en aide à leurs frères chrétiens.

(Avec Asianews, Lahore)


CRÉDITS

DR