Eglises d'Asie

Covid-19 : les Pakistanais expriment leur solidarité avec le peuple indien face à l’aggravation de la crise sanitaire

Publié le 29/04/2021




La situation sanitaire continue de s’aggraver en Inde, où le pays fait face à une pénurie d’oxygène et où le nombre de cas quotidien ne ralentit pas. Ces dernières 24 heures, 323 144 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés dans le pays, dont 2 771 décès. Face à cette situation, le Pakistan fait preuve de solidarité malgré les tensions historiques entre les deux pays. Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a notamment fait part de son soutien sur les réseaux sociaux. Des célébrités, militants et hauts fonctionnaires pakistanais ont également exprimé publiquement leur solidarité avec le peuple indien.

Face à l’accélération de la pandémie de Covid-19 en Inde, le Pakistan cherche à faire preuve de solidarité malgré les tensions historiques entre les deux pays. Ces derniers jours, les appels à la solidarité ont pris des formes diverses avec notamment le hashtag #PakistanstandswithIndia qui s’est répandu sur les réseaux sociaux. Individuellement, beaucoup de Pakistanais ont publié des messages en confiant leurs prières quotidiennes pour la fin de la pandémie. Des célébrités, militants et hauts fonctionnaires pakistanais ont également exprimé publiquement leur soutien et leur proximité avec le peuple indien. Sur Twitter, le Premier ministre Imran Khan a confié notamment : « Nous prions pour le rétablissement rapide de toux ceux qui souffrent de la pandémie chez nos voisins et dans le monde. Nous devons combattre ensemble ce défi mondial qui frappe l’humanité. » En Inde, la situation s’aggrave et le nombre de cas quotidien ne ralentit pas. Ces dernières 24 heures, 323 144 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés dans le pays, dont 2 771 décès. Le problème majeur étant le manque d’oxygène disponible pour le traitement des patients atteints du Covid-19. Des unités de production d’oxygène vont notamment être envoyées à New Delhi depuis la France et la Thaïlande. Aux États-Unis, l’administration Biden a annoncé son intention de fournir à l’Inde des constituants du vaccin contre le Covid – répondant à une demande formulée par le pays depuis plusieurs semaines.

Les régions frontalières exposées au variant indien

Au Pakistan, les manifestations de solidarité sont accompagnées d’inquiétudes à propos du variant indien, qui pourrait franchir la frontière. De fait, le taux de positivité augmente sensiblement, au-dessus de 5 % dans 51 villes pakistanaises, avec près de 90 000 cas symptomatiques enregistrés. Près de 570 patients sont sous respirateurs et 4 300 sont dans un état critique, selon le général Babar Iftikhar, directeur de l’ISPR (Inter-services public relations). L’armée pakistanaise a mobilisé des troupes dans toutes les villes du pays pour faire respecter les mesures sanitaires. Des renforts ont été envoyés dans 16 villes où le taux de positivité est le plus élevé. Dans la province de Sindh, au sud du Pakistan, l’équipe spéciale anti-Covid, dirigée par Murad Ali Shah, ministre en chef de la province, a interdit les transports entre les villes de la région ainsi que l’accès aux bâtiments publics et aux prisons. Les écoles et universités sont également restées fermées, a indiqué Murtaza Wahab, porte-parole du gouvernement local. Dans la province pakistanaise du Pendjab, dans le nord-est du pays, des médias locaux évoquent un confinement strict qui pourrait être imposé cette semaine, selon l’évolution de la situation. Kashif Anthony, un travailleur humanitaire chrétien, salue les efforts entrepris et appelle à prier pour les soignants et pour tous ceux qui sont dans le besoin.

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR